Avertissement

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation .

dimanche 31 janvier 2016

Résultats

Résultat du déménagement : plus de portable! Big bazar mais un grand plaisir d'être dans cette nouvelle maison confortable.

Résultat du tirage au sort : pas de photo puisque plus de portable...il va donc falloir me faire confiance et me croire sur parole...la gagnante est Enid !! Bravo et merci Enid d'avoir joué le jeu en publiant un article publicitaire sur ton blog !

Résultat des résultats précédents : il va falloir être un peu patiente pour recevoir ton lot...

J'ai pris note de toutes vos questions qui seront traitées dans le courante de l'année 2016. Belle journée à tous !

vendredi 22 janvier 2016

Langage

L'émission Sud Radio, c'est vous proposait mercredi une émission du l'apprentissage du langage. Une orthophoniste était invitée à participer à l'émission tout comme...votre MerePoule !

Pour écouter l'émission, c'est par ici :

samedi 16 janvier 2016

Nouvelle année...Sainte année !

Pour ceux et celles qui ne le savent pas encore, le Poulailler est en plein déménagement-emménagement....et oui, des poulets nomades ...! Nous ne partons pas très loin, nous faisons donc tout nous-mêmes, étalé sur plusieurs jours ...!
Je n'ai donc pas eu beaucoup le temps de passer par ici depuis le début des vacances de Noël !

Un petit moment tout de même pour vous souhaiter à tous de tout cœur :

UNE SAINTE ET HEUREUSE ANNÉE DE LA MISÉRICORDE !

J'espère que cette nouvelle année de Poulailler sera riche de vos questions, commentaires, participations nombreuses ...!!

Pour commencer 2016 en beauté, 3 cadeaux :

Premier petit cadeau  : une petite lecture à méditer pour le week-end, trouvée ce matin sur la page Facebook de Kaizen magazine (si vous n'êtes pas encore lecteur de ce magazine, précipitez vous ! Je vous recommande leur dernier hors-série)


« Un combat a lieu à l'intérieur de moi, dit-il au garçon. Un combat terrible entre deux loups. L'un est mauvais : il est colère, envie, chagrin, regret, avidité, arrogance, apitoiement sur soi-même, culpabilité, ressentiment, infériorité, mensonges, vanité, supériorité et ego. L'autre est bon : il est joie, paix, amour, espoir, sérénité, humilité, bonté, bienveillance, empathie, générosité, vérité, compassion et foi. Le même combat a lieu en toi-même et à l'intérieur de tout le monde. »
Le petit-fils réfléchit pendant une minute, puis demande à son grand-père : « Quel sera le loup qui vaincra ? »
Le vieux Cherokee répond simplement : « Celui que tu nourris. »

Légende amérindienne

Deuxième petit cadeau : deux kits de calcul offerts par tirage au sort. Pour participer : 1) déposer un commentaire en bas de ce billet, 2) faire connaitre le blog du poulailler ET le blog de l'Accompagnement à l'IEF sur votre blog et/ou page Facebook. Tirage au sort le 31 janvier à 20h00.

Troisième petit cadeau : Je vous propose de m'adresser vos questions ou souhaits de billets pour les prochains mois. De cette façon, j'établirai une liste précise (que je vais éviter de perdre dans le déménagement) et je traiterai les sujets dans les mois qui suivent.

mardi 15 décembre 2015

Les billets de décembre



Les billets de décembre sont arrivés !

- Je réponds
- Les après-midi ici
- Mason vs Montessori ici
- Mon lave-vaisselle bio ici
- Etude de la langue : séance type ici
- Vocabulaire et expression écrite :  nos séances ici



PANAFRICA

Je fais rarement ici de la publicité pour d'autres produits que ceux qui auraient un lien avec l'instruction.
Mais avant Noël, je voulais vous parler de cette jeune entreprise crée par mon frère et un de ses amis. Le produit est simple, joli et éthique. 
 
Il n'est jamais facile de se lancer, donc si ces chaussures vous plaisent, si vous avez des cadeaux de Noël à faire...foncez !

Ils ont besoin de soutien, ils proposent de nombreux packs intéressants, dont un pour Noël...!
Et...il y a tout de même un lien avec l'instruction puisque chaque paire de chaussure achetée permet à un petit enfant d'Afrique d'être équipé pour une année de scolarité. 


Il s'agit d'un partenariat avec l'association Espoir d'Afrique.

BON SHOPPING!

Je réponds

"Je ne suis pas tout à fait d'accord sur la partie "imaginaire" de MM. L'imaginaire et les contes ne sont pas interdits mais reportés à après 6 ans. Avant l'enfant a besoin de concret et réel pour se construire et il développe un imaginaire basé là-dessus qui peut être très riche. "imaginaire" c'est juste quelque chose d'imaginer, inventer, pas forcément des choses irréelles. Après 6 ans, il sait ce qui est réel ou non et peut accéder à toutes ses histoires en sachant que ce n'est pas réel. Et ça viendra enrichir son imaginaire.
Sur le jeu, MM a élaboré sa pédagogie dans un contexte de classe d'enfants défavorisés, les jeux étaient peu présents à cet époque. En appliquant cette philosophie à l'IEF, évidement que les jeux ne sont pas proscris, ils viennent juste sur des temps différents (que l'enfant peut tout à fait choisir, pour lui jouer ou travailler c'est pareil, même intérêt). Et un enfant à la maison ce sera bien différent que dans une classe donc les choses sont à adapter."


"Je rejoins Anne Solard.

MM ne proscrit pas le travail de l'imagination, ni avant 6 ans ni après.
Elle préconise d'offrir avant 6 ans, la contemplation de la Création, du réel, par laquelle l'enfant va pouvoir construire son imaginaire. Le réel est suffisamment riche, n'est-ce pas ?! Cela rejoint, il me semble, CM (que je ne connais guère. Merci pour cet article fort intéressant !): l'observation de la nature.
Pour moi, cette précaution montessorienne de réserver l'irréel aux plus de 6 ans, est très respectueuse de l'enfant et dans le même temps, profondément chrétienne."


"Merci beaucoup pour ce récapitulatif intéressant.
Il manque toutefois à mon avis un rappel du contexte dans lequel ces pédagogies ont été construites : les familles aisées anglaises pour cm, les faubourgs populaires de Rome pour mm."


Tout d'abord je pense que MM n'interdit et ne proscrit rien ; c'était un esprit suffisamment libre !!! Vos explications sur MM et l'imaginaire, m'apparaissent comme correspondant à sa position sur le sujet. C'est en effet bien comme cela que j'ai compris la pédagogie MM dans ce domaine mais je ne partage pas son analyse, tout simplement. Et Maria Montessori ne rejoint pas Charlotte Mason non plus selon moi.

Je suis bien d'accord qu'il ne faut pas occulter le contexte. C'est un des reproches que je ferai aujourd'hui aux défenseurs acharnés et trop puristes de la pédagogie Montessori et de l'usage du matériel. Ils ont oublié le point de départ : pour quels enfants ? dans quel contexte? 
Lorsqu'on garde ceci à l'esprit, je trouve qu'on relativise bénéfiquement l'utilisation du matériel, les présentations etc...Montessori est devenu un business juteux voilà la réalité...!! 
Elle a su ouvrir une voie formidable, nous faire comprendre le fonctionnement de l'enfant, nous apprendre à le considérer comme une personne.
Mais je sais aussi que dans bien des écoles autrefois, des enfants parvenaient à apprendre et même avec joie! Ils savaient lire à 5 ans, compter, réfléchir et calculer. Pourquoi? Parce que les enseignants faisaient manipuler leurs élèves (boulier, balance, domino, carte, crayon etc...), parce que les élèves étaient confrontés dès 5 ans (âge du CP)aux 4 opérations, à de nombreux problèmes à résoudre. Tout le matériel MM n'est pas indispensable, loin de là. Et, oserais-je le dire? Sa progression ne me parait pas toujours pertinente.
Je constate dans le cadre de l'IEF, que l'enfant n'a pas nécessairement besoin du matériel MM pour comprendre les fractions, le tableau de l'addition et la soustraction l'ennuient, que le tableau de la multiplication demande de trop nombreuses manipulations de toutes petites perles. Si on laisse l'enfant apprendre à la maison de manière assez naturelle, avant 6 ans, il saura de nombreuses choses (ajouter, soustraire, écrire des nombres, compter assez loin, lire de petits mots, écrire des lettres, des mots, dessiner, différencier les couleurs, les formes géométriques, se verser un verre d'eau, se laver les mains etc...) sans utiliser aucun autre matériel que celui de la vie courante et en s'imprégnant de la vie de famille.

Je crois qu'il y a un axe sur lequel on doit travailler en profondeur avant même tout investissement de matériel- car nous avons vu qu'avec des choses simples, on parvient à des manipulations profitables- il s'agit de la POSTURE de l'enseignant/éducateur/parent.



Les après-midi

Nous arrivons à la dernière période du déroulement de nos journées de CE2/CM1.
Nous reprenons vers 13h50/14h00 (parfois plus tard) avec une lecture offerte suivie d'une narration. Je pioche mes lectures offertes de l'après-midi dans les domaines suivants : contes, mythologies, histoire de France, philosophie. Il s'agit d'une courte séance de 15 minutes. Elle a son importance car outre le fait qu'elle est un apprentissage en tant que telle, elle permet à tous de se remettre dans la bain, de se calmer avant de reprendre le travail. Il s'agit de lectures suivies sur 15 jours. J'alterne tous les 15 jours. Parfois, je n'alterne pas, je vais jusqu'au bout du recueil avant de commencer autre chose cela dépend du volume...! Lorsque nous arrivons au bout d'un recueil, nous faisons une ou deux séances de philosophie avant de commencer un nouveau recueil.

Les après-midi sont réservés aux matières autres que le français et les maths et que nous travaillons de 14h00 à 16h00. Nous avons essayé de travailler par bloc ou dossier ou thème mais cela ne fonctionne pas bien chez nous. Nous consacrons trop de temps à un dossier et pendant ce temps là, nous nous privons du reste...nous sommes heureux de faire dans une même semaine de l'histoire, de la géographie, de la cartographie et des sciences.

Le lundi : histoire
le mardi : géographie
le jeudi : sciences
le vendredi : cartographie

Pour ces matières, je privilégie, les documents nombreux, photos, films etc..., le jardin, le dessin, l'aquarelle.
Je ne laisse pas les enfants lire seuls en silence le récit du manuel. Je lis ou je raconte, je brode, je développe, nous discutons, les enfants complètent avec ce qu'ils savent...
Les traces écrites sont sobres, peu nombreuses et axées sur le croquis et le dessin. 

Parfois ces séances sautent parce que les enfants ont bien mieux à faire dehors...JOUER !!