L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

mercredi 16 février 2011

Relire son travail

Il s'agit d'une fiche que j'ai réalisée pour la classe. Elle est plastifiée et affichée. Je demande aux enfants (surtout Jeune Poulette maintenant, les autres étant plus grands, en ont moins besoin) de la prendre et de suivre "la procédure" avant de me rendre un travail à corriger. C'est une grande aide pour apprendre à relire une dictée.

RELIRE SON TRAVAIL
1) Pour être sûr(e) d’être bien compris(e) par les personnes qui vont me lire, je dois éviter de faire des fautes
2) Je dois donc relire plusieurs fois mon travail avant de le montrer à quelqu’un.

- Relecture n°1 : je relis pour les sons. Je vérifie que j’ai bien écrit un son, que je n’ai pas oublié de syllabes dans un mot. Je vérifie aussi que je n’ai pas oublié de mots.

 - Relecture n°2 : je relis pour les verbes conjugués : je recherche les sujets (noms, pronoms) des verbes et vérifie les terminaisons
- Relecture n°3 : je relis pour les  accords pluriels : j’identifie les déterminants pluriels (articles, adjectifs possessifs, démonstratifs...) et je vérifie que j’ai accordé les noms qu’ils déterminent et les adjectifs qualificatifs
- Relecture n°4 : je relis pour le vocabulaire. Je vérifie que j’ai bien écrit les mots que je connais, j’essaie de trouver l’orthographe des mots inconnus à partir d’indices (mots de la même famille par exemple)

- Relecture n°5 : je relis pour la ponctuation, les majuscules et les accents.

Nouvelle recrue !

Ma "bientôt avant- dernière" ne fait plus de sieste le matin depuis quelques jours. Il faut reconnaitre que jusqu'à présent cela était bien commode...mais les poussins grandissent et occupent peu à peu le poulailler!
 Je n'ai pas encore bien structurer son intégration. L'approche de nos vacances et surtout de la naissance et de la fatigue qui vient avec, ont installé depuis quelques jours un laxisme ambiant! Je sens que je n'ai plus, en ce moment, l'énergie pour guider tout ce petit monde. Moi aussi, j'ai besoin de vacances.
Mais, je me connais, je sais que l'énergie sera décuplée après la naissance. Nous sommes dans cette espèce d'attente impatiente qui paralyse l'action.
 Très Petite Poulette s'invite donc maintenant tous les matins dans la classe et il est adorable de la voir fourmiller d'une pièce à l'autre, porter son plateau d'un air décidé et s'installer "comme une grande" pour faire ce qu'elle a vu faire par les autres. Bien entendu, sa capacité d'attention est moindre et je ne me suis pas encore lancée dans des présentations de vie pratique avec elle. J'attends le départ des grands demain et les 3 jours que j'aurai avec les plus petits pour mettre un peu d'ordre dans la classe et dans mon esprit. Je compte d'ailleurs bien sur l'absence des enfants pendant quelques jours et mon séjour à la clinique pour repenser l'organisation et la progression de chacun en y intégrant en plus un nouveau petit bonhomme qui aura aussi besoin de moi!
La pédagogie Scientifique est d'ailleurs dans ma valise pour la maternité!
Elle m'a tout de même épatée car bien que ne pouvant ni déboucher ni reboucher les flacons, elle a tout de même réussi à donner à chaque flacon le bon couvercle et ce, du premier coup! Elle se passionne pour le tri (très approximatif !) des boutons depuis quelques jours. C'est amusant de la voir faire avec un sérieux et une concentration à toute épreuve.

Il va falloir que je retourne chez Ikéa, racheter des étagères et des petites tables qu'elle puisse au moins avoir sa place.Ils sont en ce moment 3 pour 2 tables...c'est un peu délicat!

Gérer plusieurs niveaux est riche d'émotions et d'émulation mais cela amène aussi son lot de difficultés d'organisation et demande à l'éducateur de l'organisation et  une grande capacité d'observation et d'écoute. Il n' y a pas de place pour l'inefficacité pédagogique!

Archibald

 Deux pyjamas coupés et cousus entre dimanche et aujourd'hui. Voilà mes grands fin prêts pour les sports d'hiver!
 Archibald (le lien est dans le nom), version fille coupé dans un reste de tissu acheté au poids, il y a quelques années chez TOTO et toujours dans mon vieux drap...

Archibald , version garçon dans un tissu TOTO rayé, mélange coton et lin, un peu lourd.

mardi 15 février 2011

Apprentissage concret au collège

Même en 6ème et bien après, nous avons besoin de passage concret avant l'abstraction (pour ma part, j'en ai encore souvent besoin!). Je m'aperçois chaque jour, que la mise en place des notions avec du matériel concret est fondamental pour la compréhension et l'ancrage dans le cerveau. Il fait aussi gagner beaucoup de temps quand nous passons à l'abstraction. Tout parait alors couler de source, et la technique n'en est que plus facilement acquise.
 Il est relativement facile de s'imprégner de la pédagogie Montessori pour les petits (jusqu'à la fin du primaire).En plus des ouvrages de Maria Montessori à lire et étudier absolument, sur internet tout existe : des vidéos sur Youtube aux blogs et sites marchands. On finit avec un peu de bonne volonté et beaucoup de persévérance, et un petit budget, à faire presque du 100% Montessori.
Mais arrivé à l'entrée au collège, c'est le vide sidéral!! Je me débrouille donc comme je peux pour "garder l'esprit Montessori" sans tellement d'autres aides et supports que mon imagination.
 Pour l'histoire, je tenais absolument à ce que les enfants prennent conscience des durées et de leur place dans l'histoire de l'humanité. Nous avons donc une trèèèèès grande frise qui, bien qu'elle fasse les deux parties de la classe, ne remonte même pas jusqu'à l'apparition de l'homme! La dérouler est un vrai plaisir pour les enfants et voir que la Préhistoire fait déjà une pièce à elle toute seule et que l'histoire à partir de la naissance de JC ne prend qu'une toute petite partie de la deuxième salle est fascinant.
Ce n'est pas une frise qui permet des décorations, dessins et autres. Ce n'était pas mon objectif et je trouve que les enfants, sinon, sont plus concentrés sur les aspects esthétiques et petit bricolage, que sur le sens profond de l'histoire, des événements, de leur enchainement et du temps.
Le travail consiste donc à découper des bandes de couleurs qui représentent : les civilisations (vert), les périodes (jaunes), les règnes (bleus), les dynasties (oranges). En plus des bandes colorées, nous inscrivons au feutre les dates importantes que nous étudions au cours des leçons.
Ce système a ainsi permis à Poulet de réaliser- c'est à dire de visualiser concrètement- hier que la civilisation Egyptienne  (qu'il aurait un peu tendance à dénigrer...)avait duré bien plus longtemps que l'époque Romaine qu'il affectionne tant. Nous avons aussi pu voir qu'un règne, ce n'est finalement pas si long...!Même le long règne de Louis XIV parait court...!
Hier, Jeune Poulet cherchait, sur la frise des grands, les dinosaures. Je lui ai donc expliqué que notre frise n'était pas assez longue et que les dinosaures ne pouvaient pas y figurer. Il aurait fallu poursuivre le frise dans le jardin...
Quel émerveillement!!

dimanche 13 février 2011

Recyclage

Arrivée au septième enfant, quelques guimpes de nourrisson ressorties du placard étaient un peu défraîchies. Sa garde-robe est à compléter.

étape 1 : un body un peu jauni mais encore vaillant. Il sera maintenant porté à l'envers, c'est à dire fermé dans le dos.
étape 2 : une bande coupée dans un vieux drap 50cmx6cm. Je surfile tout autour, je fais un rentré au fer d'environ 1 cm sur tous les bords (sauf ici celui du haut car j'ai utilisé le liseret du drap). Je pique un ourlet (ici avec broderie)
étape 3 : on passe un fil de fronces en haut, on tire doucement.
étape 4 : on monte le col sur le body  en répartissant bien les fronces et on pique à la machine

Et voilà le travail ! C'est ultra simple, c'est une bonne façon de recycler ses chutes de tissus (et aussi des bodys neufs...!)
Et de trois pour cet après-midi...

....avec de la layette tricotée maison, il va être trop mignon...!


D'un point de vue pratique : je mets un body à entrjambes, fermeture croisée devant et par dessus un body-chemisette, fermeture dans le dos.

Fin de semaine sans encombres

Petite Poulette s'est orientée vers les nouveaux plateaux de vie pratique

 Long et difficile travail librement choisi par Jeune Poulet: le puzzle de l'Europe, il a pourtant tenu presque jusqu'au bout, il a fallu mon aide pour terminer (même moi j'ai eu du mal!!)
Utiliser le tableau de cent pour ordonner les nombres de 1 à 19.Cette activité fait écho à son travail avec les tables de Seguin.

L'exposé sur Arcimboldo préparé parJeune Poulet qui attendait depuis plusieurs jours de pouvoir le présenter!

Suivi par celui de Poulet sur les Jeux Romains.
Les grands quant à eux poursuivre leur remise à jour dans tous les domaines avant leur départ aux sports d'hiver : poursuite du travail sur la Grèce antique, finir Un chant de Noël, faire le devoir de Sciences physiques sur la pression exercée par les solides, poursuite du travail de géométrie sur les quadrilatères avant leur évaluation lundi, finir les peintures de combats de gladiateurs etc...Jeune Poulette a continué son travail sur la Grèce, sur les climats et saisons, fait un devoir de maths, revu toutes ses tables de multiplication.
La semaine prochaine sera sur la même lancée!

L'omelette sociale

 La suite des extraits de la Grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite:

"Tous les œufs de poule, on le sait, en donnent pas forcément naissance à un poussin (...) Il y a par exemple, de l'omelette sociale dans Mai 68 et la libération qui s'en suivit. En brisant la coquille sociale trop rigide de l'époque, les leaders de ce mouvement ont ouvert une brèche par laquelle sont sortis non seulement ceux qui étaient porteurs de nouvelles valeurs, mais aussi beaucoup d'autres dont le développement intérieur n'était pas forcément aussi avancé. Plus regrettable cette génération (...) n'a pas été en mesure de proposer une coquille plus adaptée à la génération suivante. Elle croyait pouvoir l'en dispenser complètement et lui permettre de sauter cette étape dont elle ne voyait plus que le côté restrictif et en négligeant la dimension formatrice. Résultat : une génération "omelette" bien difficile à canaliser, que l'on a vu ensuite chercher désespérément des repères formateurs et des cadres structurants, que ce soit des altercations avec la police, les sectes ou les bandes."

vendredi 11 février 2011

Fondant choco-marron

Notre recette du mercredi était simplissime et délicieuse : pour un moule à cake (nous, nous en faisons deux...) il faut 3 oeufs, 500g de crème de marron, 80g de chocolat noir à 70%, 70g de beurre.

Une fois les ingrédients pesés, pendant que l'un coupe le beurre en petits morceaux, l'autre casse le chocolat. On met la casserole sur feu doux et on surveille la cuisson. Pendant ce temps, un troisième poulet bat les oeufs en omelette-immoral pour un poulet!- (ou avec le batteur ) et on incorpore petit à petit la crème de marron tout en continuant de battre (avec le batteur, c'est plus facile). On ajoute le chocolat fondu au mélange qui doit être homogène. On graisse un moule à cake au pinceau (Marthe adore faire cela!). On enfourne 40 min à 160° (four préchauffé).
Et si on est très groumand, ou si on a le temps ou si on a un thermomix, on peut faire une crème anglaise pendant que le fondant refroidi....

jeudi 10 février 2011

Vie pratique

J'ai pu étoffer un peu mes étagères de vie pratique et même eu le temps de faire les cartes plastifiées pour les plannings...
Un nouveau versé (liquide) vient s'ajouter aux précédents : deux bouteilles, une pleine et une vide, un entonnoir.















Les châtaignes pulvérisées par Très Petite Poulette ont laissé place aux noix à mettre dans la boite à oeufs avec une pince à escargots.
















Deux nouvelles activités de boutons : en plus du tri par catégories (5), un plateau de tri par taille (petit, moyen, grand) de boutons blancs,  et un bocal pour mettre en paire. 



J'ai enfin trouvé le temps de préparer un plateau pour cirer les chaussures.C'est une activité que j'ai néanmoins présentée il y a longtemps, dans la salle de bains où se trouve le nécessaire à chaussures. Mais je trouvais qu'il était utile de l'avoir dans la classe pour que les enfants s'y réfèrent, pour la répétition de la tâche qui me tient tant à coeur...! Et aussi pour que Jeune Poulet se tourne vers la vie pratique plutôt que vers d'autres activités pour tromper l'ennui.










Nous avions commencé par apprendre à plier des serviettes carrées en quatre (préparation à la notion de médiatrices) mais aussi à les rouler pour les ranger dans un rond de serviette (ça c'est parce que j'en avais assez de passer derrière eux et c'est un bon exercice de motricité fine).J'ai ajouté des mouchoirs pliés en quatre suivant les médiatrices et pliés en triangle suivant les diagonales.






J'ai aussi complété mon plateau boucher-déboucher avec de nouveaux flacons. Il me reste des petits exercices de laçage à préparer en attendant les cadres qu'il faut que je fasse.

Cahier de sciences n°1












mercredi 9 février 2011

Faire pousser

C'est une activité menée à la fois par mes deux grands et par Jeune Poulet (Petite Poulette était malade) mais visant des objectifs très différents.

1) Pour mon plus petit : il a fait germer des graines de lentilles sur du coton. Le but était d'observer les différentes étapes de la germination et le passage de la graine à la plante. Ce fut l'occasion de compléter un petit livret : "faire pousser". Il s'agissait simplement de feuilles A4 blanches coupées en deux (donc devenues A5) et agrafées ensemble + une de couleur pour la couverture. A chaque jour une page avec un croquis d'observation fait par Ambroise, des photos collées et un commentaire pris sous la dictée. Ce livret sera complété au fil de l'année, lorsqu'il fera poussé d'autres choses (bulbes par ex). Pour prolonger, je voudrais, d'ici l'accouchement avoir fait un livret de botanique sur la graine (sur le même modèle que la feuille ou la fleur, voir billet plus ancien) et acheter le puzzle correspondant mais...


2) Pour les aînés : cela rentrait dans la partie de SVT qu'ils étudient en ce moment : la production de matière par les végétaux verts. Poulette a planté de la moutarde et Poulet des lentilles, la croissance est très différente.
Ils devaient faire un relevé quotidien de taille de la pousse et reporter ces mesures dans un tableau à partir duquel ils devront réalisé une courbe. Mon objectif est avant tout méthodologique : savoir faire un graphique mais aussi au moyen de différentes questions, je voudrais aborder avec eux les questions de protocoles d'expérience (horaires, conditions, objectifs visés, qu'aurait il fallu faire pour être plus exact et rigoureux? etc...), la formulation d'hypothèses (que se passerait il si on avait fait l'expérience dans une autre pièce? Que va devenir cette jeune pousse? En effet, aucun ne semble s'inquiéter pour le moment du manque de terre et par conséquent de nourriture pour la plante!), l'observation de l'évolution des plantation a aussi son importance : pourquoi toutes les graines n'ont elles pas germé?



Voilà un bonne séance en perspective! Et la preuve que très grands et très petits peuvent avoir des activités communes...
Suite des photos dans un prochain billet!

samedi 5 février 2011

Au commencement était le Big Bang

C'est une activité qui date de notre année scolaire passée mais qui peut en intéresser certains.
Guyonne démarrait son programme d'histoire en principe avec la Préhistoire comme le réclame les programmes officiels et les deux grands en étaient bien plus loin mais tous se demandaient ce qu'il y avait avant l'homme.Il m'avait paru essentiel de commencer par le commencement.
Pour cela, nous avons utilisé les gazettes de la Terre des Editions Buissonnières, pour chaque ère, j'ai réparti les articles entre les enfants qui devaient les lire, en dégager l'essentiel et en faire un compte rendu oral pour ceux qui avaient lu d'autres articles. Puisqu'ils étaient trois, autant exploiter la mise en commun. (Je fus la seule à devoir tout lire...). Cela donnait lieu à de belles synthèses orales sur l'ère concernée, à des floppées de questions, des explications de vocabulaire et de compréhension car ils n'ont pas tous les trois le même âge. A l'issue, chacun faisait une frise de l'ère étudiée





Quand tout fut étudié jusqu'à l'apparition de l'homme, pour contrôler ce qu'il restait en mémoire, je leur ai demandé de faire une grande frise qui reprendrait toutes les données importantes.Ils ont fait de mémoire puis ont complété avec leurs classeurs.

(Pour réaliser cette  très grande frise, nous avions utilisé une nappe en papier)

La grenouille qui ne savait pas....(suite)

L'oeuf, le poussin...et l'omelette : de la coquille au squelette

La coquille de l'oeuf est un symbole très parlant des structures au sein desquelles nous grandissons quand nous sommes enfants, c'est à dire du cadre (ou carcan) familial, scolaire, social, religieux et politique dans lequel nous nous développons. Durant notre jeune âge, ce cadre est nécessaire pour nous structurer, nous construire.Nous avons besoin de ces limites, de même qu'il nous faut, comme l'oeuf, assez de chaleur-d'amour symboliquement parlant- pour que se developpe notre potentiel.

Cette coquille n'a toutefois d'utilité qu'un temps : à terme, nous sommes appelés à la briser, n'en ayant plus besoin puisque nous aurons acquis notre propre force intérieure.(...) c'est en lui-même, dès lors, qu'il trouve l'appui et la force pour tenir debout, marcher droit, pour ne pas chuter à la moindre occasion. Même si toutes les structures sociales s'effondrent autour de lui (...)un tel être conserve le même comportement , puisque celui ci est dicté de l'intérieur et prend appui sur ses propres valeurs.
Souvent même-et particulièrement de nos jours-les individus qui possèdent leur propre colonne vertébrale  morale ont des valeurs plus solides et plus résistantes que celles du milieu ambiant. Leur entourage, tant familial que professionnel, prend d'ailleurs appui sur de telles personnalités...quand on ne leur reproche pas de posséder une assise aussi forte.

La suite avec l'omelette sociale et l'oeuf bétonné...

jeudi 3 février 2011

La grippe !

Vous voilà pleine d'entrain pour reprendre un peu le rythme et la grippe frappe la maisonnée, d'abord Petite Poulette et Poulet qui vont nettement mieux laissant ainsi la place à Jeune Poulet et Très Petite Poulette qui ne vont pas bien du tout, et il n'y avait pas de raison que je passe au travers....!! Couchée presque toute la journée....cette semaine aura décidément pris du plomb dans l'aile. Nous hibernerons jusqu'à lundi avec l'espoir que cela aille mieux. Et merci à mes poulettes de 10 ans 1/2 et 8 ans 1/2 d'avoir pris aussi gentiment le relais de leur maman!

mardi 1 février 2011

Février

Le mois de janvier a laissé place au mois de février


La  pince à linge a changé de mois, une gommette est venue marqué le mois de janvier

le rouleau de janvier a été remisé dans la boite 2011 qui commence ainsi à se se remplir.

Dictée n°37 (CE/CM)

Aujourd'hui, dictée de géographie. J'ai choisi, en effet,  pour cette dictée de reprendre un extrait du livre- support de lapbook utilisé par Guyonne pour son travail sur les climats et les saisons. Cela permet à la fois de fixer la leçon et de travailler l'orthographe.

Dictée n°37 :
Pour déterminer le temps qu'il va faire, il faut prendre en compte la température, le vent, la pluie, le rayonnement solaire et l'humidité de l'air. Les météorologues font des prévisions à partir d'observations et de mesures. Le temps peut changer rapidement mais le climat reste pratiquement le même dans une région donnée.Pour pouvoir définir le climat, il faut d'abord longuement observer le temps qu'il fait.Il y a des pays où le climat est chaud toute l'année.

Préparation :
1) faire la fiche sur é ou er (Editions buissonnières)
2) faire la fiche sur ou/où (éditions buissonnières)
3) former les adverbes à partir des adjectifs
ex : lent ..................lentement
long...........................
pratique....................
rapide.......................
4) apprendre et épeler : le temps, le rayonnement, d'abord, météorologue

Les fiches d'orthographe sont prises là

Programme semaine du 31/01/11 au 04/02/11

Comme nous avons pris pas mal de liberté avec le programme, un peu dense, je le confesse, de la semaine dernière, cette semaine consistera à boucler tout ce qui n'a pas été fait et j'étofferai au besoin.
Il faut dire que l'accouchement approchant la fatigue se fait un peu sentir et le creus de l'hiver n'aide pas à la motivation...

Artistes en herbe

Pour mon anniversaire, les garçons m'ont fait des dessins :
Cet indien à cheval,vu de dos, au clair de lune, a été réalisé au crayon à papier par Poulet . Il termine en ce moment Le dernier des Mohicans, dont il devra faire la fiche de lecture prochainement. Il a également puisé son inspiration dans la BD du même nom, réalisée par Cromwell, que j'ai offerte à son père et que je recommande aux amateurs de dessins.

Dans un autre style, un renard pourchassant un lapin blanc par Jeune Poulet .

il a évidemment signé de droite à gauche...! Mais s'est rattrapé pour son élan. Il a recopié ces animaux à partir d'un livre que je lui avais acheté sur les animaux de la forêt.

Me voilà bien gâtée!