Organiser les repas

Faire Cuire, Cuisine, Marmite, Louches, Manger, Cuisson
Avant que nous soyons entre 7 et 10 à table à tous les repas, j'aimais cuisiner. Mais ça c'était avant...Maintenant, j'ai horreur de ça. C'est ma corvée ; bien plus pénible, pour moi, que le ménage ou le repassage. Il n'empêche qu'il faut le faire et tant qu'à faire, le faire bien, sain, bio et économique- ce qui est, reconnaissons le, une vraie gageure : bio et économique pour 8-10 personnes...comment dire...?

Il faut être honnête, je ne cuisine plus pour 10 à tous les repas cette année. La configuration de la famille s'est encore modifiée, avec certes plus d'enfants dehors que dedans mais aussi des lunch box à anticiper pour deux grandes, des goûters  à glisser dans le sac des collégiens pour compenser la faim d'avant ou d'après la cantine-plus-dégueulasse-tu-meurs (mais quand est-ce qu'en France on va se décider à régler le problème des cantines ? Si c'était meilleur, on aurait moins de gaspillage alimentaire ! Dire qu'on paie pour ça en plus!), des déjeuners à 4 et des dîners à (seulement) 8 avec des contraintes en cascade : on doit dîner tôt pour se coucher tôt parce qu'on se lève tôt et qu'il faut aussi laisser du temps pour faire les devoirs mais il y a les horaires de bus qui nous ramènent qu'à 18h45 à la maison...argghh...bref...c'est le bazar complet ! Il faut donc que je repense un peu l'organisation des repas pour tout concilier : rapide, économique, sain, et anticiper les courses et les préparations.

On le sait, c'est un secret pour personne : si on veut faire sain, il faut bannir les produits transformés donc...cuisiner...il n'y a pas de secret. Si on veut faire économique, il faut cuisiner...il n'y a pas de secret. J'ai tourné le problème dans tous les sens : je crois que je ne pourrai pas y échapper ! Il y en a qui rêve aux licornes et aux paillettes. Ma licorne à moi a un tablier blanc et campe dans ma cuisine! Elle prépare les repas, sert à table et range quand elle a fini. 

Faire des menus à l'avance ne me convient pas. Je trouve cela horriblement chronophage. ça gaspille du papier, de l'énergie et ce n'est pas forcément économique. Vous programmez une belle recette de poisson, quand il y a une promotion sur les moules, vous voulez des petits pois frais et bien entendu, il n'y en a plus ...
Faire une grille de menus fixes à la semaine, c'est horriblement monotone. Je ne me vois pas manger des merlans-pâtes tous les vendredis jusqu'à ma mort !
Deux heures de cuisine le week end, le batch cooking, pour faire la semaine...je suis perplexe. D'abord parce que j'ai envie de faire autre chose de mon week end. Je ne me vois pas retarder une balade, un ciné parce que j'ai batch cooking.(je peux pas j'ai cuisine). Ensuite, parce que toutes les propositions de livres sur le sujet sont inadaptés à ma famille : les recettes et les plannings sont prévus pour des familles bien moins grandes, je ne veux de la viande qu'une à deux fois par semaine maximum et surtout pas le soir, pas de préparations à l'assiette (je n'ai pas que ça à faire non plus ! On n'est pas au resto!), 2 heures de préparation pour 4 personnes, ben c'est 4 heures pour 8...une demi-journée de cuisine dans le week-end alors que je pourrais coudre, lire, jouer, sortit...non, rien à faire, ce n'est pas possible.
Avoir un cadre un peu fixe parce qu'on gagne du temps, on peut se mettre en pilote automatique, c'est bien. Avoir un cadre qui enferme ou rend la chose un peu monotone ou inadaptable, ça ne me va pas non plus...(le premier qui dit que je suis compliquée...'ttention!)
Je n'aime pas cuisiner mais j'adore les livres de cuisine...oui, je sais c'est tordu...j'en ai plein ! ils sont sous-exploités les pôvres ! Je me suis donc mis en tête de les utiliser davantage. Bien souvent, on oublie les recettes qu'on a à disposition et on tourne avec les 10 mêmes préparations...Je veux donc intégrer dans ma routine, mes livres de recettes.
J'ai donc créer une routine qui me correspond mais qui en est encore à ses balbutiements. J'ai décidé de faire un planning hebdomadaire qui fonctionne par thèmes de repas. Ce planning constitue la première page d'un petit cahier A5 et il est également en photo sur mon téléphone. Chaque thème est ensuite décliné en recettes numérotées de 1 à 52 (puisqu'il y a 52 semaines dans l'année, pas la peine d'en avoir plus ! souvent il y en a moins, donc il faut faire un roulement) avec si possible la référence de livre et la page. De cette manière, ce n'est pas trop enfermant et mon planning fait office de liste de course. J'emporte dans mon sac mon carnet A5 au cas où. Je le relis en diagonale avant d'aller faire mon plein, ça me prend moins de temps que d'établir des menus pour toute la semaine.

Le planning donne ça :
LUNDI
midi : galettes bretonnes maison + salade ou crudités (thème1)+ fruits frais de saison
soir : gratin de légumes (th2) + fruits

MARDI
midi : céréales (th16)+légumes cuits+légumineuses+fruits
soir : cake salé (th3) + salade verte ou endives ou chou chinois +yaourts maison

MERCREDI
midi : viande blanche (th9)+ légumes+fruits
soir : soupe (th4) ou salade composée (th6) + gâteau (th12/13)

JEUDI
midi : produit de la mer (th10) + légumes + fruits
soir : tarte salée (th5) +  salade verte ou endives ou chou chinois + yaourts maison

VENDREDI
midi : céréales (th16) + légumes cuits + crudités + crème dessert maison
soir : pommes de terre (th7) + fruits

SAMEDI
midi : recette simplissime (th14) ou Marie Chioca + fruits
soir : soupe (th6) ou salade composée (th10) + gâteau (th12/13)

DIMANCHE
midi: plat en sauce (th8) ou cocotte + légumes ou céréales +fruits
soir: oeufs (th11)+salade verte +chocolat (th15)

J'ai ajouté dans mon carnet thème 17 "plats SOS" et thème 18 "accompagnement de légumes"

Ainsi à chaque plein hebdomadaire je sais qu'il me faut 2,5kg de pommes de terre, une ou deux légumineuses, deux céréales, une viande blanche, un gros panier de légumes et à partir de là, je vais piocher dans mes recettes pour utiliser tout ce qui dans mon frigo et mes placards. J'essaie de varier d'une semaine à l'autre. Par exemple si on a fait des lentilles cette semaine, je choisirai des haricots rouges pour la semaine suivante.

Comment s'organise les thèmes ? Prenons l'exemple simple du cake salé qui revient chaque semaine. L'idée étant d'arrêter de faire éternellement un cake olives-lardons, j'ai listé les recettes que j'avais en ma possession. J'en ai 52 ! Une fois que j'en ai fait un, je coche pour ne pas le refaire avant l'année prochaine...!! J'achète les deux ingrédients à mettre dans la base du cake (qui elle est toujours la même et fait partie des achats stables hebdomadaires) de la semaine.
le thème pommes de terre ou oeufs signifie des plats à base d'oeufs (oeufs coque, oeufs mimosa, oeufs frits, soufflé etc...) ou à bas de pomme de terre (tartiflette, dauphinois, au camembert etc...)

A force de faire les courses, il y a un certain nombre de produits que j'achète systématiquement dans les quantités nécessaires à la semaine :  2kg farine, 5 beurres,  1kg sucre, 2 kg fromage râpé, 12l lait, 2 pots de crème, 6 paquets de müesli, 5 pots de confiture etc...

Le thème 17 est important ! Plat SOS !! Comprenez : du tout prêt ou presque parce qu'on n'est pas des machines...

0. Vive Picard surgelés !
1.quenelles sauce nantua
2. plateau de fromage, salade
3. paupiettes purée
4. saucisses purée
5. hot dogs
6. raclette
7. fondue
8. repas crêpes
9. diner p'tit déj
10.tartines chaudes, salade
11. pique nique
12. coquillettes
13. croque monsieur
14. raviolis
15 1 boule de mozza/tomates à la croque

Très souvent mon plein normalement hebdomadaire me fait 10 ou 15 jours parce qu'il y a eu moins d'enfants que prévu à certains dîners, parce qu'il y a des restes à finir etc...rares sont les semaines où le planning est totalement appliqué mais l'avantage de cela est que je ne suis jamais prise au dépourvu et que je peux quand même un peu improviser.


Commentaires

Valerie a dit…
Bonjour Laurence!
Je vous remercie d'avoir pris le temps et la peine de nous expliquer votre façon de faire. Mais en lisant ce message, je souffre pour vous. Vous vous donnez beaucoup de travail. Pourquoi vos enfants et votre mari nous vous aideraient ils pas dans les courses et la préparation des repas? Vos enfants apprennent des matières académiques mais l'école de la vie est tout autant voire plus nécessaire. N'est il pas plus important de savoir cuisiner que de connaître les propositions subordonnées relatives? Dans tous les cas, cuisiner, faire les courses ne sont pas antinomiques des matières scolaires. C'est une application pratique des connaissances théoriques (lire une recette, calculer des quantités, établir un budget de courses, calculer des promotions...). Vous êtes femme au foyer mais votre travail d'école à la maison vaut au moins celui d'un enseignant de l'éducation nationale. Il n'est donc pas justifié que vous soyez seule à faire les taches ménagères. Ce serait du sexisme de penser que seule la femme doit faire les taches ménagères. Et ce serait de l'agisme de penser que seul l'adulte doit faire les taches ménagères et les enfants aucune sous prétexte qu'il est un enfant. Prenez soin de vous et laissez votre famille prendre aussi soin de vous. Amicalement
Bonjour Valérie, et bien...quelle analyse rapide et tellement tellement fausse de notre vie de famille...!! Mes enfants savent tous cuisiner et participent. Si ils aident moins aux repas, c'est qu'ils aident ailleurs. Peut être aussi qu'en semaine, sachant qu'ils se lèvent à 6h20, partent à 7h05 et enchainent avec 45 minutes de bus et idem au retour, et qu'ils ont des devoirs à faire pour la majorité d'entre eux, c'est davantage à moi de faire les repas?? Peut être que si mon mari était présent avec nous, il serait content de m'aider ? Seulement voilà, le célibat géographique ne nous le permet pas...seulement voilà, quand on ne peut rentrer chez soi qu'un week end par moi, on préfère profiter de ses enfants plutôt que d'éplucher les pommes de terre...? Alors si votre commentaire partait certainement d'un bon sentiment, sachez qu'il tombe totalement à côté de la plaque. Mes enfants sont élevés bien loin des considérations sexistes, figurez vous. Tout le monde fait tout qu'on soit garçons ou filles, c'est pour moi un principe de vie. Et pace que j'ai mis en place ce système, justement, je me donne bien moins de travail et déléguer est très facile. Je fais les courses mais les enfants les rangent !
Bonjour Laurence, je crois que je vais m’inspirer de votre message, sachant que je déteste autant que vous la cuisine quotidienne…
Ce que j’aime c’est cuisiner un peu élaboré et en famille, mais c’est assez rare !
Qu’entendez-vous par céréales et légumineuses ? Quelle est la différence ?
Merci beaucoup
Stéphanie m a dit…
Tout d’abord, un si grand merci de reprendre ce blog qui me plait beaucoup, tant il nous correspond! Nous cherchons tant, avec 7 enfants, à respecter la nature et vivre simplement ! Et nous étudions à la
Maison pour nos 4 enfants du milieu + notre dernière de 2 ans et demi! Nos deux aînées sont scolarisées !
Je partage votre soucis de l’heure des repas! Pis dînons plutôt vers 18:15/30! Ainsi les aînées peuvent travailler après sans être interrompues! Mais pas toujours simple quand certaines enfants ont des activités jusqu’a 18:30! Heureusement, nos aînées (nous sommes en Belgique depuis 2 ans et je savoure) terminent l’ecole Soit à 15:20, soit à 16:15! Ce qui leur permet de faire leurs devoirs avant le dîner aussi!
Merci pour votre audace! On denote forcément par rapport aux autres quand on est en recherche de bon, et vertitable en toute circonstance!
@Math et François : les légumineuses sont aussi appelés légumes secs (harciots blancs, rouges, pois cassés, lentilles diverses, pois chiches etc...) et ne sont pas des céréales. Pour avoir une assiette végétarienne complète c'est à dire qui remplace les protéines animales il faut y mettre légumes + céréales+légumineuses comme base. Ensuite on y ajoute des herbes, des graines, des oléagineux, une bonne huile vierge, des épices etc...
@Stéphanie : merci pour votre gentil commentaire ! Je suis contente que cela vous plaise parce qu'il est vrai qu'un blog demande du travail et que pour le moment, il ne rencontre pas "le succès" ou l'adhésion d'avant au vu des commentaires rares et des statistiques...j'attends de voir si je poursuis au de là de 2019 ou pas du coup.
montessori-rabat a dit…
Bonjour Laurence,

Mon intention était bienveillante et je regrette maintenant de l'avoir exprimée vu votre accueil ! Je suis désolée d'être tombée "à côté de la plaque" mais je n'avais pas connaissance de votre situation familiale et vous ne l'expliquez pas dans votre post.
Bon courage à vous !
edith a dit…
J’enregistre ce petit commentaire pour vous remercier de tout cœur pour ce blog que je suis heureuse de voir renaître de ses cendres tel un Phœnix. Petit clin d’œil aussi à Stéphanie que je crois avoir reconnu… Même si chez nous il n’y a pas d’école à la maison je suis très preneuse d’aide à l’organisation familiale bien que nous soyons des petits joueurs avec nos quatre enfants. Je lis toujours avec beaucoup de plaisir vos articles d’autant plus qu’ils sont si bien écrits drôles et utiles ! Les repas prennent beaucoup de temps et d’énergie même si je fais beaucoup plus simple qu’avant n’est-ce pas Stéphanie ��. Quand on veut se nourrir sainement le fait maison n’est pas un choix. Vous faites un travail formidable entre l’école à la maison et tout ce que vous mettez en œuvre pour le bien de votre famille. Au plaisir de vous lire. Bon dernier week-end d’été ´
Anonyme a dit…
Merci pour ce post, qui rencontrera les préoccupations de nombreuses mères de famille. Une inspiration (concrète !) de plus pour adapter sa pratique à la saison de la vie dans laquelle nous sommes. Merci !
Merci Laurence pour ces précisions! Désolée de vous embêter encore mais Les céréales sont-elles les féculents?
Merci!
Aurélie a dit…
Bonjour Laurence.
Merci de détailler votre organisation. Cela va m'inspirer. Et merci aussi pour tous les posts que vous publiez. Cela fait du bien de voir que l'ief, c'est aussi du "formel". On a parfois l'impression que si l'on ne fait pas de unschooling, on est rigide. Donc votre blog est une ressource pour tous ceux qui veulent donner une instruction solide à leurs enfants. Continuez ainsi, même si nous avons conscience que tenir un blog demande beaucoup de temps.
Aurélie
Mathilde D. a dit…
Bonsoir Laurence,
Merci de reprendre le blog. je ne commente pas souvent mais je passe régulièrement.
je rebondis, ce soir, sur une de tes réponses : célibat géographique.
Je vis cette réalité depuis 3 mois et demi (mon mari travaille à 650 km d'ici), avec 6 enfants en IEF. Que c'est dur !!!
Comment y arrives-tu ? à gérer la solitude, l'éducation des enfants, l'instruction ? à garder le lien avec le papa et époux malgré la distance ?
Merci !!
al a dit…
Oh lala le sujet tellement récurrent de prise de tête quotidienne chez moi. Je prends moins de temps pour cuisiner que vous pour le moment. Je cuisine beaucoup moins élaboré. Chez nous en semaine les menus c'est : légumes crus ou fruits + légumes cuits + féculents +protéines (oeuf, saucisse, steack, lardons, rarement poisson car ici c'est très cher ou légumineuses) et un laitage pour ceux qui n'y sont pas allergique. Et tant pis si ça ne va pas ensemble. Le plus élaboré que j'arrive à faire en semaine c'est de la soupe voir une quiche ou une sauce pour les pates. Ensuite exceptionnellement, le week end, quand mon mari et là, il y aura un cake, ou des galettes, ou des lasagnes etc... J'avoue moi je me lasse au bout de 8 ans (l'ainée à 9 ans avant on mangeait du "tout prêt" pas bon pour le portefeuille et pour la santé), mais les enfants mangent c'est l'essentiel. S'ils veulent un gateau en général ils le cuisinent. Heureusement en grandissant leur rangement post- cuisine devient plus efficace. Bon tout ça pour dire qu'une cuisinière oh la la se serait le rêve. Et merci pour votre blog très inspirant.
Anonyme a dit…
Merci pour ce post, tellement utile !!! J’ai fait des essais d’organisation en tout genre, voilà une approche qui change et qui m’inspire, je vais faire ma liste personnelle en m’inspirant de la vôtre ! Parce que moi aussi j’aime les livres de cuisine, je veux manger sain et économiques mais pas passer des heures tous les jours à la cuisine, il y a tellement d’autres choses à faire dans la vie...
Amaëlle
Anonyme a dit…
économique !
Amaëlle
Anonyme a dit…
Bonjour,

Merci beaucoup pour cette explication de votre organisation. En fait, je me rends compte que je fonctionne à peu près sur le même principe. Par contre, je n'ai jamais eu l'idée de constituer une liste des différents menus par thème. Je trouve cette idée brillante !!! Merci de la partager avec nous . Aude
Anonyme a dit…
ça y est, chez moi c’est adopté, après une adaptation à mes propres contraintes ! J’apprécie beaucoup cette souplesse qui donne une idée de base sans contraindre, c’est vraiment l’idéal ! Un grand grand merci d’avoir pris le temps de partager ton mode de fonctionnement !!
Amaëlle
Merci Amaëlle de prendre le temps de déposer un commentaire retour ! Je suis ravie que cet article ait pu vous aider.
Amélie a dit…
Merci Laurence pour cet article, mais aussi pour tous les autres. Lorsque je surnage avec mes 2 enfants, je viens ici trouver de l'énergie, du dynamisme, de la ténacité et des bonnes idées. Et à chaque fois, je fais bonnes provisions !
Ah les repas, quel casse-tête ! Je fais un peu comme vous, avec des menus à thème aussi. ça me permet de ne pas trop m'égarer non plus dans diverses préparations trop longues même si savoureuses. Récemment, j'ai adopté le fameux Buddha Bowl car cela me permet de gérer ma silhouette et de composer avec le placard, le jardin et mon humeur. J'ai trouvé une base ici : http://www.amandinecooking.com/buddha-bowl-boulgour-carotte-epinards-et-pois-chiches.html
Là, c'est présenté au bol, ou à l'assiette donc à éviter pour les grandes tablées mais peut-être que chaque enfant peut se le confectionner en cuisine et l'apporter à table ? En tous cas, c'est bon et sain ! Et pas cher ;-)
Merci beaucoup Amélie !
Véronique FLAHAUT a dit…
Coucou Laurence,
C’est une bonne idée car je perds beaucoup de temps à faire des menus que je ne suis pas forcément ensuite...
As tu partagé quelque part tes thèmes ou pas?
Bonne journée
Véronique