L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

samedi 5 février 2011

La grenouille qui ne savait pas....(suite)

L'oeuf, le poussin...et l'omelette : de la coquille au squelette

La coquille de l'oeuf est un symbole très parlant des structures au sein desquelles nous grandissons quand nous sommes enfants, c'est à dire du cadre (ou carcan) familial, scolaire, social, religieux et politique dans lequel nous nous développons. Durant notre jeune âge, ce cadre est nécessaire pour nous structurer, nous construire.Nous avons besoin de ces limites, de même qu'il nous faut, comme l'oeuf, assez de chaleur-d'amour symboliquement parlant- pour que se developpe notre potentiel.

Cette coquille n'a toutefois d'utilité qu'un temps : à terme, nous sommes appelés à la briser, n'en ayant plus besoin puisque nous aurons acquis notre propre force intérieure.(...) c'est en lui-même, dès lors, qu'il trouve l'appui et la force pour tenir debout, marcher droit, pour ne pas chuter à la moindre occasion. Même si toutes les structures sociales s'effondrent autour de lui (...)un tel être conserve le même comportement , puisque celui ci est dicté de l'intérieur et prend appui sur ses propres valeurs.
Souvent même-et particulièrement de nos jours-les individus qui possèdent leur propre colonne vertébrale  morale ont des valeurs plus solides et plus résistantes que celles du milieu ambiant. Leur entourage, tant familial que professionnel, prend d'ailleurs appui sur de telles personnalités...quand on ne leur reproche pas de posséder une assise aussi forte.

La suite avec l'omelette sociale et l'oeuf bétonné...

Aucun commentaire: