L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

mercredi 19 janvier 2011

Les couches lavables

J'utilise des couches lavables depuis la naissance de Jeune Poulet, c'est à dire que mes lots vont être utilisés pour la quatrième fois avec la prochaine naissance! Ce choix avait été dicté pour trois raisons essentielles : 1) la santé de mon bébé 2) la santé de mon porte-monnaie 3) la santé de la planète (quand j'ai réalisé le nombre de sacs poubelles que je devais descendre à cause des couches jetables!!). Plusieurs personnes m'ont demandé des conseils, voilà donc ce que je retiens de cette expérience (ce qui vient n'engageant que moi!)

Le choix et la quantité :
je préfère :
- les couches classiques (couches + culotte de protection) car ce sont celles qui protègent le mieux à mon sens. Mes essais avec les autres formules ont été une catastrophe.
- les pressions au scratch pour les couches comme pour les culottes, les scratchs vieillissent mal avec le temps.
- les culottes en PUL, plus faciles d'entretien.
- un lot par taille, avec beaucoup d'enfants, c'est préférable. J'ai eu souvent 2 enfants en couches en même temps avec 2 tailles différentes.
- si c'était à refaire, je ne prendrais pas de couches autres qu'en coton (ou chanvre) bio. C'était moins clairement expliqué au démarrage mais les couches en bambou sont pour la plupart faites avec du viscose de bambou, les noyaux absorbants en polyester et souvent recouvertes de polaire. Je trouve que cela fait beaucoup de déchets pétroliers recyclés pour les fesses de mes bébés. Je m'interroge sur l'impact sur la santé de mes petits bouts...
- mon papier absorbant préféré est celui de la marque  popolini (popli) qui passe à la machine plusieurs fois (dans un filet de protection sinon il faut partir à la pêche...!)
- la quantité dépend de la matière plus ou moins longue à sécher, si vous avez un sèche-linge ou non, si vous lavez tous les jours. Je dirai qu'une vingtaine est suffisant dans tous les cas.

Stockage,  lavage, entretien
Je crois avoir à peu près tout essayer : noix de lavage, savon de marseille, lessive liquide bio, poudre bio de diverses marques. Pour retenir ceci
- je n'utilise dorénavant, et c'est mon choix définitif : lessive maison +2 cuillères à soupe de percarbonate de sodium (magasins bio). Et quoique l'on me dise, je sais maintenant qu'il faut toujours un prélavage et un programme à 60° pour avoir un linge impeccable. Je lave tous les jours et j'ajoute mes couches à chaque lessive de blanc (60°) soit un jour sur deux en moyenne. Depuis que je fais cela, mes couches comme les cols de chemise sont nickel. Qu'on le veuille ou non, pour un linge propre, il faut laver à chaud!
Et l'écologie? Entre deux maux : plus d'électricité ou lessive toxique qui renvoit des déchets, j'ai tranché pour une consommation électrique mais moins de déchets et une bonne santé.
- je stocke mes couches rincées rapidement à l'eau claire dans un seau vidé un jour sur deux et parfois le jour même. J'ai testé le stockage dans l'eau. Je n'ai vu aucune différence sur la propreté de mes couches, en revanche c'est une logistique plus lourde et ça pue!!!
- je mets un goutte d'HE tea-tree sur un gant de toilette au fond du seau, pas sur les couches directement car cela peut provoquer des irritations si elle n'est pas bien éliminée au lavage.

Les accessoires
- papier absorbant popli (toujours une boite d'avance)
- un filet pour le lavage
- des boosters pour épaissir les couches (pour la nuit, la sieste, les enfants plus grands donc plus productifs!)
- un seau à couvercle
- un petit sac étanche pour les déplacements
- une vingtaine de gants de toilette premier prix qui font office de lingettes et qui rejoignent le seau en même temps que les couches.
- J'ai aussi des lingettes jetables bio (je sais, c'est mal !) pour mon mari et mes enfants d'une part et pour enlever le plus gros de la couche, sinon je bouche le siphon avec des selles qui ne devraient en plus pas partir dans ce type de canalisation, et qui remontent quand on fait couler de l'eau pour sa toilette...pas très glamour...Là encore, entre deux maux, il faut choisir...
- J'ai malgré tout un paquet de jetables bio pour le papa et les enfants... mais aussi parce que je trouve qu'au delà de 18 mois, les couches lavables de nuit ne sont pas assez étanches et l'odeur au réveil est trop forte.
- Pour ranger mes couches, j'ai un petit chariot à roulettes pour fruits et légumes dans ma salle de bain. Quand ils sont deux, deux chariots!


2 commentaires:

delphine a dit…

Super sympa ton blog!! j'ai aussi essayé les couches lavables pour Juan mais j'ai laissé tombé, trop contraignant pour moi!! par contre j'avais conservé le liniment et les lingettes en tissu pour nettoyer les petites fesses!

Clotilde a dit…

Bonjour!

Chez nous aussi les loulous sont en lavable! C'est clair que 4 utilisations de suite ca doit vraiment rentabiliser l'achat! Avec mes jumeaux j'ai, je pense un peu plus de couches que pour un unique. Je préfère aussi les couches par taille, je trouve que les TU finalement ne vont à personne! (trop grand au début, trop petit par la suite!) Ayant repris le travail, j'ai équipé la nounou de TE1 Imse vimse et elles sont vraiment efficaces. (mais franchement pas glamour...)
Comme vous je n'en pouvais plus de jeter des poubelles si lourdes! J'utilse des lingettes lavables (des carrés d'éponge que j'ai surfilé) et je je jette dans la poubelle à couche. Pour le plus gros des selles j'ai une boite de petits mouchoirs en papier.
Bonne continuation!