Simplification #6: textile



c'est ainsi que je transforme les petits trous dans mes torchons


Raccommoder et détourner :
J'aime  raccommoder le linge parce que cette activité oblige à beaucoup de créativité et d'ingéniosité. Et une fois fait, on se sent toujours très fière du résultat obtenu et d'avoir prolongé la vie d'un objet qui n'ira pas tout de suite encombrer les poubelles...
On devient radin : on ne jette plus les chutes de tissus. Elles serviront à poser des pièces sur les vêtements et sur le linge de maison, à faire des habits pour les poupées, à faire des nœuds sur les barrettes, à ajouter des poches sur des vêtements, à doubler des cols, à bourrer des coussins, à faire des petits sacs, des serviettes de table, des chouchous pour les cheveux etc...on ne jette plus les vieux vêtements, on récupère les boutons, les broderies, les rubans, les élastiques, les jolis cols, on taille dans les parties encore bonne de nouveaux vêtements pour bébé ou enfant.
On fait du deux en un : Deux draps raccourcis et cousus ensemble font une housse de couette, une housse d'édredon, une taie d'oreiller. Deux jambes de pantalon d'homme ouvertes, retaillées et cousues ensemble permettent de faire d'adorables jupes droites taille élastiquées pour petites filles.
On n'a pas peur des trous : on invente une petite broderie et le tour est joué ! On reprise les chaussettes et les pulls. On pose des coudes taillés dans de jolis chutes de liberty ou tissus à fleur. On pose des pièces taillées dans nos chutes de tissus sur les genoux des pantalons !
On fait preuve de fantaisie : personne n'a dit qu'il fallait que les pièces soient carrées ou ovales !
un torchon
des bavoirs

On raccourcit : un pantalon troué au genou devient un bermuda, une chemise une chemisette, un drap de bain un essuie-mains...
On assemble autrement : la chemise de pyjama est fichue mais pas le pantalon? On transforme la chemise en chiffon et on offre un nouveau haut de pyjama qui reprend la couleur du pantalon soit fait maison soit acheté (un t-shirt blanc 1er prix fait bien l'affaire aussi)
On améliore l'ordinaire : pourquoi ne pas broder au point de croix un petit motif sur un T-shirt ? Pourquoi ne pas border un petit foulard uni d'un joli biais ? 
On passe au jardin : irrécupérable? Pas encore tout à fait...troués, déchirés ils deviennent shorts et pantalons de jardin, t-shirts de bricolage ou de peinture !
On détourne : de nombreux objets peuvent avoir une seconde vie ...
cette petite taie d'oreiller de berceau est devenue mon sac à pinces à linge. J'ai cousu un scratch pour le fixer facilement à la corde à linge et avoir les deux mains libres !
les draps usés deviennent de jolis torchons ou des vêtements pour enfants,  des tabliers de cuisine, des serviettes de tables ou des mouchoirsles draps de bain des bavoirs, les taies d'oreiller des cabas pour les courses, les vieux t-shirts des sacs à vrac pour les fruits et légumes ou des pelotes de fil à crocheter, les chemises usées de papa des blouses de peinture pour les enfants. Savez-vous que les chemises d'homme font d'adorables jupes pour petites filles? Savez-vous qu'on peut couper le bas d'une chemise et l'ajouter au bas d'un pull près du corps? Seul le manque d'imagination est un frein !
On chiffonne : en dernier recours, on transforme en chiffons ! Et c'est bien utile lorsqu'on a simplifié le reste de la maison et supprimer le jetable ! Mes chiffons me servent à tout: effacer le tableau, faire le ménage (poussière, vitre), remplacer les éponges (mais sèchent bien plus vite), cirer les chaussures, graisser les poêles à frire, faire des bandages, peinture et bricolage...

Comment je fais mes pièces :
j'ai imprimé des gabarits, il suffit d'aller dans word/formes et faire votre marché (fleurs, étoiles, carré, rond, ovale, rectangle etc...) en imprimant dans des tailles différentes. Je coupe la forme choisie dans le tissu et dans de la toile thermocollante. je couds ensemble au point zig-zag la pièce de tissu et la pièce en thermocollant de manière à avoir la partie collante (brillante) visible. Je coupe un autre morceau de toile thermocollante ajusté au trou de manière à juste couvrir le trou avec un peu de débord côté intérieur du vêtement (ce ne sera donc pas visible, c'est juste pour la solidité). Je fixe la pièce thermocollante à l'intérieur au fer à repasser. Je fixe ma joli pièce au fer côté extérieur. Enfin avec je couds la pièce côté extérieur (celle de l'intérieur sera donc prise avec ma couture). Dans le cas d'une jambe de pantalon, d'une manche de pull, je couds à la main avec du fil à broder, à petits points avant. Chaque fois que c'est possible, je couds à la machine.
On peut imaginer des formes variées, on peut choisir des fils contrastés, on peut rebroder un motif sur la pièce, on peut superposer des pièces façon patchwork.
le haut de ce pyjama a été taillé dans un vieux drap

En suivant le compte Instagram des Chroniques du Poulailler, vous trouverez régulièrement des photos de mes transformations !

Commentaires

estelleb_ a dit…
Bonjour et encore merci pour ces posts!
Ici aussi les chemises deviennent chemisettes. Les cols usés se transforment et les chemises deviennent à col mao ( ou presque)..
tiphaine L a dit…
très joli! belles idées.
je ne suis pas douée en couture, je n'arrive pas à bien régler la machine, ça fait toujours des boucles en dessous de la couture.. mais je rêve de m'y mettre, un jour, quand les enfants seront plus grands.
si ça fait des boucles c'est que soit la tension du fil est mal réglée, soit le choix de l'aiguille n'est pas le bon, soit la qualité du fil est mauvaise (je n'ai que des déceptions avec les fils pas chers, lidl, ikéa etc...donc je n'achète plus que DMC ou Gutterman), soit il faut faire vérifier votre machine. Il faut tout de même bien choisir sa machine au départ...

Articles les plus consultés