Je réponds : les partenariats


"Votre sponsorisation par Usborne transforme toutefois votre blog en un outil de marchandisation. Je ne sais même plus si ce cahier est vraiment intéressant ou si c'est juste de la pub.Vraiment pardon car je ne voulais pas vous blesser. J'aime bcp votre blog. Les blogueurs ne réalisent pas toujours qu'ils deviennent des outils de marchandisation. Comprenez que c'est difficile de savoir dans quel sens cela marche. Je vous partageais mon doute vis à vis de ce genre d'articles qui font la promotion de tel ou tel éditeur."

Si vous connaissiez mieux mon blog vous n'auriez pas ce doute. En effet:

1. J'ai choisi mes partenaires et non l'inverse. Ce qui me laisse donc une grande marge de manœuvre. Pour que je propose un partenariat, il faut que la marque, le produit, le fabriquant réponde aux critères que je me suis fixés et qui sont écrits noir sur blanc (à la rubrique partenariat, ici). 

2. Il arrive que des personnes me contactent pour me demander de bénéficier d'un partenariat et la plupart du temps, j'ai refusé car leurs produits ne correspondaient ni à mon mode de vie ni à l'esprit du blog. J'ai également rompu certains partenariats.

3. Je ne touche aucune commission, je n'en fais pas un salaire d'appoint. Par conséquent, je ne me sens obligée de rien du tout. Certains partenaires attendent parfois très longtemps avant que je parle de leur support ou produit.

4. Ils attendent parce que je ne parle que des supports qui me plaisent vraiment et que nous utilisons vraiment comme c'est expliqué à la rubrique partenariat : ici. Cette condition fait que mes articles sont infiniment peu nombreux au regard de ce que je reçois. 

5. Ces articles conseillant des supports ont toujours eu cours sur mon blog, depuis sa création en fait (mais pour ça il faut se donner la peine de lire les articles depuis décembre 2010). Ça ne change donc pas. Plusieurs partenaires de ce blog ont été mis à l'honneur bien avant de devenir partenaires. C'est une démarche bien différente de la sponsorisation de mon blog...et d'ailleurs sponsorisation pour faire quoi puisque je ne suis pas rémunérée???

6. Les articles traitant de pédagogie, d'éducation, d'organisation et plein d'autres sujets variés sont extrêmement nombreux (et même majoritaire) sur mon blog. Je vous trouve très injuste  en insinuant que mon blog serait devenu une sorte de catalogue ou de site marchand car ce n'est pas le cas.

7. J'ai toujours été extrêmement transparente : tout ce qui concerne les partenariats est inscrit clairement, sous un onglet mis en évidence. Les articles portent toujours une mention et une photo pour être reconnaissable, ce que je ne suis pas obligée de faire. J'aurai pu tout aussi bien vous vanter les mérites de tel ou tel livre sans mentionner que la maison d'édition était partenaire. 


8. Je crois, contrairement à vous, que les blogueurs savent très bien ce qu'ils font. Dans mon cas rien n'est secret, tout est expliqué. Ensuite je laisse chaque visiteur avec son libre arbitre. Ce que je dis n'engage que moi. La difficulté ne vient pas des blogueurs mais de la capacité (ou non) du lecteur à faire le tri des blogs et des informations qu'il reçoit, à accepter une part de risque ou à l'inverse réclamer du pré-mâché sans risque. Au bout du compte, c'est le lecteur et lui seul qui prend la responsabilité de croire ou non ce qu'on lui conseille. Le lecteur n'a pas à imputer au blogueur son incapacité à prendre du recul. Si le lecteur a un doute sur le support conseillé et bien qu'il aille le lire au préalable dans une librairie, sur un site, à la bibliothèque ou qu'il s'en passe! C'est aussi une question de confiance accordée à la blogueuse.

9. Tenir un blog (et à plus forte raison quand cela fait plus de 7 ans) ne rapporte strictement rien et coûte énormément en temps, en énergie. Voilà 7 ans que je consacre des heures entières toutes les semaines à aider un maximum de familles en partageant tout ce que je peux partager, en prenant des photos, en déposant en téléchargement totalement gratuitement des programmations entières, des documents à imprimer, en passant des heures à répondre aux mails qui me demandent des conseils, des heures à conseiller sur les réseaux sociaux sans rien en attendre en retour puisqu'il ne peut y avoir de retour. J'ai même reçu bénévolement des familles chez moi pour qu'elles puissent recevoir de l'aide au démarrage, j'ai parfois donné mon numéro de téléphone à des mamans qui avaient besoin de conseils, j'ai été appelée parfois pendant plusieurs heures! 

Alors non, je ne laisserai personne dire que mon blog est devenu mercantile parce que cela n'a jamais été le cas et ne le sera jamais. Mon blog est une vitrine en effet. Mais il est uniquement la vitrine de ce que nous sommes vraiment mes enfants, mon mari et moi. Et c'est parce que je me soucie de retranscrire notre vie telle qu'elle est que vous pouvez lire, tel un consommateur parfois, des articles coups de gueules, mes hésitations, mes retours en arrière, mes constats d'échecs, mes revirements, mes tests dans tous les domaines, des articles nuancés sur l'IEF etc...

Commentaires

Anonyme a dit…
Je suis tes articles avec intérêt croissant,il ne faut pas se laisser démonter par la jalousie calomnieuse , elle n est pas constructive et et à chacun de choisir ou non tes références personnellement elles sont pertinentes
Alors continue tu nous fait du bien et l ensemble de ton blog est enrichissant à parcourir pour ceux et celles qui ne l ont je survoler
Anonyme a dit…
Je suis désolée pour vous de lire ce commentaire désobligeant, alors que vous nous proposez des billets si instructifs et riches. Cela me fait penser à la citation de Mère Térésa que vous aviez publiée sur le blog, et dont je reproduis ici quelques phrases : "Si tu es gentil, les gens peuvent t'accuser d'être égoïste et d'avoir des arrières pensées. Sois gentil quand-même(...) Le bien que tu fais aujourd'hui, les gens l'auront souvent oublié demain, fais le bien quand même. Donne au monde le meilleur que tu as (...)C'est une histoire entre toi et Dieu, cela n'a jamais été entre eux et toi." Aude
Merci pour votre soutien. En soit, ça ne me dérange pas plus que ça (j'en ai vu d'autres !), je ne pense d'ailleurs pas que ce soit de la jalousie ou de la malveillance, de l'incompréhension dite un peu vertement...dans tous les cas, cela méritait une clarification.
tiphaine a dit…
je ne pense pas que ce soit de la malveillance. Dans le commentaire que tu cites en début d'article je ne vois pas d'attaque ou d'accusation personnelle, juste une remarque. Je n'avais pas vu ton articles sur les partenariats avant cela du coup j'ai appris quelque chose.

EN particulier les éditions Usborne sont capables du meilleur et du pire - avant je prenais leurs livres les yeux fermés mais je suis tombée sur des livres mal écrits, vraiment "bébé", mal reliés aussi etc. Autant ils ont de super idées, bien faites, autant parfois c'est bof. Et ce qui me gêne aussi chez eux c'est leur marquetting aux USA notament, qui passe par la vente pyramidale où la vendeuse doit acheter un "fonds" pour démarrer. ça m'a erénormément refroidi.

Bref la mise au clair sur les partenariats est une bonne idée.
Et ça ne fait pas de mal de rappeler que tenir un blog prend en effet du temps, merci de partager tout cela.
@Tiphaine : en effet, c'est ce que je dis plus haut: je ne crois pas que ce soit de la malveillance. Ce n'est cependant ni agréable ni juste...mais cela m'a donné l'occasion de rappeler comment mes partenariats fonctionnent !
Quand je parle d'un support ou d'un produit, c'est que je l'ai essayé et de deux choses l'une : soit j'ai aimé et qu'il soit partenaire ou non, j'en parle ; soit je n'ai pas aimé et s'il est partenaire, je n'en parle même pas (s'il n'est pas partenaire, je peux faire un article très critique pour mettre en garde!)
Tout n'est pas bon dans les éditions usborne mais dans aucune édition d'ailleurs. C'est pourquoi il faut lire avant ses enfants, c'est pourquoi je teste et je publie...dans mon cas, je ne suis pas vendeuse, je n'ai rien à débourser! Mais tu sais, en France aussi, les petits libraires ou les marchands de journaux achètent leur stock je crois. c'est le cas pour de nombreux commerces.

Articles les plus consultés