L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

vendredi 24 février 2017

Notre contrôle annuel et sa préparation

Résultat de recherche d'images pour "fifi brin d'acier"
ici
Voilà plusieurs années que ce blog existe et tous les ans je publie sur nos inspections qui se passent toujours bien. Je vous invite donc à vous promener sur le blog et à lire ou relire les billets à ce sujet.
Onzième année d'instruction en famille, onzième contrôle et nous allons tous bien, même notre inspectrice!

On m'a souvent demandé comment je préparais mes enfants...tout simplement en ne les préparant pas! Au poulailler, ils entendent peu de critiques de l'école, des enseignants ou des enfants scolarisés. Je pense que c'est une donnée de la préparation. Je ne parle jamais du contrôle, nous ne travaillons pas dans cette perspective. Et je ne présente pas l'inspecteur comme un danger, une peur, une sanction, un méchant intrusif...
Ils savent qu'ils auront à présenter leur travail. Ils savent qu'ils auront des exercices à faire et que peut-être ils seront à la peine mais ils savent aussi que ce n'est pas grave, que maman gère et que maman n'a pas peur.
L'essentiel de ma préparation des enfants tient dans ces lignes.

Ils sont préparés parce que le travail est régulier, progressif et que dans les grandes lignes nous ne sommes pas éloignés des attendus.
Ils sont préparés parce que nous avons des traces écrites en nombre, parce qu'ils sont enthousiastes, parce qu'ils aiment lire en quantité, parce que les fondamentaux s'ancrent tranquillement. 
Nous ne faisons aucune révision en vue du contrôle. Nous ne mettons pas de coup d'accélérateur parce que le contrôle approche. Rien de tout cela. Nous tenons notre cap, nous maintenons notre rythme, notre programme, notre régularité jusqu'au jour J. Ainsi, les enfants ne subissent aucun stress, aucune pression.

Ils sont préparés parce que maman anticipe, prépare, programme le travail. Ils sont préparés parce que maman entretient de bonnes relations avec l'institution. J'envoie d'ailleurs chaque année un mail ou un courrier présentant notre façon de travailler, comment nous voyons le déroulement du contrôle (en tenant compte de nos obligations légales) et ce que les enfants ont fait entre septembre et le jour du contrôle.
Nous les accueillons avec le sourire, les enfants me voient calme et sereine, je pense que cela compte. J'ai confiance en moi, en mon travail et dans leurs progrès et  leur niveau.

Cette année encore, notre contrôle s'est très bien passé. Un très long entretien pendant lequel les enfants eux-mêmes ont présenté leur travail, tous leurs cahiers, livres, emploi du temps à l'inspectrice et aux deux conseillers pédagogiques (les mêmes que l'année dernière) qui ont semble-t-il beaucoup apprécié notre façon de faire. Puis comme les enfants sont bien non-préparés(!), il ne leur a pas posé de problèmes de rester seuls avec les conseillers pendant une vingtaine de minutes (nous avions déjà échangé presque 2 heures !) pour quelques exercices écrits* et de la lecture à haute voix.
* exercices écrits : une opération, un problème, une phrase dictée, quelques phrases inventées.

"Au revoir et à l'année prochaine"


3 commentaires:

Véronique FLAHAUT a dit…

C'est exactement comme ça que je procède : rien de spécial... notre 1ère inspeçtion s'est vraiment bien déroulée, la seconde, on verra début mars !

Anonyme a dit…

" quelques exercices écrits* et de la lecture à haute voix.
* exercices écrits : une opération, un problème, une phrase dictée, quelques phrases inventées."

Quelle chance, si peu de tests ! Nous sommes loin, quant à nous, des exercices très détaillés ( ortho, grammaire, conjugaison, vocabulaire et nombres,calculs, espace et géométrie,grandeurs et mesures et calcul mental, s'y ajoutent quelques questions orales d'histoire de géographie...)dispensés aux enfants pendant 1h30 continue.

Heureusement que mes jumeaux ne sont pas déscolarisés pour phobie scolaires ou troubles dys- quelconque, je crois qu'ils ne s'en remettraient pas ! Et heureusement qu'ils excellent, sinon ce serait une catastrophe.

Et c'est tous les ans pareil.

Do.

Laurence Fournier a dit…

Bonjour Do, je comprends que ce doit être difficile. C'est parce que j'ai beaucoup insisté pour un entretien long que nous somme parvenus à ces exercices, ils avaient eu 2h pour voir ce que les enfants avaient fait.
C'est aussi parce que ces situations existent que le Collectif l'Ecole à la Maison se bat pour un juste encadrement de l'IEF pour une clarification et une harmonisation des contrôles, pour une trame-type des contrôles (notre proposition 15 https://lecoleestlamaison.blogspot.fr/p/nos-actions.html) de façon à ce que ces injustices soient réduites à portion congrues. Et plus nous serons nombreux à nous battre pour cela et mieux ce sera.