L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

vendredi 24 juin 2016

Les Petits Montessori #1



J'ai été contactée il y a quelques temps par l'attachée de presse pour tester ces nouveaux petits cahiers. Comme ils me faisaient de l’œil depuis un moment, je n'ai pas hésité à dire oui!
Il faut dire que j'étais déjà un peu mise en confiance : édités par La Librairie des Ecoles dont je dois avoir à peu près tous les livres ou presque (!), conçus et rédigés par Sylvie d'Esclaibes dont j'aime beaucoup la posture, le travail, l'approche qu'elle a de la pédagogie, il y avait de grandes chances que j'y trouve un intérêt !

Je prévois de tester ces cahiers cet été, sur le temps de travail de vacances des grands,  avec mon 5 ans qui débutera un CP à la rentrée et qui a déjà compris le principe de la combinatoire. Il est super motivé - sinon j'aurais attendu. Il y aura donc d'autres billets au sujet de chacun de ces cahiers. Patience, patience...

Que peut-on dire d'ores et déjà de ces cahiers, sans les avoir testés ?
1. Il y en a 4:


   

On peut cependant déplorer qu'une numérotation bien visible n'apparaisse pas sur la couverture. En effet, les cahiers s'utilisent dans l'ordre, ce qui n'est pas nécessairement une évidence pour les néophytes. Il manque, je trouve, volume 1-volume 2-volume 3-volume 4. Petit point négatif.

2. Le format est parfait. Il s'apparente à un cahier petit format 48 pages. Parfait donc pour l'écriture de l'enfant. Pas de fatigue du poignet, pas de difficulté de repérage dans l'espace, faciles à ranger. Bref, Un premier bon point.

3. Les illustrations sont fraîches et de bon goût (bon en même temps, c'est la Librairie des Ecoles, donc on n'en attendait pas moins!). La quantité, la place, les couleurs sont bien gérées, évitant ainsi l'éparpillement. Deuxième bon point.

4. L'approche générale : la volonté affichée est de démocratiser (enfin !) la pédagogie Montessori en France, de la rendre accessible au plus grand nombre - loin des formations coûteuses, donc loin de l'esprit Montessori en fait...Il s'agit donc de proposer des activités progressives, rigoureuses, tout en aidant les parents à comprendre les principes de cette pédagogie pas à pas. Et vous allez voir, le pari est tenu, la cible totalement atteinte ! Troisième bon point.

5. Les contenus : au fur et à mesure de mes "tests" je reviendrai sur le contenu de chacun. Mais ce que l'on peut dire dès maintenant, c'est que c'est du travail de pro, Sylvie d'Esclaibes n'a rien oublié ! 
  • Chaque cahier contient un avant-propos que les parents doivent absolument lire avant de se lancer. Quatrième bon point.
  • On y lit au fil des pages des citations de Maria Montessori qui aident à bien s'imprégner de l'esprit Montessori. Cinquième bon point.
     
  • On y trouve des conseils, des propositions d'activités et de prolongements pour que l'enfant manipule au maximum. Mais nous ne sommes pas noyés de consignes et de conseils !  Sixième bon point.
  

  • On y trouve des modes d'emploi pour fabriquer le matériel nécessaire à chaque cahier ou aux prolongements proposés. Septième bon point.
  

6. Conclusion : les promesses sont-elles tenues ?
"une collection respectueuse de tous les principes Montessori" -oui
"des cahiers adaptés à tous, même ceux qui ne connaissent pas Montessori" -oui
"des cahiers qui favorisent l'autonomie et la confiance en soi" - probablement (pas encore testé)
"une progression rigoureuse et structurée"-oui
"des conseils pour guider les parents"-oui et j'ajouterais faciles à mettre en application.
"des activités de manipulation pour prolonger les apprentissages"-oui et le dosage est bon.
Promesses tenues. Huitième bon point.

7.le prix : 6,60€ autrement dit pas cher. Mais il faudra y ajouter le coût et le temps de fabrication du matériel. Neuvième bon point.

La balance est donc clairement positive. Pour ma part, ces cahiers sont un bon atout qui ne contredit en rien par exemple la pédagogie Charlotte Mason. Ce ne sont que des outils, tout dépend donc de la manière dont nous les amenons et les utilisons. Ils ne détrôneront jamais nos fichiers Balthazar, qui ont d'autres défauts mais que les enfants adorent! Les exercices et les dessins de Petits Montessori ne font pas le poids face à Balthazar et Pépin!
Les cahiers proposent de démarrer à 3-4 ans. Au poulailler, c'est beaucoup trop tôt et j'aime trop l'approche informelle de Charlotte Mason pour faire commencer les enfants si tôt ! La nature, les jeux, les lectures et les échanges suffisent amplement à leur progression. 
A 5 ou 6 ans, juste avant ou pendant un CP, c'est parfait. Je pense aussi que cela conviendrait à des enfants scolarisés en GS qui s'ennuient ou à qui on veut faire contourner l'apprentissage semi-global de la lecture à la rentrée prochaine...
Il faut vraiment saluer la performance de Sylvie d'Esclaibes.

Questions :
Peut-on faire sans matériel? non. La manipulation fait partie de la pédagogie. Si on ne veut pas de matériel alors mieux vaut passer son chemin.
Peut-on faire avec du matériel autre que montessori ? oui, avec un peu de débrouillardise et de bon sens, c'est possible. L'essentiel est la manipulation et la cohérence.
Est-ce que ces cahiers sont indispensables? non, rien n'est indispensable mis à part un stylo et du papier !









mardi 21 juin 2016

Marque-pages à jour

Afficher l'image d'origine
Photo R. Doisneau
Les marque-pages de l'écrivain sont mis à jour. Ils correspondent aux difficultés précises de mes enfants, vous aurez donc peut-être à les réadapter aux vôtres. 
Ils font directement référence aux leçons étudiées avec les poulets. En effet, ils ne doivent pas être mis dans les mains des enfants sans avoir travailler la notion au préalable. Ce n'est ni une leçon ni un exercice mais un pense-bête de notions étudiées, vues et revues par ailleurs.

Pour comprendre de quoi il s'agit, c'est  
Pour imprimer c'est ici

Lorsque vous choisissez de parler de ce document (blogs, réseaux sociaux), je vous remercie de ne pas oublier de créer un lien vers les Chroniques du Poulailler.
Je serai également enchantée d'avoir le lien pour visiter votre blog et lire votre article, n'hésitez pas à vous signaler ! 

samedi 18 juin 2016

Marque-page

Afficher l'image d'origine
Doisneau

L'idée m'est venue en voyant les poulets pris d'une frénésie d'écriture. En ce moment, j'ai trois écrivains en herbe qui me demandent donc à longueur de journée de relire leurs textes pour les corriger. Ce ne serait pas vraiment un problème s'ils n'avaient pas écrit au moins 4 feuilles A4 par enfant et surchargées de fautes.
Les inviter à s'auto-corriger, c'est bien, leur donner des outils efficaces pour le faire, c'est mieux.
Les inviter à se poser des questions avant d'écrire le mot, c'est bien, leur donner des outils pour le faire, c'est mieux.
Ils ont leur cahier-outil bien sûr, mais c'est moins pratique et puis ça "sent" le scolaire, alors quand on est écrivain, ça ne fait pas sérieux. D'autant plus qu'ils écrivent aussi dans leur chambre le soir, sur leur lit, alors retrouver la bonne règle dans son cahier-outil...fastidieux!
J'ai donc créé des marque-pages pour écrivain en herbe et je reconnais être assez fière de ma création. J'ai pu constater qu'elle était très utilisée, c'est déjà un bon point.
Nous pouvons les emmener dans les chambres, en vacances, en promenade, ça  ne prend pas de place (mais ça ne tient pas dans la poche tout de même). 
Je les ai imprimés et plastifiés. J'ai collé une gommette au dos de chacun pour identifier le propriétaire.
Ces marque-pages répondent à leurs besoins en terme de productions d'écrits, il ne s'agit pas d'un condensé de grammaire ou de conjugaison. J'observe ce qui leur manque et je crée en fonction. Il faut néanmoins se garder d'en faire un trop grand nombre car alors les enfants ne les utiliseraient plus. La présentation est pensée d'abord en fonction de mon poulet à tendance dysorthographique mais elle convient à tout le monde.
Ils ont pour l'instant:

un récapitulatif pour mettre au pluriel

une petite liste de mots pour poser des questions

une procédure pour relire son texte ou sa dictée
une petite liste de mots invariables courants

A suivre : quelques repères de conjugaison, une petite liste pour exprimer la manière, le lieu, le temps, comment séparer/couper/détacher les mots (utilisation de l'apostrophe), l'accord du participe passé (celui-ci est déjà prêt mais nous n'avons pas encore travaillé cette règle donc c'est pour plus tard).
Je ne pense pas en faire plus. Le reste des fautes sera corrigé par moi ou avec moi.

Pour obtenir le document, cliquez ici



Lorsque vous choisissez de parler de ce document (blogs, réseaux sociaux), je vous remercie de ne pas oublier de créer un lien vers les Chroniques du Poulailler.

vendredi 17 juin 2016

Ecrire une multiplication posée

Afficher l'image d'origine
ici

Cela ne pose pas de réels problèmes pour la plupart des enfants mais pour certains c'est une autre affaire...
"j'ai oublié de mettre le point (ou le zéro)! Je ne sais où il faut mettre la barre...je me suis trompé, j'ai ajouté les unités avec les dizaines... oh maman, c'est tout cochon..." etc...
Vous avez peut-être ce genre de phénomène à la maison? Au poulailler, nous avons ça en rayon !
Je demande donc à cet enfant d'écrire d'abord la "maquette" de l'opération avant de l'effectuer.
Ainsi s'il a 1235x32 à poser et à effectuer, il commencera ainsi

    1 2 3 5
 x       3 2
 ______
         
+             0
_______

Evidemment, il faut faire un petit effort d'imagination pour voir les carreaux sur l'écran...!Mais vous comprenez certainement l'idée : les barres, les signes, le zéro  sont placés à l'avance, il n'a alors plus qu'à remplir les cases. 
Cette façon de faire, permet à l'enfant de procéder en deux étapes de concentration. Un première fois, il se concentrera principalement sur la présentation qui lui demande un effort (traits bien placés et bien tracés, chiffres bien formés, et zéro installé). La deuxième fois, il se concentrera sur le calcul mental en lui-même (les totaux, les retenues, les tables, etc...) et n'aura pas à se concentrer sur où écrire quoi, penser au 0, il se sera déchargé d'un poids.

Ainsi, nous permettons à l'enfant d'atteindre une compétence attendue et programmée en mettant au point un moyen pour lui d'y parvenir.

Mon enfant est gauche

Afficher l'image d'origine
photo R Doisneau
Ah ça, pour être gauche, il est gauche...il est même gaucher!
Petit détail amusant, c'est certainement le poulet qui a fait le plus d'activités montessori (en bonne et due forme) depuis l'âge de 3 ans, celui qui a le plus fait travailler la main...! Je ne sais pas s'il faut y voir un lien de cause à effet mais c'est tout de même amusant à noter!

Il dessine très bien mais a des difficultés à tracer un trait droit et propre à la règle. Il grimpe aux arbres mais est incapable de découper ou coller proprement. Son écriture n'est pas très régulière, pas très "belle" pourtant il est bon cavalier, or monter à cheval demande une main assurée, fine, précise, des gestes sûrs...

Comment l'aider en classe-maison ?
- Tout d'abord lui donner les bons outils : bons crayons, bons stylos, bonne plume, ciseaux et taille-crayons pour gaucher, compas robuste, tube de colle maniable etc...
- Ensuite, lui témoigner ma confiance et l'encourager, ne jamais manquer de féliciter, saluer les progrès aussi infimes soient-ils, désamorcer les crises, les pleurs et les cris.
- Accorder un temps adapté pour réaliser le travail
- Imaginer pour lui des procédures particulières, des étapes, des outils pour l'aider. 
Par exemple, faire des points intermédiaires avant de tirer un trait ;  faire une petite croix au crayon là où poser la colle ; repenser les étapes pour poser une addition etc...
- prévoir des activités qui l'aident peu à peu à affiner son geste : origamis et pliages, géométrie ludique, petits bricolages et travaux manuels, coloriages, frises à terminer et à colorier, pages d'écriture, petits travaux de couture (apprendre à recoudre son bouton par exemple) et de repassage, insérer du découpage dans des travaux d'arts plastiques etc...
- l'observer et être derrière lui dans d'autres occasions soit pour l'encourager, soit pour l'aider à trouver des solutions : jeux de plein air qui demandent de la dextérité (badminton, tennis, pétanque, tresser des couronnes etc...), certains jeux de société qui demandent de l'adresse, des tâches de la vie quotidienne (laver, lacer, étendre etc...)

Peu à peu, je suis confiante, les progrès seront là. Ce qui compte avant tout, ce ne sont pas les résultats, mais bien que nous nous attelions au problème. 



jeudi 16 juin 2016

Nouveaux supports en sciences

Je les attendais ceux-là ! Comme je l'ai expliqué j'ai scindé ma programmation de sciences en 3 types de séances :
- les leçons de choses
- l'histoire des sciences et des inventions
- l'expérimentation
Ensuite pour ces 3 sous-rubriques, mes critères de choix sont :mes envies !! le programme EN? non ! J'ai décidé d'y coller davantage en fin de cycle 3 c'est à dire en 6ème. Cette année, je conduirai des séances CP-CE-CM sur des thématiques qui me plaisent et qui sont adaptables aux 3 niveaux (pas mal hein mon argumentation pour l'IEN !).

J'ai donc reçu hier les nouveaux livres des éditions usborne tant attendus pour terminer ma programmation.
Je ne suis vraiment pas déçue et à en juger par le fait que mes livres ont déjà disparu dans les chambres des enfants, les poulets non plus !

J'ai donc choisi d'utiliser, cette année, uniquement les expériences proposées dans celui-là. Et il y a tellement de choses à la fois simples à mettre en place, bien expliquées et réjouissantes que je n'irai pas chercher plus loin pour l'expérimentation. C'et un grand format tout cartonné et à spirales, parfait pour résister au temps ! Il est organisé de la façon suivante : un thème pour une double-page (par exemple, la force du vent) et plusieurs expériences sont proposées ainsi que des encadrés pour des explications scientifiques courtes et simples.


Ma difficulté pour le moment, c'est que les poulets n'aient pas expérimenté ce qui est prévu l'année prochaine!J'aimerai bien ne pas avoir à refaire ma programmation! 

Pour l'histoire des sciences et des inventions, je cherchais des livres abordables, accessibles aux plus jeunes (si je prédigère un peu le texte), pas trop longs et pas trop complets mais pas vides non plus. Je ne sais pas vous, mais je trouve que les livres qui traitent des sciences sont parfois un peu indigestes ou inexploitables si on a peu de temps. Et bien ceux-là ne sont pas mal. Leur format est de la taille des fichiers Singapour, donc ils ne prennent pas de place (oui, c'est un peu mon obsession du moment...!). Les dessins ne sont pas formidables mais pas repoussants non plus. Je comprends les explication, c'est l'essentiel ! J'ai donc pu piocher à loisir pour construire une programmation qui me plait



J'ai même pu y trouver quelques infos pour certaines de mes leçons de choses...!

Géométrie ludique

Au commencement, était un poulet malhabile de ses mains, du genre à ne jamais découper droit, à ne jamais tracer un trait sur les interlignes...vous voyez ? Un petit poulet de 10 ans, gaucher, dysorthographique, du genre à lire une consigne et vous dire "j'ai rien compris !"....vous voyez ?
Il aime beaucoup les mathématiques mais la géométrie, forcément, ce n'est pas son truc !!
Merepoule ne s'avouant pas vaincue, a commencé à chercher des activités sympas à faire faire en géométrie aux poulets au mois de juin. Ici, le mois de juin, c'est ludique. Au fil de mes recherches, j'ai trouvé exactement ce que je cherchais : du ludique mais bien construit, qui apprend vraiment quelque chose, Declic et des Trucs .
Nous avons donc reçu nos petits tutos de géométrie et ce matin, poulet était pour la première fois content de s'y mettre (c'est quand même plus amusant que le fichier et les leçons...!)
Le concept est né dans la tête d'une jeune prof de maths qui a constaté que les lacunes de ses élèves venaient du primaire et qu'ils apprenaient mieux quand ils ne s'ennuyaient pas...!

Pour les poulet, j'ai choisi de la géométrie mais il en existe beaucoup d'autres ! 
Poulette a travaillé la symétrie tandis que poulet planchait sur les quadrilatères.
Poulette réalisait un napperon
             

Tandis que Poulet devait réaliser un masque de chat
 

Pour le masque, il a préféré faire un essai avec juste papier et crayon avant de se lancer dans une réalisation plus artistique, compte tenu de ses difficultés.

Les plus :
+ le packaging d'abord. On a bien aimé le peu d'encombrement pas de pub inutile, pas de gadgets, pas de suremballage en tout genre, pas de fournitures de mauvaises qualité en direct de Chine. J'ai vraiment apprécié.
+ La présentation. Petit pupitre (taille presque carte postale) très pratique et de bonne qualité, stable, fonctionnel. Papier cartonné, belle qualité d'impression, clair, lisible, propre, pas de surcharge de dessins criards qui parasiteraient les apprentissages. On a vraiment bien aimé. On sent que l'objectif est quand même d'apprendre une notion pas juste de bricoler.
+ les leçons. Simples, bien rédigées, elles vont à l'essentiel. Sans ennuyer les enfants.
+ l'équerre à découper. Comme nous n'avons pas d'équerre, nous avons bien apprécié !
+ la réalisation proposée est simple mais jolie. ça change de certaines box !
+ le prix : un tuto coûte moins de 7 euros

Les moins :
- dans mon cas, en tout cas, il a fallu être vraiment présente pour les aider à faire un travail précis, à accompagner la lecture de consignes.
- certaines consignes (pour les quadrilatères) n'étaient pas limpides et nous ont donné un peu de fil à retordre.
- le masque serait un peu petit pour mon Poulet mais heureusement il a des petits frères !
- "fabrique ta guirlande" était un titre mal choisi je trouve, car en réalité on fabrique un napperon. Si on en fait plusieurs et qu'on les attache, on aura effectivement une guirlande, mais cela induit un peu l'enfant en erreur.

Ces activités permettent soit d'entrer dans une notion-donc à faire faire avant une leçon et des exercices plus conventionnels, soit, comme nous l'avons fait à prolonger ou revoir une notion-donc à faire après une leçon et des exercices.
Elles ne peuvent pas remplacer un travail formel et répété de la notion. L'enfant a besoin malgré tout de s’entraîner davantage au tracé ou à la notion de calcul, d'apprendre les propriétés, règles, leçons, de faire des problèmes d'application.

Merci donc à Yanis, pour ces deux jolis tutos qui ont bien plu aux poulets!


Ce billet s'inscrit dans la cadre d'un partenariat que j'ai choisi de développer avec Declic et des Trucs car je trouve que leurs produits sont bien faits et bien adaptés à l'Instruction En Famille.




lundi 13 juin 2016

Cartographie




Nous avons terminé aujourd'hui notre dernière séance de cartographie de l'année. Nous n'avons pas été très réguliers cette année dans cette matière que nous aimons tant, faute de temps. Autre année, autre rythme, 2016-2017 est prometteuse!

Il s'agit d'un cours très ludique et très complet qui apprend aux enfants à tracer des cartes à main levée. Les apprentissages sont multiples : connaissances en histoire, en géographie, tracer soigneusement et précisément, mémorisation, narration orale et culture générale mais aussi apprendre à surmonter peu à peu sa crainte de réaliser seul un schéma, une carte, un croquis.

Le cours est composé en 3 parties : 
1. les leçons qui permettent d'enrichir ses connaissances en histoire.
La progression suivie par le cours est chronologique (ouf!). Nous découvrons les premières cartes, les premiers géographes, les explorateurs etc...
2. les cartes. Dans cette partie, nous trouvons la ou les carte(s) à tracer correspondant à chaque leçon. Par exemple, une carte de la Terre Sainte au moment de la leçon sur les cartes au Moyen Age et les croisades. Pour chaque carte, un mode d'emploi à suivre pas à pas est fourni.
 

3. Les activités. Dans cette partie, sont proposés des prolongements de la leçon et du tracé : cuisine, jeux, bricolage, vidéos etc...Nous sommes libres de tout faire ou de n'en prendre qu'une partie car ces activités ne sont pas indispensables aux leçons.

Cette activité de cartographie a toujours connu un grand succès chez nous. Mes aînés l'utilisent encore! Nous y accorderons une séance de 30 minutes chaque semaine à la rentrée et par prudence, je l'ai placée en deuxième partie d'après-midi pour pouvoir déborder!

Aujourd'hui nous avons donc terminé notre séquence sur Marco Polo et Ibn Battûta en regardant une vidéo courte (lien proposé dans le cours) sur la mer d'Aral à la suite de laquelle les enfants m'ont fait une narration orale (ben oui, on ne se refait pas !), puis en complétant une carte de révisions. L'intérêt de ce cours est qu'il mêle étroitement histoire et géographie et qu'il me permet de répéter d'une autre manière des connaissances historiques que les enfants ont par les CD, les lectures offertes, les leçons d'histoire, la littérature etc...la cartographie se met elle aussi dans la ronde si bien qu'à la fin de l'année les enfants ont retenu beaucoup de choses et tissent naturellement du lien entre elles, sans passer par la case EPI...!

Ensuite, mois de juin oblige, je leur ai proposé de jouer avec le jeu proposé en téléchargement en plus (gratuitement) du cours . J'ai donc hier imprimé le tout, collé vite fait sur une pochette cartonnée et le tour est joué. Ils n'ont pas fait moins de 4 parties tant ils se sont régalés ! Je ne m'y attendais pas! Ils ont découvert de nombreux lieux qu'ils ne connaissaient pas ou ne savaient pas situer. Il leur a fallu chercher sur l'atlas et dans le dictionnaire(oui, les Bermudes ne sont pas simples à trouver...)! Mais cela ne les a pas rebutés!

 


Concrètement, nous n'avons pas d'autres traces écrites que les cartes et parfois celles des activités qui l'exigent (dessins, tracés). Jusqu'à présent nous utilisions des feuilles blanches de classeur grand format mais à partir de l'année prochaine, les enfants auront chacun un cahier à dessin pour cette activité et probablement petit format ainsi qu'un boite de crayons de couleurs et de feutres fins pour faire un travail joli et soigné.
  


Ces documents "l'art de cartographier le monde" sont en vente sur le site de Carpe Diem. C'est un très bon achat, je n'ai aucun regret pour celui-ci ! Un petit bémol : ces supports, tout autant que les lapbooks ou les fiches de travail sur internet, nécessitent beaucoup d'encre et de papier...mais avec 8 enfants, c'est rentabilisé!

dimanche 12 juin 2016

Philosophie et vertus


See original image

Il y a quelques années, je faisais de la philo le mercredi avec les enfants. Puis le temps a passé, les rythmes ont changé et la philo a pris du plomb dans l'aile.
Pourtant, je trouvais ces séances enthousiasmantes autant pour les petits que pour les grands. A première vue, mon emploi du temps pour la rentrée était déjà bien plein et je le trouvais bien équilibré alors, fallait-il y renoncer à nouveau?
A cœur vaillant rien d'impossible ! Nous ferons de la philosophie l'année prochaine sur le même mode que les années passées.

La première semaine de chaque mois, la lecture offerte de vie de saint du matin cédera sa place à :
- le lundi : lancement de la vertu du mois. Il s'agit de parler d'une vertu avec les enfants et d'imaginer avec eux des actions concrètes à mettre en application pendant le mois pour vivre cette vertu
- le mardi : la question philo. Il s'agit d'une séance courte, puisque nous n'avons que 10 minutes, pendant laquelle je pose une question et les aide à échanger, débattre, réfléchir à cette question.
- le jeudi et le vendredi : les textes. Nous prolongerons la séance du mardi. Soit nous n'avons pu voir tous les aspects de la question, donc nous poursuivrons nos échanges, soit la séance du mardi était suffisante et  je leur proposerai des lectures qui prolongent la question.

Le programme pour cette année reprend de près ou de loin des vertus et des questions déjà abordées avec mes aînés. Cette fois-ci, ce sont les plus jeunes qui en bénéficieront.
septembre : la responsabilité / Que veut dire avoir des droits et des devoirs ?
octobre : la persévérance / A quoi sert le travail ?
novembre : la joie (et la bonne humeur) / Peut-on avoir beaucoup d'amis ?
décembre : la générosité /  Que veut dire aimer? Est-on responsable de ceux que l'on aime ?
janvier : la prudence et l'audace / qu'est-ce-que grandir ? Est-ce-que je suis grand ?
février : la confiance / Qu'est ce qu'une promesse ?
mars : le respect /  sommes-nous différents?
avril : le courage / la peur sert-elle à quelque chose ?
mai :  la droiture d'intention/  qu'est-ce-qui est juste? légal? légitime ?
juin : la politesse / à déterminer (je n'ai pas encore arrêter mon choix pour ce dernier mois)

Il faut donc à présent que j'identifie les textes et philosophes dont j'aurai besoin...


Le bénéfice de cette démarche est grand. Les enfants réfléchissent vraiment ; si tant est que l'adulte soit capable de répartir la parole et de relancer les échanges. Nous les aidons ainsi à grandir et à s'élever.
Le travail de la vertu est motivant, les enfants généralement aiment jouer le jeu et sont fiers de leurs progrès tout au long du mois.



vendredi 10 juin 2016

Le calcul mental de juin

jeu du sac

Comme pour la grammaire, les séances de calcul sont maintenues tous les matins mais se font "autrement".

- Nous révisons encore et toujours les tables avec le jeu du sac selon une règle établie avec les enfants: le premier joueur tire 10 cartons dans le sac. Il les organise devant lui en 2 colonnes de 5. Il lit le produit et doit donner la réponse en 5 secondes pas plus sinon le carton est perdu. 1 bonne réponse vaut 1 point. Si l'enfant ne trouve pas la réponse, il met le carton de côté. Il aura droit, à la fin de sa série, de piocher un nouveau carton pour essayer de "racheter" une mauvaise réponse. Les cartons perdus sont donnés en supplément au suivant. Cela lui rapporte d'emblée 1 point par carton en plus de la série de 10 qu'il va jouer. S'il trouve les réponses aux cartons supplémentaires, il aura encore 1 point de plus par carton(toujours en plus de sa série). Autrement dit, celui qui perd, offre 1 point par carton à son adversaire, et peut être même 2 points si l'adversaire trouve la réponse en 5 secondes. C'est un jeu que nous utilisons depuis des années, en variant les règles régulièrement. Il prend environ 10 minutes, pas plus !

- Nous révisons le calcul rapide avec des parties de lobo 77. C'est plus long que le sac. Ce jeu fait travailler les additions et soustractions. Environ 30 minutes.
Résultat de recherche d'images pour "lobo 77"

- les opérations piochées : certains matins, au lieu des jeux ci-dessus, je demande aux enfants de piocher un papier sur lequel est écrite une opération à poser et à effectuer puis à vérifier à la calculatrice. Le pioche est un moyen très simple à mettre en oeuvre qui rend toujours tout plus ludique pour les enfants ! Pensez-y !




Pour prolonger le billet, quelques liens vers des billets anciens: