Ma charte

C'est écrit dans mon cahier "éducation", toujours ouvert devant moi quand je travaille avec les enfants. C'est une sorte de synthèse rapide qui nous correspond et dont je m'écarte peu ou du moins j'essaie...L'avoir sous les yeux me rassure et m'oblige à l'appliquer...!

1. L'éducateur est le guide. 
2. Les enfants  nous écoutent peu, ils nous observent. mère apaisée=enfants apaisés, mère curieuse=enfants curieux, mère bienveillante=enfants bienveillants.
3. Entretenir l'enthousiasme et la curiosité des enfants, mais aussi la mienne. On apprend bien qu'avec enthousiasme.
4. Je vis donc j'apprends. Observer les enfants dans leur quotidien et savoir y reconnaître ce qu'ils y apprennent "l'air de rien". Le tenir pour acquis et ne pas y revenir de manière "scolaire". Cela décourage et tue l'enthousiasme et le partage d'expériences.
5. Cela suppose donc de faire confiance à mes enfants et laisser une large place aux jeux, à la liberté.
6. Les façons d'apprendre sont multiples. Il ne faut pas négliger tout ce qui est appris en dehors de moi d'une part et tout ce qui est appris de manière très informelle : rencontres, visites, sorties, discussions, films, documentaires, lectures variées, observations in situ, CD, jeux etc...Beaucoup de choses passent par la conversation.
7. Éveiller au beau. Ce qui sous entend favoriser la contemplation. Une tâche bien exécutée, un travail bien fait, c'est beau...
8. Favoriser le rapprochement avec la nature. Passer le plus de temps possible en extérieur.
9. Chercher une approche concrète pour chaque notion.
10. Utiliser le dessin pour fixer les choses. Le dessin "de leçon" permet en plus de fixer les notions ou de les restituer, de progresser en dessin, en observation.
11. S'appuyer sur la narration, l'expression orale, les exercices oraux pour mieux servir l'expression écrite.
12. Laisser du temps et croire aux dispositions spontanées, intérieures de l'enfant. Quand l'enfant est prêt, "pouf, ça sort comme une fleur" souvent plus tard que ne le prévoient les livrets de compétences EN. Ne pas s'en inquiéter.
13. Faire peu mais bien. Raisonner en temps consacré à une séance plutôt qu'en quantité d'exercices à faire. Travailler de manière  approfondie chaque exercice.
14. Prévoir des séances courtes (30 min maximum) pour éviter que l'enfant ne se lasse ou s'ennuie.
15. La liberté ne veut pas dire la licence. Savoir poser des limites et exiger qu'elles soient respectées.
16. Rester exigeante : exiger un travail soigné et appliqué (l'application), exiger de terminer ce qui est commencé (la persévérance), exiger de surmonter la difficulté plutôt que de la contourner (le goût de l'effort), exiger la participation à la vie de la maison (le sens du service et de l'entraide), veiller à ce qu'il n'y ait pas de moqueries (l'empathie et la bienveillance, la charité)
17. La richesse de l'environnement de l'enfant est fondamental.
18. On n'apprend jamais aussi bien qu'avec des livres riches, vivants, bien écrit (living books). Ce qui sous entend un vrai budget bibliothèque. Je ne choisis jamais un livre au hasard.
19. Nul besoin de matériel sophistiqué ou coûteux pour bien apprendre.
20. Emploi du temps, programmations, objectifs sont indispensables.
21. La lecture offerte suivie (ou non) d'une narration est indispensable à la construction des enfants et même de la famille.
22. Les activités manuelles ne sont pas des activités secondaires.
23. La répétition et la régularité sont indispensables. 
24. Limiter l'apprentissage par cœur.
25. Encourager l'auto-évaluation, apprendre à analyser son propre travail.
26. L'erreur fait partie de l'apprentissage. Se tromper c'est avoir essayé. "Il y a une autre façon de regarder ce que je vois" (merci Sylvie !)
27. Limiter les recherches sur internet. Veiller à ne pas se disperser. Vouloir trop bien faire peut vite devenir chronophage...le mieux est parfois l'ennemi du bien.
28. Analyser régulièrement mes pratiques. S'interroger sur la pertinence de mes objectifs. Mettre en regard le travail (tâches, livres, choix de plannings etc...) proposé et les objectifs que je souhaite atteindre.



A lire aussi :




Commentaires

Emilie Lagoeyte a dit…
Bonjour Laurence,
Je suis ton blog depuis quelques temps... et je dois dire que j'admire beaucoup ta charte, je crois que l'on y gagnerait à adopter des telles chartes, même sans pratiquer l'instruction en famille!
Je suis enseignante dans le primaire et ta charte fait écho à nombre de mes idéaux... je me dépatouille comme je peux avec le cadre et les contraintes propres au contexte, mais tu me donnes l'envie de rédiger pour moi une telle charte... Pour y revenir, pour garder le cap, pour ne pas se décourager!
Merci pour tout ce que tu partages...

A très bientôt!
Emilie
Bonjour Emilie! et bien, en avant, à ton crayon ! J'aime écrire des règles de vie
http://la-mere-poule.blogspot.fr/2013/05/ma-regle-de-vie-de-mere-de-famille-1.html
Je trouve que cela aide à y voir plus clair et donc à avancer...mais aussi à se remotiver quand le moral est en baisse...Je ne peux que t'encourager à t'y mettre !
sicosico a dit…
Merci beaucoup! C'est très intéressant et inspirant.
Anonyme a dit…
merci !
c'est remarquablement bien exprimé !!!
nos filles sont maintenant au collège (après l'école primaire à la maison) mais j'approuve et je mets toujours en pratique ces quelques principes que vous avez tellement bien rédigés;
bien cordialement
patricia
Babiole a dit…
Chère mère poule, tu es une source inépuisable d'inspiration et de motivation, et toujours dans la bonne direction ! Merci, merci encore !
maman6* a dit…
Bonjour Laurence,
je pense que c'est une bonne idée d'écrire sa ligne de conduite pour y revenir, on oublie tellement au quotidien. Je pense que c'est ce qui me manque, je devrai "poser sur le papier" au lieu de garder et retourner dans ma tête mes idées ou mes erreurs.
Merci pour ce partage!
Crécerelle a dit…
Bonjour,
Toujours aussi constructif et intéressant. Sinon, une question: quelle est la part du papa là dedans? Que pense-t-il d'une telle charte? Dans quelle mesure intervient-il? Disons qu'ici, je crains son sourire en coin si je m'attelle à la rédaction d'un document de ce type...
Anonyme a dit…
Merci Laurence pour ce partage, je crois que c'est le charte dont chacun devrait s'inspirer, même sans faire l'école à la maison...

J'espère que tout va bien dans votre nouveau paradis. Ici tout se passe bien.

Bien à toi,

Delphine de Combourg
Merci Delphine ! tout se passe bien ici, beaucoup de travail cependant...affectueusement
"quelle est la part du papa là dedans? Que pense-t-il d'une telle charte? Dans quelle mesure intervient-il? Disons qu'ici, je crains son sourire en coin si je m'attelle à la rédaction d'un document de ce type..."
Crécerelle, nous sommes d'accord sur les principes et nous parlons souvent de mes "découvertes" en matière de pédagogie et d'éducation. Mais pour ce qui est de la rédaction de ma règle, c'est mon outil, ma façon de fonctionner, mon problème dans lequel il n'intervient pas et de toute façon je ne fais pas état de mes "mises en forme" de principes discutés et actés ensemble.
rosie bulle a dit…
Ah oui une très belle charte et bien formulée. Poser par écrit demande du temps mais ce doit être libérateur pour l'esprit. On y reconnait une touche Charlotte Mason. Je découvre, lis et apprécie ses bases. Êtes vous encore fidèle aux principes de sa pédagogie? Merci pour tout ce partage.
talitakoum a dit…
aah j'aime j'aime j'aime !!!!
comme d'hab !!
par contre je m'étonne tu n'as pas eu mon mp par mail au sujet de tes futurs projets ?
non, je n'ai rien reçu du tout! L'as tu bien envoyé à agiretcomprendre@gmail.com?
Ceci étant dit, je ne donnerai pas suite à ce projet pour plein de raisons...
oui, Rosie Bulle, je suis toujours fidèle (avec des aménagements adaptés à notre famille)à Charlotte Mason.
alounette a dit…
j'aime "la liberté pas la licence" ;) et puis pleins d'autres choses qui font écho pour moi... Super en tout cas d'arriver à mettre tout ça par écrit et merci du partage...
Merepoule a dit…
Merci Alounette
Crapaud Chameau a dit…
Charte très inspirante qui permet de remettre la pratique d'IEF à plat : observer, réfléchir, se corriger et aller de l'avant. Il est facile de se perdre dans le "trop bien", de dégringoler du haut de ses attentes. Merci pour le partage :-)

Articles les plus consultés