L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

vendredi 28 octobre 2016

Le cahier de recopie

Dans notre bloc d’entraînements, tous les matins, il y a 10 minutes de recopie. Je donne un texte à chacun des enfants, ils y consacrent 10 minutes tous les matins soit à recopier, soit à illustrer. Peu importe la quantité d'écrit, on lève la plume quand le minuteur sonne et on reprend le lendemain, ainsi de suite jusqu'à arriver au bout du texte, puis on illustre en une ou deux séances.
Pour faciliter la copie, chaque enfant possède un lutrin en bois.

Le cahier de recopie (rose) fait 48 pages, afin de ne pas casser le poignet. Lorsqu'un premier cahier sera fini, ils en feront un autre. A la fin de l'année, je les réunirai pour qu'ils puissent les garder et les relire durant de nombreuses années.

En effet, mon objectif n'est pas uniquement de travailler la calligraphie et l'orthographe mais aussi le contenu. J'ai très soigneusement sélectionné les textes que je donne à chacun. Il s'agit d'extraits de textes littéraires connus et/ou défendant de belles idées, de belles personnes, et/ou faisant rêver, sollicitant l'imaginaire, des citations, des prières, des comptines...des textes qui construisent.

 


Au fil des pages, je constate une progression lente mais solide de la calligraphie, de la vitesse de recopie, de l'orthographe, de la concentration. J'ai de moins en moins à corriger les cahiers...!
Les enfants n'ont pas les mêmes textes à recopier en même temps. J'évite ainsi de faire des photocopies. Ils reçoivent chacun le livre dont ils doivent recopier l'extrait. J'adapte également en fonction des niveaux.

3 commentaires:

Sandrine Shh a dit…

Superbe idée ! Dommage que je n'ai plus de place pour insérer ce travail dans mon planning :(

Par contre, vous ne mentionnez pas les références des textes à copier. Pouvez-vous nous donner quelques exemples ?

Anonyme a dit…

J'ai acheté un lutrin chez le suédois et c'est vraiment pratique pour le travail. On se tient mieux, on perd beaucoup moins le fil de sa lecture, de son exercice... et en plus il sert également de pupitre pour la flûte traversière. Un bon investissement.
J'aimerais pouvoir intégrer de la recopie de textes qui "élèvent" dans le travail de ma fille mais pour l'instant je n'ai pas assez de temps. Heureusement les manuels anciens de français proposent de beaux textes à étudier.
Sandrine

Sandrine a dit…

oh quelle bonne idée :)

le lutrin est vraiment pratique je trouve !!!

quels sont les textes choisis? et comment sont ils choisis?