L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

mercredi 28 septembre 2016

Je réponds : comment fais-tu un lapbook avec des petits?

 

Qu’est-ce qu’un lapbook ?
Un lapbook est un dossier fait par l’enfant après l’étude d’un sujet qui l’intéresse ou qu’on lui a suggéré. Il est la trace écrite "ludique" retraçant toutes les informations à retenir sur ce sujet. On utilise pour cela des découpages, des pliages, des collages, de photos un peu à la manière du scrapbooking.
On comprend donc aisément que pour des petits entre 5 et7 ans, cela ne sera pas facile à mettre en oeuvre...


Le procédé général
1. Le parent lit ou fait lire à l’enfant de la documentation sur un sujet. Cela peut être un livret de type cours bien fourni, un livre ou des livres à lire et observer que le parent peut compléter avec des échanges oraux, une leçon orale de son cru, des vidéos documentaires etc…


2. L’enfant passe ensuite à la réalisation de son lapbook. On met à sa disposition du matériel : feuilles de couleur, 1 pochette cartonnée à rabats ou non, des feutres, crayons, colle, ficelles, bolduc, scotch, ciseaux fantaisie etc…L’objectif est de mettre en valeur de façon esthétique toutes les informations essentielles à retenir sur le sujet. Je soulève un rabat pour trouver une réponse, je déplie un éventail pour connaitre toutes les définitions, je tire une ficelle pour trouver la réponse cachée etc…

3. Je conseille de prolonger le travail par une petite présentation orale du sujet et du lapbook par l’enfant devant la famille.

Comment procéder pour un enfant jeune ?
Les lapbooks sont très motivants pour des jeunes enfants (CP/CE1) mais ils rencontrent assez vite des difficultés dans la réalisation : ils ne lisent pas encore ou lentement, ils ne sont pas capables de retenir de très nombreuses informations encore moins d’en faire une synthèse. ll leur est difficile de compiler plusieurs livres sur un même sujet. Ils se perdent dans les détails, sans parler des difficultés de découpage, collage et du manque d’idées pour la présentation.
Pour autant, il serait dommage de se priver de lapbooks !


On  peut donc procéder comme suit :

  • Etablir à l’avance ou avec l’enfant (suivant l’âge), 5 à 10 questions (tout dépend des questions…) auxquelles le lapbook devra répondre.
  • Repérer les vidéos, noter les liens
  • Collecter des belles photos que vous pourrez utiliser au cours de votre lecture puis que vous pourrez coller dans le lapbook.
  • Limiter les sources documentaires à lire sur le sujet. Vous avez ensuite le choix (suivant la source et le sujet) entre lire une plusieurs fois le livre à l’enfant pour qu’il en retienne un maximum ou fractionner la lecture sur plusieurs séances que vous faites suivre à chaque fois d’un échange oral.
  • Sortir alors les questions préparées, et prendre sous la dictée sur un brouillon les réponses que l’enfant souhaite apporter. Compléter ensemble les réponses en recherchant dans le livre.
  • Passer ensuite à la partie bricolage. Il faudra bien sûr aider l’enfant à organiser la présentation, à découper-coller, à écrire mais tout en veillant à ce qu’il en fasse vraiment une partie lui-même.
  • Proposer à l’enfant de présenter son lapbook oralement à la famille.

La ou les vidéos peuvent être vues en cours de séances ou à l’issue du lapbook en prolongement. Tout dépend de la teneur de la vidéo.

On peut avoir une première séance de « cours » (lecture, échanges) puis consacrer toutes les séances suivantes au lapbook. Mais on peut aussi lire une fois le livre en entier, puis reprendre séance après séance : lecture d’un passage + constitution d’une partie du lapbook en lien avec cette lecture de séance.

On peut utiliser des lapbooks clé en main Association Carpe Diem ou partir de livres et magazines documentaires. Attention : on oublie trop souvent que nous avons déjà des trésors pas assez exploités à la maison…

Un exemple : un lapbook sur les abeilles avec un enfant en début de CP.
1. Je choisis un livre ou deux.
Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

2. J’identifie une vidéo, un apiculteur à qui rendre visite, un magazine etc…

3. Je prépare des questions :

- comment est faite une abeille ? (parties du corps)
- comment fait-on du miel ? (du pollen jusqu’au pot de miel)
- que fait un apiculteur ? (métier, tâches, tenue etc…)
- à quoi ressemble l’intérieur d’une ruche ? (les différentes parties d’une ruche, la cire, les alvéoles etc…)
- la vie des abeilles dans la ruche (larves, ouvrières, bourdons, reine etc..). Quel est le rôle de chacune ?
- comment différencier l’abeille des guêpes, bourdons, frelons etc…

4. Je prévois une liste de ce que l’enfant pourra faire pour son lapbook:les mots qu’il devra écrire ou recopier seul (apiculteur, abeille, miel, pollen, ruche, alvéole, cire, gelée royale), les dessins (par ex des alvéoles), les photos qu’il devra coller, des prolongements (une recette de pain d’épices, un pot de miel à faire goûter après l’exposé, une visite etc…)

5. Je lis le livre avec l’enfant, beaucoup de discussions, échanges, recherches.

6. Je pose les questions à l’enfant. Il répond, je prends sous sa dictée. Puis nous passons au lapbook tranquillement.

7. Quand le lapbook est terminé, je repose les questions à l’enfant pour préparer l’exposé du soir. Nous faisons un pain d’épices que nous servirons après l’exposé !

Article rédigé pour "les tutoriels" 

3 commentaires:

Tiphanya a dit…

J'aime beaucoup le principe du lapbook, mais finalement que ce soit avec ma fille (5 ans) ou mes élèves (niveau CM1-CM2, en cours privé), le plus gros problème que je rencontre est le bricolage en lui-même. Il demande tellement de réflexions et de concentration qu'ils ont du mal à se souvenir du sujet.
Du coup, maintenant on fait le bricolage à un moment déconnecté du "remplissage" et ça marche beaucoup mieux.

L'école autrement a dit…

Merci pour ces explications, je mets un lien sur mon blog qui pourra aussi servir à des enseignants!

Fournier laurence a dit…

Bonjour!
@L'école autrement : je suis toujours heureuse quand des ponts sont jetés entre enseignants et IEF. Je suis convaincue que nous pouvons bcp nous apporter les uns les autres. En IEF, nous devenons expertes en individualisation, différenciation, remédiation. Ce n'est pas moi qui l'ai dit, c'est mon inspectrice le jour de notre contrôle!
Cet article est rédigé pour les tutoriels du Collectif l'Ecole à la Maison. N'hésitez pas à vous rendre sur le site!