L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

jeudi 26 mai 2016

Préparer la rentrée 2016 #18- Histoire


Afficher l'image d'origine

L'histoire a toujours un grand succès chez nous! Les enfant attendent ces séances comme une récompense ! C'est pourquoi je les ai placées, il y a plusieurs années maintenant, le lundi après-midi. Ainsi nous commençons la semaine avec enthousiasme !



"L'histoire ne s'apprend pas par cœur, elle s'apprend par le cœur" E. Lavisse


L'histoire en dehors des séances :
Une part non négligeable de l'enseignement de l'histoire se fait indépendamment des séances du lundi après-midi. Il y a les lectures offertes historiques et les disques que les enfants aiment écouter le soir.

Il y a aussi ce qui fait écho aux séances d'histoire durant d'autres séances de classe : littérature, living-books, histoire des arts, vie de saints, musique, les projets, les lapbooks, etc...
L’histoire des femmes célèbres grandshommesnoeuds 9782916788821 je le destine aux lectures personnelles primaire (CM1). Living book / histoire. bien écritje le destine aux lectures personnelles primaire (CE2-CM1). Captivant et très bien écrit: je le destine aux lectures personnelles primaire (CM1-CM2). Living book/histoire: je le destine aux lectures personnelles primaire (CM1-CM2-6ème). Living book /histoire:

Enfin, il y a sur internet de bonnes vidéos documentaires pour apprendre l'histoire ! 

Lecture offerte, l'histoire du monde:
J'ai commencé cette année et je compte poursuivre les années suivantes, une lecture offerte quotidienne et récurrente (comme pour les mythologies et contes) de l'Histoire du Monde. Tous les après-midis, nous commençons par la lecture d'une double page du livre. Lorsque nous serons arrivés à la fin du livre, nous reprendrons depuis le début à une autre période de l'année (nous alternons avec les contes et les mythologies). Ce livre sera donc lu 2 à 4 fois dans l'année, chaque année de primaire. Les enfants connaîtront ainsi très bien l'histoire du monde. Cela me permet aussi d'alléger certaines séances d'histoire.
L’histoire du monde


les séances d'histoire CE2-CM1-CM2 :
1. Comme à mon habitude, j'utilise quelques ouvrages de référence pour raconter aux enfants la leçon de la semaine. Ensuite, nous regardons des photos, des documents dans divers supports accumulés au fil du temps et nous échangeons.
2. Vient après le temps de la narration orale, assez courte en général. J'aime que les enfants restituent l'essentiel uniquement. Je les oblige à être concis dans une optique d'apprentissage plus large du résumé et de la synthèse.
3. Puis nous terminons par la trace écrite qui se fait sous forme de résumé à copier s'il est court, à coller ou à copier sur 2 séances si c'est long ou encore un résumé à trous à coller à et à compléter. Je ne demande jamais aux enfants d'imaginer un résumé à rédiger dans le cahier. Je trouve ce travail trop long, fastidieux et ingrat pour eux. Toute leur concentration est placée dans le français et plus dans l'histoire. Ils ont fait leur narration orale, cela me suffit. S'il y a lieu, ils complètent leur page de chronologie où nous notons les dates à apprendre par cœur ainsi que leur livre des siècles.
4. Enfin, nous prenons le temps de l'illustration. Les enfants font un dessin résumant ce qu'ils ont retenu ou ce qui leur parait essentiel dans leur cahier et/ou dans leur livre des siècles.
Mon trépied est donc toujours là, fidèle au poste ! 

Ce qui change à la rentrée :
Pour cette nouvelle rentrée, nous abandonnons définitivement et sereinement les grands classeurs au profit de petits cahiers. Les enfants auront donc pour cette matière un petit cahier de travaux pratiques.
Deuxième changement : j'exigerai cette année que les illustrations inachevées le soient en fin de semaine au plus tard. Charge à eux de mettre à profit leur temps disponible. Ils n'ont pas de devoirs le soir mais ils auront parfois du dessin !

Avant le CE2 ?
A partir du CP, je fais de l'histoire avec les enfants. Cette année j'aurai un CP et un CE1, je vais donc regrouper pour eux les séances.
Au cours de leur scolarité primaire, ils referont donc plusieurs fois les mêmes leçons mais chaque année, nous partons de ce qu'ils connaissent déjà et nous approfondissons et détaillons davantage. 
Pour le CP/CE1, j'utilise comme ouvrages de référence à lire aux enfants : pour l'histoire de France les deux livres de la librairie des écoles ainsi qu'un manuel ancien (notamment pour les illustrations)
Ma Première Histoire de France L’histoire de France de LavisseAfficher l'image d'origine

Mais avant l'histoire de France nous voyons dans un premier temps les outils qui mesurent le temps, le métier d'archéologue puis la naissance de la Terre, les ères, la Préhistoire
Montessori grands recits

Frise chronologique de l'évolution de l'homme


Comme pour les plus grands, les séances se partagent entre leçon, narration orale, trace écrite adaptée à leur âge et illustration.

A partir du CE2 :
J'utilise comme supports de référence les deux ouvrages de la librairie des écoles que je complète avec tous les livres  et manuels accumulés au fil du temps.
9782916788029  9782916788432

L'étude se fait sur le cycle entier, c'est à dire que j'attribue à chaque niveau une période d'étude. Le sommaire est partagé en 3 parties, une pour le CE2, une pour le CM1, une pour le CM2.

Comment gérer plusieurs niveaux ?
Vous avez sans doute remarquer que dans mes emplois du temps, CP, CE1, CM2 ont leur séance d'histoire en même temps or ils n'étudient pas tous les mêmes périodes...pourquoi et comment faire?
J'ai placé la séance de cette façon parce que c'est plus simple pour moi à gérer. Je sais que le lundi après-midi tout le monde a histoire sur les mêmes horaires, je n'ai pas le sentiment de sautiller en 30 minutes d'une matière à l'autre sans lien entre elles. En quelques sortes, je "repose mon cerveau".
Pendant que je raconte la leçon aux CP/CE1- ce qui prend environ 5 à 10 minutes guère plus- j'aurai donné aux autres des questions sur la leçon du jour (chercher les réponses dans le texte du livre ou à partir du document) ou des dates à revoir, un résumé à relire ou un texte à trous à compléter en lisant le manuel etc...Un travail d'histoire à faire en autonomie pendant 5-10 minutes. Puis les CP/CE1 étant en copie et en illustration, je pourrai m'occuper des CM.
Je pourrais être aussi  amenée à faire les leçons "à l'envers" : les enfants lisent seuls, puis me font une narration de ce qu'ils ont compris et enfin je complète avec des informations, des détails, des anecdotes, des documents avant que nous passions à la trace écrite et à l'illustration. Il importe dans ce cas que le texte qu'ils ont à lire soit vivant et bien écrit.

Dans tous les cas, tous les niveaux, je RACONTE l'histoire, je ne la fais pas étudier. Je mets mon costume de conteur, je mets le ton, je fais des gestes, je crée le spectacle...une sorte de living-book en chair et en os...


La formation continue : nous devons avoir à cœur de nous former dans les matières que nous enseignons à nos enfants. Il est important que nous soyons capable de raconter de façon vivante. Cela ne peut se faire que si nous en connaissons suffisamment sur le sujet pour ne pas garder le nez dans ses notes !
Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'originecycle 3-collège: Lu. très bon livre pour réactiver ses connaissances sur le sujet. Mon objectif en le lisant était de ne pas raconter de bêtises aux enfants lorsque nous aborderons cette période:

7 commentaires:

Marie a dit…

Bonjour Laurence et merci pour ces suggestions.

Les manuels d'histoire de l'oeuvre scolaire st Nicolas semblent également prisés en IEF, les connaissez-vous ? Mes fils sont scolarisés mais j'avais bien envie d'acheter ces livres pour "compléter" l'école, à raison d'une double page lue le samedi.


Pour l'instant, je leur ai déjà lu le Lavisse de la Librairie des écoles, dès la GS c'était un succès ! et les CD leur plaisent aussi beaucoup (Courbe la tête, fier Sicambre !!!)
Du coup, je rajouterais bien à votre liste la version "livre" de Jacques Bainville...(celle que propose diffusia me tente bien...)

Cilou a dit…

Bonjour Laurence,

Merci pour cette vision enthousiasmante de l'histoire. Pourriez-vous nous expliquer comment vous présentez concrètement le livre des siècles? Avez-vous trouvé un cahier au bon format, faites-vous avec un classeur?
J'ai visionné plusieurs livre des siècles en cherchant sur internet, mais je ne suis pas encore convaincue à 100% et surtout j'aimerais avoir le retour de ce qui est plus pratique à utiliser pour les enfants. Pour vos leçons de choses, vous avez partagé votre trouvaille de matériel, c'est pourquoi je me permets de soulever la meme question ici. Merci d'avance!

Laurence Fournier a dit…

Bonjour Cilou, je vais tâcher de faire un billet à ce sujet mais je cours toujours après le temps...! J'ai tellement de billets en attente !

Enid a dit…

Je vais finir par négocier avec mon formidable bibliothécaire pour qu'il investisse dans l'un ou l'autre ouvrage de la Librairie des écoles (bien que son rayon culture jeunesse soit tout à fait honorable, et même plus).

Laurence Fournier a dit…

oui, Enid, tu ne le regretteras pas ! Tu peux les feuilleter sur le site de la librairie des écoles. Ainsi ton bibliothécaire pourra se faire une idée.

Cilou a dit…

Merci Laurence. Pas d'urgence, je ne peux qu'imaginer combien les journées sont remplies et nous sommes tellement gâtés déjà avec les nombreux billets publiés!

Sylvie a dit…

Bonjour,

Merci de partager les details de ton organisation.

C'est en lisant ton blog que j'ai appris que l'Ecole Vivante avait (aussi /enfin) publié les Grands Récits.

Après un coup d'oeil sur le site, je reviens vers toi pour te demander un avis sur cet ouvrage.

Il n'y a pas de sommaire et je ne distingue pas l'orientation et l'exhaustivité des sujets. J'ai compris que c'est une version laïque de Montessori, mais quid du contenu ?

Au plaisir de te lire,

Sylvie