Simplification #8


Le bureau
ici encore, on peut faire quelques économies...et donc un peu d'écologie...oui, ça peut aller ensemble en fait, dès lors qu'on réfléchit un peu...
On diminue systématiquement les entrées de matériels ce qui générera automatiquement moins de déchets à la sortie. On se pose une question assez basique et valable quel que soit l'achat d'ailleurs : "est ce que j'en ai vraiment besoin?". Cela amène à des questions sous-jacentes "comment puis je m'en passer?" ou "par quoi et comment le remplacer?".
On change pas de téléphone portable, d'ordinateur comme on change de chemise! un I-phone 6 vous est il vraiment indispensable ? Une tablette ? Franchement ???!!! Et comment faisions nous avant ? Étions-nous moins compétents ? Sans compter les dangers pour la santé ! Et savez vous que bien souvent les ordinateurs sont réparables ?
On prend l'habitude de différer son achat. Jamais d'achat sur un "coût" (en fait c'était un jeu de mot mais ça ne s'est pas vu!) de tête. On pèse le pour et le contre, on note le prix, la référence et on attend...il y a fort à parier qu'au bout de quelques semaines la furieuse envie d'acheter ce nouveau téléphone indispensable sera passée....
On ne laisse pas les appareils en veille. Franchement, appuyer sur un bouton ou débrancher, ce n'est pas bien difficile !
On coupe le wi-fi quand on n'en a pas besoin.
On privilégie les envois dématérialisés. Cela fera moins de papiers à lire, trier, classer, jeter.
On limite les impressions.Economies de papier et d'encre !
On recycle tous les papiers du bureau. Soit ils partent au tri- donc on soigne le tri et on prévoit les poubelles ad-hoc un peu partout, soit ils sont agrafés et deviennent de très utiles blocs notes, cahiers de brouillon, cahiers de dessin etc...
* couper les feuilles A4 en deux dans la largeur, un fois qu'on a une pile, on agrafe et hop, un bloc A5
* couper les feuilles A4 (relevés de comptes, factures, courriers, mails imprimés etc...) en deux dans le sens de la largeur puis encore une fois dans le sens de la longueur, et hop, de parfait blocs pour faire sa liste de course ! On commence en écrivant par le bas et non par le haut, comme ça si la feuille n'est pas remplie on peut couper sans gaspiller le restant de papier!
On écrit au crayon à papier chaque fois que c'est possible. D'abord parce qu'on peut gommer ! Ensuite parce que si on en choisit un en bois, il termine dans la cheminée ce qui n'est pas le cas des stylos en plastique, métal ou autre matière indéterminée...Un lot de bon crayons et un taille crayon c'est multiusage ! Ils servent à tout (dans la cuisine, au bureau, dans la trousse, au bricolage, à la couture etc...), ils se taillent, ils se recyclent ! Un bon taille-crayon et une bonne gomme et le tour est joué ! Ici les enfants se lancent des défis pour garder leur crayon le plus petit possible...!
Cela ne signifie pas que nous n'avons pas de stylos, mais l'usage des crayons permet de prolonger les durées de vies des autres outils, les lots de cartouches d'encre nous font des années, les effaceurs et les souris aussi !
Sur mon bureau j'ai : 1 bic par couleur (rouge, bleu, noir, vert)+ 1 crayon, 1 gomme, 1 taille-crayon + 1 fluo (pas indispensable mais bien utile)+1 règle fine en métal+1 paire de ciseaux + 1 agrafeuse et des agrafes+1 boite de trombones.
Je n'achète pas de crayons plus chers avec gomme au bout parce que la gomme se casse bien plus vite que ne s'use le crayon, donc il faut de toute façon acheter une gomme à côté.
Je n'achète pas non plus de porte-mines parce que les mines se cassent tout le temps, les petits tailles crayons au bout ne taillent pas bien longtemps...je ne trouve pas cela très concluant... 
On emballe les cadeaux avec du papier kraft et des jolis rubans ou avec du tissu. Les rubans et le tissu se récupèrent pour d'autres paquets ou d'autres bricolages. Le papier se récupère (on peut recouvrir des cahiers, le faire peindre par les enfants, emballer d'autres cadeaux, emballer un colis etc...) ou part au recyclage.
On réutilise les pochettes cartonnées. Ben, voui, il suffit de coller une nouvelle étiquette...!
On privilégie des matières nobles. Un dévidoir de scotch en bois plutôt qu'en plastique moche ! Des petits paniers en plastiques, des petites boites en carton qu'on décore, des pots en verre, c'est plus joli que des pots et des paniers en plastique! En plus, c'est souvent de la récup, donc ça coûte rien !


Si ce billet vous a plu, revenez y faire un tour de temps en temps car il est amené à être complété au fur et à mesure de mes trouvailles...

Commentaires

Emilie Oum Kalthoum a dit…
Merci pour ce nouvel article !

Je rajouterais qu'on peut remplir soi-même ses cartouches d'imprimante au lieu d'en racheter à chaque fois à des prix exorbitants. J'ai découvert ça récemment donc je partage : https://www.youtube.com/watch?v=Iec17KIOwbI&nohtml5=False
J'ai pratiqué jusqu'à ce que notre imprimante ne reconnaisse plus les cartouches...si bien qu'elle avait de l'encre mais refusait de fonctionner...
Emilie Oum Kalthoum a dit…
Au bout de combien de temps ? Et avec de nouvelles cartouches l'imprimante refonctionne ou bien c'est irréversible ?
au bout de plusieurs utilisations, je ne les avais pas comptées ! Mais une fois repassée aux cartouches de la marque, ça fonctionnait à nouveau. Je pense que c'est la puce qui était endommagée à la longue.
Merci pour cette série d'articles qui rejoint exactement mon objectif du moment !!

PS : Un achat sur un coût de tête ? ;-)
j'ai rajouté une petite parenthèse dans mon billet pour signaler le super jeu de mots !
Emilie Oum Kalthoum a dit…
La mésaventure vient de m'arriver :)
Du coup j'ai plus qu'à racheter une cartouche de la marque !
famille luciole a dit…
Merci pour votre blog et toutes vos astuces
Il me semble que les cartouches d'encre ont une durée de validité. Tant que le date n'est pas dépassée vous pouvez les remplir, une fois la date passée il faudra changer la cartouche, qui pourra de nouveau être remplie jusqu'à expiration de celle ci.

Articles les plus consultés