L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

lundi 25 avril 2016

Préparer la rentrée 2016 #6- J'approfondis


poulehoudantteblog.jpgPériode 2 : J'approfondis

C'est après une pause de 10 minutes, que nous reprendrons avec un autre bloc.
Il comprendra une séance de français ou étude de la langue de 30 minutes pour les CM et de 20 minutes pour les CE suivie d'une séance de mathématiques de 30 minutes également pour les CM et de 20 minutes pour les CE.

La séance de français : j'ai mis au point une progression qui s'étend sur tout le primaire, dans un ordre qui me convient, et qui recouvre la grammaire, l'orthographe, la conjugaison. Le fil conducteur en est : l'étude la langue au service de l'écriture. J'en ai ainsi éliminé ce qui n'était pas indispensables, les terminologies complexes et inutiles etc.. En fonction de la notion abordée, j'utilise un support plutôt qu'un autre. 
Ce qui ne changera pas : quel que soit le niveau: court extrait d'un texte littéraire ou d'une phrase pour observer une donnée précise, présentation de la règle, placer la règle dans le cahier-outil, narration orale, exercices d'application oraux et écrits.
Ce qui changera : pour les CM : lecture seule en autonomie du texte et de la règle, narration orale avant la trace écrite dans le cahier-outil, trace écrite à coller plutôt qu'à copier. Cela me libérera le temps dont j'aurai besoin pour la séance de ma CE.
Il me faudra bien cibler mes exercices oraux/écrits pour ne pas rendre les séances invivables !
9782916788098_CE1 CE29782916788173Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine


Séance de mathématiques : la géométrie sera travaillée le mercredi (je reviendrai sur cette journée dans un autre billet). Le reste de la semaine, nous travaillons avec la méthode Singapour. La trame est toujours la même : leçon puis exercices. Leçon : je fais manipuler, chercher/je montre, j'explique puis exercices oraux pris dans le livre puis exercices écrits dans le fichier.
978291678806797829167881429782916788197

Pour le moment, au bout du 6ème billet, je n'ai toujours pas de manuels à acheter, je les ai déjà. Je n'ai à acheter que les fichiers ! C'est une volonté de ma part : dans mes objectifs pour l'année prochaine, il y avait aussi faire avec ce que j'ai chaque fois que c'est possible et suffisant.


7 commentaires:

Brigitte Fromion a dit…

Pardon je rebondis encore une fois sur Singapour. Sur les fichiers, quelle présentation exigez vous? Raisonnement+ calcul+ phrase réponse? C'est ma grande question du moment.. sur le fichier Singapour personnellement je n'exige qu'une présentation succincte. Je fais en effet ces fichiers en première intention après la leçon. En revanche je suis très tatillon sur la présentation des problèmes sur le cahier du jour: j'exige une présentation très détaillée en deux colonnes opérations/ solutions. C'est TRÈS long! !!

Laurence Fournier a dit…

Chaque famille a son mode de fonctionnement, ses priorités, ses objectifs. Je n'ai pas à juger les vôtres, elles vous correspondent. Votre choix demande beaucoup de temps en effet, la question est pourquoi ? Que mettez vous derrière ces exigences? En êtes vous satisfaite? et vos enfants ?
Pour ma part, voilà comment j'aborde le sujet avec mes enfants : ce qui m'intéresse c'est leur raisonnement en priorité. Il est inutile de l'écrire, je demande en revanche qu'on me dise "le chemin qu'on a pris dans sa tête" pour parvenir au résultat. C'est à ce moment précis que je peux identifier où ça coince dans le raisonnement et proposer des remédiations, relancer "la machine", discuter avec l'enfant. Je me moque aussi d'avoir une belle présentation des calculs car ils utilisent l'ardoise ou le brouillon pour cela. Ma seule exigence écrite est une simple phrase de réponse (qui reprend les mots de la question) et le résultat juste (ce qui induit donc que leur calcul perso était bon).

fromion a dit…

Votre réponse m'intéresse, car j'ai remarqué que l'enfant est beaucoup plus participatif avec le mode de fonctionnement que vous décrivez, et que j’utilise aussi pour varier ou lorsque je sens que cela sature. de plus, ça va plus vite et donc on peut faire davantage d'exercices, ce qui est intéressant quand il faut insister sur quelque chose.
Pour répondre à votre question, j'exige souvent une réponse détaillée écrite et correctement présentée pour deux raisons :
c’est ce que l'on demande dans la plupart des écoles hors contrat : je ne sais pas encore où nous nous installerons en 2017 mais si mes enfants réintègrent une école, je préfère qu'ils soient familiarisés à l'avance avec la méthode demandée.
Brigitte
2) il me semble que s'obliger à une réponse détaillée , précise, argumentée, présentée selon une norme est formateur (mais la contre-partie c’est que c’est réducteur et emprisonnant!)

Votre manière de faire me fait réfléchir et m'incline à faire plus de mixte pour ne pas tomber dans la rigidité...

Laurence Fournier a dit…

S'obliger à une réponse détaillée, précise, argumentée est en effet formateur mais la présenter selon une norme, je ne le crois pas. Elle n'est pas moins formatrice parce qu'elle se fait à l'oral. On peut exiger une présentation orale impeccable et une phrase de réponse très bien écrite !
Je comprends que vous soyez attentive à les préparer à leur future école, de ce fait vos normes deviennent en effet un objectif en soi. Pour ma part, cela confirme mon choix de ne jamais mettre mes enfants dans du hors contrat ni y enseigner...

Brigitte Fromion a dit…

Est-ce que je peux vous demander pourquoi ce choix envers le hors-contrat? Parce-que c’est trop coercitif? J'ai découvert le hors-contrat après énorme déception du public puis du privé sous contrat. L'ennui est qu'en région parisienne les hors contrat sont souvent assez élitistes : beaucoup de travail. Mais opter pour l'IEf en région parisienne est difficile : petit appart, pas de jardin ou au mieux un jardin commun dans la résidence...;tout cela me fait réfléchir.

sicosico a dit…

Comment faites-vous pour donner les leçons de maths à trois niveaux en même temps?

Laurence Fournier a dit…

Chère Brigitte, je n'ai pas bcp de temps pour répondre mais pour faire simple et rapide (du coup peut être un peu caricatural...) je n'aime pas le hors contrat en règle générale-dans son acception école catholique à enseignement traditionnel- parce que cela ne correspond pas à ma vision de l'enfant et de l'apprentissage. Je n'aime pas non plus le "c'était mieux avant" sans discernement. Je n'aime pas non plus les parents qui mettent la pression sur les enfants et les enseignants au motif qu'ils paient cher...bref, tout un ensemble de choses qui ne me conviennent pas et surtout qui nous coupent de notre liberté familiale!

Chère sicosico, je ne fais pas trois leçons en même temps! Sur un temps de mathématiques, il y a ceux qui on besoin d'une explication tandis que d'autres travaillent seuls ou patientent quelques minutes que je vienne. C'est assez fluide en réalité !