L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

lundi 25 avril 2016

Préparer la rentrée 2016 #4- Je m'entraîne

Afficher l'image d'origine
Période 1 : je m'entraîne

Je tiens absolument à ce bloc d'une heure en début de matinée. C'est celui qui tient contre vents et marées. Vous savez ces jours où personne, à commencer par moi, n'a envie de rien et surtout pas de faire classe. Et bien, nous faisons toujours au moins cette partie de la journée, quoiqu'il arrive. Ainsi nous n'avons pas rien fait, les enfants progressent malgré tout. Par ailleurs, elle est importante car elle oblige à un réinvestissement quotidien de ce qui a été appris, ainsi les notions se fixent peu à peu et on sait que ce qui pose des difficultés sera vu et revu tellement de fois dans l'année que cela viendra en son temps. Si vous observez l'emploi du temps, vous verrez qu'il s'agit donc d'une succession de séances de 10 minutes.
Peu de changements donc par rapport à cette année, quelques réaménagements tout au plus, pour les plus grands, une vraie nouveauté en revanche pour les plus jeunes.

Prière à 8h30. J'ai remis ce temps à horaire fixe, car avec les déménagements et réaménagements successifs, il était passé à l'as. Le problème est alors que, sans ce temps de prière familial, les plus jeunes n'apprennent pas à prier seul, ne connaissent pas leurs prières, des chants etc...je ne suis pas du tout ambitieuse dans ce domaine, l'expérience m'a montré que c'était contre-productif ! Un Notre Père, un Je vous salue Marie, une prière du jour, les intentions dites librement par chacun, la litanie de nos saints patrons et c'est tout ! Cela prend moins de 10 minutes, mais c'est dit, bien dit, avec cœur et surtout tous les jours.

Lecture offerte et narration orale : comme tous les matins depuis longtemps, nous commençons par une vie de saint (sauf le mercredi puisqu'il y a déjà catéchisme). Je lis 5 minutes et nous gardons 5 minutes pour qu'un enfant fasse une narration orale. Jusqu'à présent, nous prenions 15 minutes et les enfants parlaient à tour de rôle en fonction d'un tirage au sort. L'année prochaine ils seront 4 et non 3, je verrai donc comment articuler cette narration. Je n'ai pas encore arrêté mon choix entre : tirage au sort et les 4 parlent, tirage au sort et un seul parle chaque jour, un jour fixe par enfant. Les bénéfices de ces temps de lecture de vies de saints sont réels ! Ils sont les super héros des enfants ! Et moi j'y puise sans fin une aide spirituelle pour mon quotidien!

Le mot du jour : rien de nouveau ici pour Ambroise et Marthe. Nous poursuivons le travail accompli cette année. Mais rien de vraiment pareil non plus ! Nous garderons l'objectif premier : chercher dans le dictionnaire et l'incontournable explication orale du mot mais l'année prochaine, deux types de travail se feront en alternance :
semaine 1, celle de l'étude d'une oeuvre complète en littérature, les enfants piocheront une fois dans la semaine dans la boite comme cette année et les 3 autres séances, ils apprendront des listes de mots invariables (et oui, souvenez-vous l'orthographe fait parti de nos objectifs)
semaine 2, celle de l'étude d'extraits d'une oeuvre, ils chercheront les mots de la lecture que j'aurai sélectionnés. Ainsi au moment de leur lecture, ils ne buteront pas sur ces mots qu'ils auront cherché plus tôt dans la matinée.
Un peu de changement aussi dans la mise en oeuvre: il faudra écrire directement dans son cahier de vocabulaire une phrase contenant le mot.
Ma CE, elle, fera sa séance en même temps que ses aînés telle qu'elle se pratique cette année.
Et bien entendu, nous gardons notre concours mensuel !

Les opérations : tous les jours, les enfants auront, comme cette année,  4 opérations (ou 2 ou 3 suivant le niveau) à poser et à effectuer en 10 minutes dans leur cahier d'entrainement de mathématiques. Je reprendrai ce qui n'a pas été fait correctement individuellement le lendemain sur le même temps de séance. Si vous suivez bien, chaque matin, pendant 10 minutes, Gabrielle, Ambroise et Marthe sont soit en train de poser et effectuer de nouvelles opérations, soit en train de refaire avec moi celles qui étaient "ratées" la veille.

La recopie : voilà une nouveauté! Les enfants auront 10 minutes tous les matins pour recopier avec le plus grand soin un texte littéraire dans leur cahier de recopie. Je le vois comme un recueil de textes littéraires et de citations qu'ils pourront conserver et alimenter plus tard. Je choisirai donc avec le plus grand soin les textes que je demanderai de recopier. Ils doivent avoir un portée littéraire et morale enthousiasmante. Quand ils seront arrivés au bout du texte, ils utiliseront ce temps pour l'illustrer. Les objectifs sont : travailler la copie bien sûr, la qualité graphique, l'orthographe, développer une culture littéraire, favoriser l'inspiration pour leurs propres écrits, susciter la réflexion et l'esprit critique.

Calcul mental : lundi : dictée de nombres, mardi: tables, jeudi et vendredi : calcul rapide. Rien de nouveau. Tout ceci se fera dans le cahier d'entrainement de mathématiques avec les mêmes supports que cette année. La séance sera pour Ambroise, Marthe et Gabrielle en même temps, pour me simplifier la tâche. Comment ? Dictée de nombres : les 5 premiers seront niveau CE pour les 3 puis j'en rajouterais 5  à la suite pour les CM uniquement. Les tables s'apprennent individuellement, les 2 CM se les récitent mutuellement, je fais réciter ma CE. Calcul rapide: quand je pourrai regrouper, je regrouperai, sinon, chacun aura à faire sur son cahier (je prévois des exercices à l'avance) ou je dicterai à tour de rôle CE/CM.

La phrase du jour : cette séance existe déjà cette année mais je vais la faire un peu évoluer. L'année prochaine, les enfants travailleront seulement 10 minutes sur une seule phrase. Une ou deux notions précises seront travaillées pendant toute la semaine. Les enfants auront donc tous les matins  une phrase à copier dans leur cahier d'entrainement de français avec une consigne à respecter. Par exemple, je peux programmer de travailler la forme interrogative et tous les matins de la semaine, les enfants devront mettre la phrase proposée à la forme interrogative. La consigne et la phrase seront dans leur cahier de programme ; ainsi ma CE et mes CM pourront travailler en autonomie et en simultané.

Le problème du jour : rien de plus simple ! Chaque jour un problème à résoudre dans son cahier d'entrainement de mathématiques. Le numéro et la page seront écrits dans le cahier de programme ; ainsi ma CE et mes CM pourront travailler en autonomie et en simultané. Les problèmes sont pris dans leurs manuels.
9782916788067 9782916788142 9782916788197

Le verbe du jour : cette séance est réservée au CM pendant ce temps là, ma CE fera son écriture dans son cahier (on travaille une lettre minuscule, majuscule + un frise). Pour assimiler la conjugaison, progresser et orthographier correctement, les enfants auront chaque jour un verbe à conjuguer dans leur cahier de conjugaison à un temps donné, le mémoriser et le réciter. Ce qui n'est pas terminé dans les 10 minutes, sera repris le lendemain. Mais en principe, ils y arrivent.

Et dernière grande nouveauté : j'ai inscrit une pause de 10 minutes dans l'emploi du temps après ce bloc ! Je verrai à l'usage si je maintiens...






3 commentaires:

Brigitte Fromion a dit…

Bonjour Laurence
Par rapport aux problèmes de mathématiques puisés dans les manuels ou fichiers de Singapour, je me posais la question suivante: est ce que c'est suffisant? Je les utilise cette année pour mon ce1 et ma cm2, mais je complète ensuite avec les problèmes issus de leurs cours par correspondance. Ces derniers sont nettement plus compliqués. Quelques fois j'ai bien envie de ne pas les proposer, en même temps leur niveau d'exigence tant au niveau raisonnement qu'au niveau calcul me semble intéressant pour progresser. Quelle est votre opinion là dessus?
Amicalement
Brigitte

Laurence Fournier a dit…

Bonjour Brigitte, mon opinion importe peu, la vraie question est : que recherchez vous ? Quels sont vos objectifs lorsque vous proposez des problèmes à vos enfants ? Y-a-t-il pour vous et vos enfants un intérêt à proposer toujours plus difficile ? Quel est le comportement de chacun de vos enfants face aux problèmes ? Je ne peux pas répondre à ces questions à votre place...et ce n'est qu'en fonction de votre réflexion à vous, en amont, que vous saurez choisir les problèmes et décider comment les travailler avec vos enfants

Brigiette Fromion a dit…

Merci. pas facile comme je vous l'ai dit ans le post précédent, de naviguer entre exigences futures d'une probable future école et de faire selon mes propres critères qui en sont parfois proches, parfois éloignés!