Quelques mois à cheminer avec Charlotte Mason...


Voilà quelques mois maintenant que notre petite famille chemine avec Charlotte Mason, que peut on en dire, en retenir ?

Bien des points de cette pédagogie étaient déjà mis en pratique au poulailler depuis longtemps. Comme en son temps,  Monsieur Jourdain et sa prose, nous faisions du Charlotte Mason sans le savoir. Je me suis en effet tout à fait retrouvée dans les principes éducatifs qu'elle défend. Dans certains domaines, il s'agissait donc pour moi de développer, favoriser, renforcer ou consolider des principes acquis mais parfois un peu en sommeil.
  •  la large place faite à la littérature, la lecture libre et offerte, aux living books et aux narrations a eu des retentissements très positifs en quelques mois. Les bénéfices se constatent autant dans le travail quotidien que dans la vie de famille. Ils utilisent un vocabulaire précis, s'expriment facilement, tiennent des raisonnements mieux construits. Leur goût pour les livres s'est très vite développé et ils s’intéressent à de nombreux sujets. Ils lisent beaucoup plus et plus vite !
  • Ils tissent très facilement de nombreux liens entre ce qu'ils lisent, ce qu'ils observent, ce qu'ils entendent, ce qu'ils voient.
  • de nombreuses leçons sont très rapidement faites grâce à la simple lecture offerte-narration et se fixent très rapidement dans leur mémoire. Principalement dans les matières d'éveil.
  • le bain de nature : nos enfants passent énormément de temps dehors sans aucune intervention de ma part ! et quels bénéfices ! Tout d'abord sur leur santé, premier changement visible !! En conjuguant les séances de sciences (principalement leçons de choses), les discussions, la petite salamandre, et la liberté d'aller dehors, ils ont été encouragés à observer avec attention. Les enfants se sont passionnés pour la nature qui les entourent et deviennent de vrais petits scientifiques en herbe ! Ils en savent long sur les lézards, les escargots, les faisans ou les plantes ! Ils prennent des initiatives en fonction de ce qui se passe dans le jardin : dernièrement ils se sont fait un petit carré potager tous seuls ! Ils ne perdent jamais une occasion d'en savoir plus. Par exemple : la découverte d'un pigeon mort dans le jardin ne les a pas rebutés au contraire, ils l'ont disséqué pour l'observer en détails ! Ils savent reconnaître de nombreuses espèces d'arbres, d'animaux, d'insectes, ils connaissent leurs comportements, leurs cris, leurs traces, leurs petits, leurs œufs, leurs périodes de reproduction etc...
  • Le bain artistique : la créativité des enfants déjà bien réelle est encore plus vive. Plusieurs facteurs l'expliquent : visites de musées et d'exposition bien sûr, mais aussi plus de temps libre, peu de jouets, pas d'écrans (si ce n'est pour visionner un film ou un documentaire) et bain de nature !
  • Le livre des siècles : nous a permis de progresser par thèmes ou centres d'intérêt tout en conservant une maîtrise de la chronologie. C'est à dire que cet outil permet à l'enfant de situer un événement par rapport à un autre (et par rapport à lui même, sa date de naissance par exemple), selon ce qu'il visite, lit, voit, indépendamment des cours d'histoire. Nous ne sommes moins esclaves de la chronologie et des leçons d'histoire.
  • la géographie physique : nous poursuivons bien sûr l'exploration du monde grâce aux living-books, aux dîners-voyages, à la cartographie mais aussi aux fiches-paysages qui permettent de visualiser par le dessin, l'aspect d'une côte, d'une baie, etc.. avant de pouvoir en croiser "en vrai" lors de nos déplacements. Nous sommes bien loin des programmes EN actuels...!
  • rien de formel avant 6 ans : enfin avant 5 ans pour ma Gab qui avait très envie de commencer son CP ! Néanmoins de n'avoir rien eu à faire, penser pour elle, (et pour les suivants en ce moment) si ce n'est laisser quelques fichiers à leur disposition, quel soulagement pour moi! Pas de préparation, pas de construction de quoi que ce soit ! Et pour eux, quelle liberté ! 
  • la dictée préparée : je ne suis pas très convaincue par l'efficacité de la dictée mais je dois reconnaître que pas de dictée du tout n'est pas concluant non plus ! Je trouve donc chemine faisant que la solution la plus satisfaisante est très probablement la dictée préparée, une par semaine, à la façon Charlotte Mason. Depuis sa mise en place, les progrès des enfants sont lents mais certains. D'un point de vue pratique je ne cache pas les fautes avec des petits papiers mais j'aide à la réflexion des enfants au moment de l'écriture en posant des questions ou en attirant leur attention sur une règle ou un point précis. Nous travaillons avec beaucoup de soin la préparation. En ce moment, nous étudions une phrase par jour qui est dictée en fin de matinée.
Le reste n'est qu'une continuité de ce qui se faisait déjà ici: 
- Toute leçon de mathématiques commence par une manipulation. Ce n'est pas une nouveauté ici ! Ce qui change c'est le matériel utilisé: peu, simple, du quotidien.
- Soigner l'écriture et le graphisme
- Travailler la poésie et le théâtre
- Travaux manuels

Ce que je ne fais pas  ou ne ferai plus :
- Une langue étrangère avant la fin du primaire
- Attendre pour travailler l'expression écrite et la grammaire. Charlotte Mason recommandait de débuter l'expression écrite et l'étude de la langue à un âge qui correspond à la fin du primaire. J'ai testé cette année :  pas d'expression écrite et moins d'exigence et de travail d'étude de la langue...je regrette le "retard" pris. Le français n'est pas l'anglais et je pense que ce principe n'est pas transposable tel quel dans notre langue. La lecture ne suffit pas à elle-seule à mettre en place ces notions qui requièrent beaucoup de temps. Je constate néanmoins que des notions se mettent beaucoup plus facilement en place lorsqu'elles sont présentées tard grâce à la maturité de l'enfant.

Charlotte Mason laisse entrevoir combien la simplicité et l'épure sont essentielles dans l'apprentissage. Nous avons tout à portée de main ! Peu de matériel, peu de manuels scolaires sont nécessaires en réalité. En revanche le regard aimant et attentif des parents est fondamental car l'éducation doit être adaptée à chaque enfant. Seule une riche collection de livres et living-books est l'investissement indispensable.

Vous trouverez de nombreux articles sur cette pédagogie sur le blog Petits homeschoolers et aussi quelques anciens articles ici :
Et bien d'autres !

à lire ici

Commentaires

Angélique a dit…
Merci pour ce retour honnête ♡ j'envisage d'instruire nos enfants avec cette pédagogie. Les livres ont toujours eu une grande place dans notre famille donc pas une nouveauté de ce côté là. C'est plus sur l'approche des autres matières que j'avais besoin d'être rassurée. Merci de votre partage ainsi que des autres à travers votre blog.

Belle continuation et bisous à tout le poulailler ♡
Vic D a dit…
Je retiens une phrase en particulier:"le regard aimant et attentif des parents est fondamental ". J'ai acheté depuis plusieurs années des livres de Charlotte Manson en anglais que ma fille bilingue m'a traduit. Il ne faut jamais oublier que les libertés d'expression, de souhait et de manière de vivre sont également essentielles dans son approche. L'enfance passe si vite, faisons leur aussi confiance! Bonne fin de weekend!:o)
Tout à fait en accord avec tes remarques Vic ! Bon dimanche à toi !
Anonyme a dit…
C'est troublant comme je m'y retrouve dans le travail et l'esprit. Je dois dire que même si j'ai sous la main Charlotte Mason, je ne l'ai que parcourue légèrement... je sais que j'approuve! Et en te lisant, cela me le confirme...
Bel article!
Brune
poirple a dit…
En ce qui concerne les living books, j'ai vu que vous aviez lu "croc-blanc","l'île au trésor". Avez-vous lu d'autres living books plus spécialement destinés à vos plus petits? merci

Articles les plus consultés