L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

vendredi 22 mai 2015

Les écrans au poulailler

"j'ai l'impression qu'à travers vos écrits vos enfants et vous mêmes, ne regardez jamais la télé, vous et les enfants, n'êtes pas non plus sur l'ordinateur, la tablette ... ma fille est scolarisée dans une école privée où l'ordinateur prend sa place : pour voir les devoirs à faire, les notes, les courbes de comparaison pour la meilleure moyenne, faire des recherches, travailler ..., où sont passées les méthodes traditionnelles?
Comment arrivez à se détacher de tout cela ?" - Provence



Les écrans et leur usage devraient être pris bien plus au sérieux qu'ils ne le sont actuellement par les parents et les éducateurs ...
D'un point de vue écologique et environnemental article à lire ici et d'un point de vue santé article à lire là et ici, les écrans et autres objets connectés sont préjudiciables. Je vous laisse lire les études à ce sujet, les références sont nombreuses!
Le temps passé devant ordinateur, tablette, jeux vidéos, smartphone et télévision nuit à la concentration de l'enfant et crée un phénomène d'addiction tant chez les enfants que chez les adultes.
Il y a donc quelques années, Provence, nous avons pris conscience de cela et avons décidé de "ramer" à contre-courant. Nous n'avons en effet plus de télévision ; car si elle peut permettre d'apprendre et de voir de nombreuses choses intéressantes, elle en véhicule surtout des mauvaises, inutiles, pour tout dire assez nulles voire nocives. On peut toujours l'éteindre, me direz vous, c'est à nous d'être en capacité de faire le tri. Mais, c'est bien là qu'est le piège : nous avons expérimenté ici, qu'il n'était pas si simple-surtout quand nous sommes nombreux et surtout pour moi d'ailleurs- d'appuyer sur off. Avec autant de chaines, vous trouvez à toutes les heures du jour ou de la nuit une bonne raison de la regarder! Sans compter les piètres excuses "c'est pour me détendre, ça me vide la tête, c'est idiot mais ça détend, je sais que c'est nul, je regarde parce que tout le monde en parle, rester informé c'est super important"...
Nous n'avons qu'un ordinateur fixe dans le bureau (pour 10 personnes au foyer), son accès est donc très contrôlé puisque c'est avant tout l'outil de travail de mon mari. Nous y passons donc chacun pas plus de temps que nécessaire.
Nous avons gagné une tablette qui est rangée dans un placard puisque nous ne voulons pas de wi-fi dans la maison. Par ailleurs, cet objet est à ranger, selon moi, dans la catégorie des gadgets polluants et inutiles.
Ma fille aîné, du fait de ses nombreux trajets, a une antiquité de petit portable ! Pas de smartphone pour les enfants. En revanche j'autorise qu'ils utilisent le mien dans la maison, je sais donc parfaitement les sites et liens qu'ils visitent.
Et bien, figurez vous que nous allons très bien!! Les enfants n'ont jamais revendiqué quoi que ce soit à ce sujet !
Nos solutions de remplacement ont été les suivantes :
- Nous écoutons la radio en évitant soigneusement fun, skyrock ou nrj. Nos ados n'écoutent pas non plus, ils trouvent cela nul! 
- nous avons une très grande vidéothèque familiale et allons régulièrement au cinéma, achetons beaucoup de dvd.
- nous regardons certaines documentaires sur l'ordinateur.
- nous sommes inscrits dans deux bibliothèques et nos plus grands y vont très librement même si je jette un coup d’œil sur ce qui entre dans la maison...globalement, ils font des choix très judicieux et viennent toujours nous demandé, très spontanément, si tel ou tel film est regardable en fonction de leur âge.
- nous n'avons ni wii ni playstation ou autres mais beaucoup de jeux vidéos
- nous encourageons la créativité des enfants (dessin, peinture, modelage, couture, cuisine, jardinage, bricolage...) en laissant facilement accès à toute sorte de matériel dans la maison.
- nous encourageons les activités sportives et les sorties en famille. 
Du coup, nous n'avons pas autant de temps que  ça à passer sur des écrans !
Pour ce qui est des établissements scolaires, nous résistons aussi !
- j'ai refusé que ma fille est à créer un compte facebook pour déposer un devoir ! Je n'ai laissé d'autre choix au professeur que mail ou papier !
- ma fille est arrivée un soir furieuse car elle avait eu une interrogation écrite qui n'avait été signalée par le professeur que par internet ! Il voit ses élèves tous les jours !!! J'étais furieuse ! Quel est donc ce professeur incapable de vous dire en cours qu'il y aura une interro demain?? Le professeur a répondu qu'il utilisait la plateforme, que c'était l'avenir, que tout se faisait à présent comme cela, dans tous les lycées...Ma réponse a été simple : monsieur, si en effet, nous devons passer par internet pour avoir connaissance des devoirs, des informations, faire des recherches ou rattraper des cours, nous saurons nous mettre à la pointe du progrès en nous passant des services des professeurs et des établissements!
Je constate, quant à moi, qu'un enfant qui a pris l'habitude de chercher dans les livres, en bibliothèque sera plus efficace dans ses recherches sur internet !
Nous pouvons refuser ! 
De plus, nul n'est indispensable au point d'avoir besoin d'être connecté à sa boite mail 24/24h et 7/7j ! 

Quelques liens pour réfléchir : 
le choc des incultures
la réforme du collège
les racines du mal



14 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo et merci... Magali

poirple a dit…

Je suis absolument d'accord avec toi:
1- il est très dur d'éteindre la TV, on se trouve toujours des excuses et c'est vrai qu'il y a des programmes très intéressants. On ne veut pas rater un bon programme comme si le fait de ne pas le regarder aller nous amoindrir intellectuellement. Ah! cette horrible sensation de rater quelque chose. Elle est bien de notre époque.

2- j'ai pris des mesures un plus drastiques en ce qui concerne l'usage des écrans :Ma fille est autorisée à regarder quelques dessins animés seulement le Week end et scrupuleusement choisis. Elle n'utilise pas l'ordinateur.
En ce qui me concerne,je limite mon temps passé sur l'ordinateur et tant pis si je rate l'info du siècle! Nous n'avons pas de tablette car je trouve,comme toi, que c'est un gadget inutile. Mon téléphone ne fait que téléphoner.
Il n y a que mon mari qui refuse de lâcher sa playstation mais je dois dire qu'il n'en abuse pas.
Merci pour l'article de Pierre Driout que j'ai trouvé très intéressant. Les textes de F-X Bellamy sont toujours d'une très grande richesse.

Nawel,Zélie&Co a dit…

ici aussi point de télé et nous allons bien... bon j'avoue j'ai un faible pour les podcasts à l'ordi et les réseaux sociaux mais j'essaie de me soigner. Les filles (5 ans et 3 ans) regardent un dessin animé sur DVD une fois par semaine 20mn et de temps à autre en sortant du bain qd on sèche les cheveux (5mn). Elles ne réclament jamais!! Nous avons aussi une tablette pour les trajets longs avec des jeux installés mais je pense comme toi que c'est vraiment un gadget ... idem celle ci fonctionne une fois par semaine les jours de pluie et encore!
Par contre, je suis assez étonnée d'apprendre qu'il faut un compte FB pour rendre des devoirs et entendre que les écoliers vont recevoir tous une tablette alors qu'ils ne touchent même plus de matériel et qu'on manque de personnel me fait hurler (si ça arrive, je quitte l'EN ... déjà que je suis à 2 doigts de craquer et de m'en aller!) Nous sommes aussi à contre courant, nous l'assumons même si on a souvent des réflexions!
Et bravo pour la Wi-fi ... j'y réfléchis... j'ai investi ds des pierres pour capter les ondes à nos petits bras en attendant !!

Philippe Rossier a dit…

Bonjour
Je me permets de relayer un article trouvé sur le blog de Ève Herman , qui va dans le même sens . Il est grand temps que l'ensemble de la population se rende compte de la gravité du sujet et cesse de penser qu'il est impossible de résister aux écrans , ,c'est tout à fait possible à condition d'en être convaincu.
Voici le texte en question :


Pour conclure, je relaie ici l’appel de 50 experts de la santé psychique pour une prise de conscience des risques liés à l’abus d’écrans (datant de 2013). Je trouve leurs mots justes :

« Nous, spécialistes de la psychologie, des comportements et des relations humaines, appelons aujourd’hui chacun à la prudence et à la vigilance face à l’utilisation abusive des écrans. Les ordinateurs, smartphones et tablettes représentent un formidable progrès. Ils facilitent l’accès à la connaissance et multiplient les possibilités d’échanges, d’interactions et de coopérations. Mais en les laissant envahir notre quotidien sans nous interroger sur leurs inconvénients, voire leur utilité réelle, nous avons donné à ces technologies une emprise préoccupante sur nos vies.

Une prise de conscience est nécessaire. Car l’usage abusif d’écrans induit une hyper sollicitation permanente, source de stress et de fatigue. Il nous prive du temps de repos, de réflexion et de présence au monde indispensables au bien-être et au bien-penser. Il favorise les pratiques pathologiques et compulsives, notamment chez les jeunes et les personnes fragiles. Il modifie en profondeur les processus d’attention, de mémorisation et d’apprentissage. Il nuit parfois à la qualité de nos relations interpersonnelles.

Pour toutes ces raisons, nous appelons l’ensemble des acteurs concernés – citoyens, politiques et fabricants – à élaborer ensemble des règles de bon usage des nouvelles technologies, un code de bonne conduite de la vie numérique. »

Les signataires : Marie-José de Aguiar, Catherine Aimelet-Périssol, Thomas d’Ansembourg, Christèle Albaret, Éric Albert, Christophe André, Marie-Frédérique Bacqué, Lise Bartoli, Laurent Bègue, Stéphanie Bertholon, Catherine Blanc, Pierre Blanc-Sahnoun, Gérard Bonnet, Alain Braconnier, Odile Chabrillac, Valérie Colin-Simard, Jean Cottraux, Isabelle Crespelle, Claire Delabare, Geneviève Delaisi de Parseval, Katia Denard, Isabelle Desplats, Nathalie Duboc, Frédéric Fanget, Isabelle Filliozat, Vincent de Gaulejac, Michel Hautefeuille, Serge Hefez, Alain Héril, Marie-Gabrielle Héril, Jean-Michel Hirt, Luce Janin-Devillars, Nicole Jeammet, Philippe Jeammet, Anna Kaplan, Sylvie Latremolière, Jacques-Antoine Malarewicz, Virginie Megglé, Moussa Nabati, Antoine Pélissolo, Didier Pleux, Jocelyne Poussant, Marie Romanens, Lili Ruggiéri, Jacques Salomé, Carole Sédillot, Sarah Sériévic, Saverio Tomasella, Bernard-Élie Torgemen, Maryse Vaillant.

Anonyme a dit…

Nous avons la télé mais bizarrement les enfants ne la regardent pas car ils n'ont pas été habitués , elle sert à regarder des dvd ou des films ou documentaires de notre stock ... Et ça marche... Les grands ne la regardent quasiment jamais.
Je pense que pour les ados, l'ordi et beaucoup plus addictif...
Merci de partager un bout de votre univers qui, une fois encore relance cette réflexion qui n'est pas évidente à appliquer il faut le dire.
Mais au fait Laurence, pourquoi avoir créé une page Facebook? (J'ai souris quand j'ai lu cet article et quand j'ai lu le précédent : page Facebook du poulailler)
(C'est un petit clin d'œil, pas du tout une remarque désagréable ou un jugement) :)
Amicalement
Véronique

Laurence Fournier a dit…

Merci Domi !
@Véronique : en effet, la page fb existe depuis longtemps mais j'avais oublié de mettre un post ! L'idée de cette page est venue pour permettre de faire connaitre le blog et d'aider un plus grand nombre de familles qui instruisent leurs enfants ou se posent la question.Je ne dis pas qu'il ne faut rien, je trouve que fb par exemple a son utilité si on le prend comme un simple moyen de maintenir un lien, d'entretenir son réseau. Je trouve en revanche twitter sans intérêt et terriblement plus narcissique! Voilà l'explication.
Quant aux longs trajets qui justifieraient lecteurs dvd ou tablettes : NON! Je fais presque 1000 km dans chaque sens chaque été avec mes enfants et parfois sans mon mari, il n'y a pas de dvd, pas de tablettes, pas de nourriture, pas de jouets, pas d'oreiller, pas de radio ni cd ! Et bien ils sont adorables ! Que faisons nous? Nous PARLONS !! C'est un temps inestimable pour parler, apprendre à observer les paysages, la végétation, décripter des informations faire le lien avec les connaissances d'histoire, de géo, de sciences, observer un animal, chercher une buse, un chevreuil, rire d'un nom étrange de commune etc...c'est ainsi depuis qu'ils sont petits, c'est donc normal pour eux. Nous nous attachons petits, à attirer leur regard par la fenêtre puis ensuite ils le font seuls. Je refuse de devoir toujours leur trouver des occupations (comme une tablette dans la voiture), c'est à eux de trouver leurs occupations par eux mêmes.

christelle Mottet a dit…

Merci pour cet article encourageant ! J'ai parfois l'impression de nager à contre-courants. Nous essayons de vivre comme votre famille. Mes collègues m ' appellent "l'extraterrestre" et un camarade de mon fils nous a surnommé "les Cro-Magnons".
Encore merci pour ce partage et toutes ces infos.
Christelle

Anonyme a dit…

Bonjour,

Merci pour cet article !
C'est vrai qu'on a tendance à croire qu'on ne peut pas se passer d'écran, et encore moins en "priver" nos "pauvres" enfants, qui seraient alors coupés du monde ^^
Cet article remet les pendules à l'heure, montre que oui c'est possible... et ça fait du bien !

Pour la télé, je n'en ai plus depuis longtemps, pour les mêmes raisons que vous : si je l'ai, j'ai toujours une bonne raison pour la regarder. Et franchement, je trouve que ça rend vraiment débile (désolée si le mot paraît fort, mais c'est vraiment ce que je ressens).
J'avoue par contre que j'ai du mal à me défaire de l'ordinateur ! J'y passe beaucoup trop de temps !

En tout cas, encore merci pour les pistes.

Et moi aussi je suis profondément choquée par ses profs qui font tout par internet !!!

Emilie

Laurence Fournier a dit…

Rassurez vous Christelle notre communauté de Co Magnon est finalement assez nombreuse....!!

Delphine Combourg a dit…

Bonjour Laurence,

A vrai dire je n'avais pas conscience que l'éducation nationale commençait à fonctionner avec des plateformes internet ! J'ai l'impression que mon lycée ne date pas tellement, et pourtant que de changement en une dizaine d'année ! C'est assez inquiétant de se dire que certains enfants peuvent être mis à l'écart ou défavorisé par un tel choix de la part de leurs professeurs. On part du principe que tout le monde a un accès internet à la maison et s'y rend tous les jours, or c'est totalement faux !

Je crois que les années d'éducation nationale de mes enfants vont me réserver bien des surprises...
Résistons tant que l'on peut ! :-)

Merci pour cet article,

Delphine, de Combourg.

Anonyme a dit…

Bonjour,
je suis d'accord avec vous sur tellement de points. Je suis ravie de faire partie de la communaute de Cro-magnon. Je resiste pour les plus petits . En ce qui concerne les ados, l'ecole americaine ne fonctionne qu'avec des laptops !!! Vivement le retour en France cet ete.
Pour les radios, nous ecoutions differentes radios nationales hier sur le trajet du retour et en 30 minutes, nous avons du changer trois fois car c'etait tres en-dessous de la ceinture. Souvent donc, je prends un livre et fais la lecture a voix haute ( mais mon camion fait beaucoup de bruit:). Hier, Tistou les pouces verts de Maurice Druon.
Merci pour ses billets qui montrent que nous ne sommes pas seuls .

Madame Maman a dit…

Merci! Merci!!
Nous venons de revendre notre télévision il y a à peine un mois... J'ai eu du mal à sauter le pas, et c'est maintenant beaucoup mieux!!!

Anonyme a dit…

bonjour et merci beaucoup d'avoir pris le temps d'apporter une réponse aussi complète. les articles sont édités, lu et ouverture sur un beau débat en famille et entre amis qui ont un point de vue semblable.
Provence

Tiphanya a dit…

Ah ça m'énerve l'aspect "immédiat" du net. Tout le monde est scotché à son smartphone et lit ses mails plusieurs fois par jour. Du coup, il semble normal de donner une information à la dernière minute si c'est par mail, que ce soit pour le travail, l'école ou la vie personnelle.
Je ne consulte mes mails qu'une fois par jour et j'ai trop souvent de mauvaises surprises.
Et pourtant je travaille sur ordinateur !

Concernant la télévision, on peut choisir de l'éteindre, mais on ne peut choisir le nombre de pub entrecoupant un film. C'est ce détail qui fait que je n'en veux plus !