Poursuite ou aboutissement de mes tâtonnements?




Parallèlement à mes lectures unschooling, je poursuis ma découverte de Charlotte Mason et plus j'avance plus je me dis qu' ELLE EST la synthèse !
En réalité, je crois que mes lectures unschooling me permettent de corriger mon attitude et me débarrasser d'angoisses inutiles car infondées dans le fond.
Cependant mes enfants tout comme moi, ont besoin d'un cadre et de régularité pour progresser. Les chats ne font pas des chiens...!! Et je reconnais aisément que je n'ai pas toujours la patience et la sérénité suffisante pour attendre que cela vienne à leur rythme. C'est donc à moi, en observatrice d'ajuster si nécessaire.
Voilà deux jours que nous tenons notre emploi du temps (enfin !), que nous travaillons avec nos manuels et classeurs, en ne réservant que la matinée au français et aux mathématiques. Je constate que les enfants progressent et font le travail relativement volontiers. Je fais beaucoup de leçons sous forme de récits et cela leur extrêmement profitable. Je crois donc que pour l'instant notre équilibre est trouvé.
Le grand changement pour moi cette année : je considère que je travaille, par conséquent je n'accepte aucun rendez vous, aucun coup de fil, aucune distraction sur les temps de classe à l'exception des "sorties pédagogiques" programmées. Fini les semaines gruyère.

Commentaires

Trop génial ton questionnement....j'en suis arrivé au même résultat que toi.

Pour ma part, j'ai compris que tout était dans l'art d'accompagner les enfants. La passion engendre la passion. J'aime la découverte et je les emmène dans pleins d'aventures.

Aujourd'hui, nous fonctionnons essentiellement avec du matériel montessori pour ensuite terminer et fixer leur travail sur des fiches.

Et, même si cela fait très scolaire, mes enfants sont les premiers à tourner en rond lorsqu'il y a un trou. Ma fille est la première à me dire: maman nous n'avons pas fait l'école à la maison. Pourtant, je suis plus scolaire ! Ils ne perdent pourtant pas leur plaisir d'apprendre.
talitakoum a dit…
C'est une des clés la douceur ET la fermeté (à comprendre le cadre ) !!
Pour avoir quitter l'instruction à la maison et m'avoir bien remis en question j'en suis arrivée aux même conclusions ! Particulièrement le fait de se dire que c'est un VRAI travail et que de ce fait on doit essayer de ne faire QUE ça !!
Belle route et bonne continuation !
talitakoum
Je découvre ton message Laurence. Quelle justesse: je te rejoins entièrement dans l'idée qu'elle est la synthèse, le juste milieu entre "laisser-aller" et autorité. Ici nous sommes beaucoup plus sereins depuis la découverte de Charlotte Mason, nous avons trouvé un bel équilibre!
Julie a dit…
Bonjour,
Nous débutons tout juste dans l'école à la maison et au bout d'environ un mois nous avons enfin trouvé notre rythme! Après avoir changé au moins cinq fois d'emploi du temps entre temps pour s'adapter au mieux à chacun d'entre nous! Je considère moi aussi depuis le début que notre matinée ne doit pas être perturbée donc les téléphones sont sur silencieux et les rdv pris l'après midi! Votre blog a été une vraie mine d'informations pour moi donc MERCI beaucoup!
Très bonne journée
Julie
cindy a dit…
je fonctionne de la même façon que toi, le matin français/maths et l'après midi les autres matières, généralement 1 par jour et art plastique.

Moi aussi je suis très scolaire dans mon organisation, mais mon fils travaille bien mieux à l'oral donc j'ai du m'adapter

Articles les plus consultés