L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

lundi 22 septembre 2014

Lycée ?

Notre aîné a fait sa rentrée le 2 septembre dans son nouveau lycée. Entrée en seconde avec sa sœur qui a un an d'avance. Leur lycée leur plait, les élèves y sont sympathiques et ils ont tout de suite été accueillis et intégrés aux groupes.
10 jours de formatage EN plus tard, mon grand poulet me réaffirme que la scolarité est vraiment trop longue et qu'on refait éternellement les mêmes choses. 3 ans de lycée c'est trop et en plus cela limite ses chances pour le concours qu'il veut passer plus tard et qui comporte une limite d'âge.
Me voici donc depuis une semaine avec un grand de 15 ans qui va faire son lycée à la maison sans passer par la case seconde ! Nous attaquons une 1ère ES comme ça, avec le CNED et la confiance absolue dans ses capacités ! Il revit !!
Sur une fratrie de 8, nous n'avons que 2 de scolarisées...pour combien de temps ?....

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Nouveau défi pour vous, mais avec un gars motivé, ça devrait aller !

Par contre, pour la répétition à l'entrée du lycée, c'est tout à fait normal puisque les profs vérifient le niveau des classes d'élèves venus d'horizons différents. Ca ne dure pas, mais ce sont les aléas de la rentrée.

Bonne continuation

Lysalys a dit…

Donc vous aussi le lycée à la maison :) Nous, nous avons même abandonné le CNED, trop répétitif... besoin d'explorer là aussi d'autres chemins. ;)Ici, à l'instant, j'entends seulement le cliquetis des claviers tandis qu'elles imaginent un texte en anglais... et à chaque fois que je demande si je peux voir, on me répond que "ce n'est pas fini". ;) Bon IEF à tout le monde !

Vanou a dit…

Il en a de la chance votre grand. Je me rappelle ma seconde où je rentrais très souvent en disant " j'en ai marre, je veux faire médecine et je suis obligée de faire encore 3 ans de lycée ". Bon je les ai faites ces 3 années malgré tout mais l'utilité de celles-ci m'interroge toujours.
Servane

camille a dit…

wouhaaa chapeau bas ma belle!!!! bravo à ton gd pour sa maturité!!!
et comment le prend ta minette n°2?
bon courage en tout cas pour ce gros programme!!!

Philippe Rossier a dit…

Bravo encore pour votre décision ( accepter la sienne )
Les autres poulettes vont elles restées à l'EN ?
Quel est ce concours avec limite d'âge ?
Domitille

Laurence Fournier a dit…

@Camille : Sib prend très bien la chose puisqu'elle a le choix !

@Domitille : Sibylle reste au lycée et Guyonne au collège pour le moment...Il s'agit du concours de ST Cyr.

@Vanou: et oui...et puis il y a les handicaps de seconde: par exemple un programme chargé en sciences (donc du travail scolaire en pagaille et des notes bof bof) alors qu'on ne s'oriente pas vers une filière scientifique.

Merci Lysalis !

@anonyme: merci pour votre commentaire. C'est plus gentil quand on signe ...

Philippe Rossier a dit…

Désolée pour l'énorme coquille !!!
Domitille

Claire-Lise Zwahlen a dit…

Chère Laurence,

Ces derniers temps, j'étais très retournée par l'histoire du unschooling. Donc, je me suis tourné vers des personnes qui le pratiquent...je ne suis pas convaincue du tout !

De plus, la personne était convaincue qu'il faut avoir le strict minimum vital et que la vie n'est pas faite que de travail. Alors, moi, je n'ai pas envie de travailler pour des personnes comme elle !

Pour les raisons, qu'ils ne remettent pas seulement en cause, l'école et ses apprentissages, mais la société elle-même. Et, franchement, l'exemple vu, m'effraie plus tot.

Par rapport au film, pour avoir un peu étudié le cinéma, il passe une semaine chez la personne et redonne que 5 minutes ! Alors, qu'est ce que les parents ont mis en place autour de l'enfant pour l'amener à la lecture, l'écriture....j'ai des doutes certains que cela tombe sur l'enfant d'un seul coup !

Il y a une part de unschooling dans l'instruction en famille, c'est inévitable. Mais, dans le pays dans lequel je vis, ai-je le droit d'hypothéquer sur l'avenir de nos enfants ? SI je pratique le unschooling, auront ils les connaissances nécessaire pour faire un apprentissage, etc. je suis pas si sure !

C'est pourquoi tes conclusions me touchent beaucoup...parfois, il faut savoir lacher et parfois, simplement continuer...j'appelle cela l'art d'accompagner mes enfants.

Personnellement, j'observe et j'écoute et j'essaie de faire quelque chose qu'ils aiment ! Mais, il y a des parties, que je ne discute pas. Mais, j'ai mis le principe du choix. Pour moi, il y a un planning de journée dans lequel, ils ont le choix dans la manière d'y arriver. Mes enfants sont très heureux. Ils en réclament encore et encore...