L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

samedi 20 avril 2013

Constat : 2 ans de collège

Voilà mes deux aînés qui arrivent à bout de leur 2ème année de scolarisation (5ème+4ème) au collège privé de Combourg, il était temps de dresser un constat :
Positif :
1) Ils ont été très bien accueillis dès le départ par toute l'équipe enseignante. Aucun a priori sur l'IEF, pas de tests d'entrée. Bref, l'idéal
2) Ils ont été plutôt bien intégrés par leurs pairs. La grosse difficulté l'année dernière a été de supporter pour un temps les colibets parce qu'ils étaient très bons élèves, donc forcément des intellos et donc forcément le pire des défauts...!!
3) Aucune difficulté constatée quant à la gestion de l'emploi du temps, des devoirs, du travail. Maman les avait sans doute bien préparés...
4) Ils ont pu étoffer certains apprentissages : varier les sports et chercher des performances, travailler l'art plastique et la musique plus intensément, découvrir avec horreur (!) la techno...
 
Négatif :
1) J'ai constaté avec déception le formatage s'installer peu à peu
2) J'avais "livré" au collège deux enfants travailleurs, curieux de tout, investis et cultivés. Ils étaient soucieux du travail bien fait et approfondi. Je retrouve des enfants qui se contentent du minimum demandé. La curiosité, l'émerveillement et l'exigeance ont disparu. Le manque de travail se fait sentir, les notes baissent à mesure que l'apathie s'installe.
3) Ils s'ennuient pendant les cours.
4) Que de temps perdu ! Les heures de permanence se multiplient, les cours passés à attendre que les "autres" aient "enfin " compris ont développé des talents de dessinatrice de Grande Poulette...
5) Le niveau de compétences et d'exigeance est consternant. Les profs s'adaptent à leur public me direz vous...Mais résultat, pour l'un des deux, cette année, en français : très peu de dictées, quasiment pas d'expression écrite, pas de bibliographie ni de fiches de lecture, pas de conseils de méthodologie, et pour tous :  des cours d'anglais brouillons au possible, des cours d'espagnol au ralenti, une prof de latin caractérielle (ils ont arrêté en cours d'année)
6) La notion de travail personnel s'est totalement envolée !
 
Conclusion:
STOP !!
On arrête la casse avant l'entrée au lycée! La troisième se fera à la maison avec un cpc et un bon serrage de boulon de maman!! Histoire de pouvoir présenter un bon dossier pour l'entrée en 2nde.
Objectifs : réussir son brevet haut la main, rattraper la culture générale qui n'a pas été exigée ou si peu, donner de bonnes méthodes de travail efficace pour se préparer à la suite du cursus, favoriser la réflexion et l'esprit critique et remplir intelligemment ses journées (travail/sports/loisirs/vie spirituelle)

jeudi 18 avril 2013

Devant l'Assemblée

Voici l'intervention de Jacques Bompard devant l'Assemblée :


Est-il encore besoin de ressasser les arguments que des millions de manifestants ont déjà clamés sous vos fenêtres ? Le gouvernement fait la sourde oreille. Il préfère rester claquemuré sous les ors des palais de la République. Dehors la foule gronde, gazée, battue par les forces de l’ordre, et les ministres la méprisent encore !
Votre projet de loi, Madame Taubira, est inique ! Il a soulevé la juste indignation des Français. Car aujourd’hui, votre projet ne rassemble plus la majorité de l’opinion. Le dernier sondage en date est clair : 55% des Français vous somment de mettre fin à vos rêves fous, et de revenir à davantage d’humilité.

Un enfant, Madame Taubira, est toujours le fils d’un père et d’une mère. Vous pourrez autoriser tous les tripatouillages génétiques, vous pourrez falsifier la filiation, vous pourrez occulter la vérité aux enfants, mais il serait temps que vous regardiez en face ce que vous faites ! Dans votre esprit, il n’y a que des théories fumeuses et des spéculations pernicieuses qui sont le fruit d’une hallucination collective.

Changer un homme en femme, une femme en homme, avec la possibilité d’un entre-deux mal déterminé. A quoi cela rime-t-il ? Cela rime à la dénaturation du mariage, à la destruction de la famille, à la mutilation de l’humanité ! Il est un homme, et une phrase, dont vous, socialo-mondialistes devriez vous souvenir ! Jaurès disait qu’à celui qui n’a rien, il reste la Patrie. La Patrie, madame, c’est la terre des pères, c’est la terre d’une famille, et d’une lignée ! La famille, alors que vous jetez le pays dans une crise effroyable, c’est tout ce qu’il reste aux plus vulnérables. La famille, liée par la filiation et les liens du sang, c’est le premier lieu de la solidarité, c’est le dernier recours des prolétaires, face à l’abandon de l’Etat que vous orchestrez.

Votre prétendu mariage n’est qu’une triste farce. Il est l’annonce effrayante d’une société post-moderne qui n’aura pour seule aspiration que la jouissance. Hélas ! La réalité que vous ignorez vous rattrapera. Le mariage n’est pas une question de romantisme et d’amour dégoulinant. Le mariage a une vocation qui est claire : procréer dans un cadre familial. Cette réalité, je le sais, est rude pour vos esprits amollis.

Non, la justice, ce n’est pas votre monde idéal et angélique où il sera bientôt possible d’acheter, et de jeter des bébés à sa convenance, selon son bon plaisir. Car derrière votre nouvel assaut contre les fondements de la société, c’est une kyrielle de mesures qui arrive. Bientôt, nous les verrons, ces « mariages » à plusieurs, ou avec son n’importe quoi préféré du moment ! Tout cela au nom de l’amour et du sacro-saint plaisir. Une société juste, Madame Taubira, c’est une société d’ordre et de libertés. Votre loi, Madame Taubira, c’est une loi dissolvante et totalitaire.

Vous refusez obstinément d’ouvrir le moindre dialogue avec les opposants à ce projet de loi de dénaturation du mariage. Le Président de la République a refusé d’entendre les millions de manifestants qui ne cessent de défiler pacifiquement depuis maintenant six mois. Vous avez orchestré un véritable coup d’état légal au Sénat, sous les yeux éberlués, voire complices, des groupes d’opposition. Vous avez décidé d’accélérer la deuxième lecture à l’Assemblée nationale en bousculant le calendrier. Vous nous avez imposé le temps programmé pour l’examen du texte en deuxième lecture. Les députés non-inscrits, dont je fais partie, seront ainsi dans l’impossibilité de défendre le moindre amendement lors de l’examen du texte. J’en ai déposé plus d’une cinquantaine mais ne pourrai en défendre aucun. Comment peut-on exercer son travail de député normalement ? C’est un véritable passage en force !

Dans le même temps, tous les sondages montrent que l’opinion est majoritairement contre votre projet de loi. 55 % des sondés disent y être opposés comme je vous l’ai déjà rappelé. Votre gouvernement ne recueille plus que 16 % d’opinion favorable selon un sondage récent. Les manifestations sont désormais quotidiennes. Votre seule réponse est désormais la répression policière. Dimanche soir, vous avez mis en garde à vue pendant plus de 17 heures 67 jeunes pacifiques qui campaient près de l’Assemblée, sur une place qui accueille des manifestations quasi-quotidiennes. Dimanche soir toujours, un cameraman de la télévision russe a été arrêté alors qu’il filmait une scène de rafle devant la salle Pleyel. La batterie de sa caméra lui ayant été confisquée, il a porté plainte auprès de l’Inspection générale des services.

Hier soir encore vous avez ordonné aux forces de sécurité de violenter des Français qui étaient assis paisiblement sur l’esplanade des Invalides, sous les yeux de plusieurs députés de la Nation. Certains manifestants, assis dans l’herbe, ont été garrotés et trainés par les cheveux ou la bouche. Un manifestant a été tabassé sous les yeux de mon collègue Poisson puis attrapé par les testicules. Le médecin urgentiste lui a accordé deux jours d’ITT et il a décidé de porter plainte.

Ces quelques exemples sont loin d’être exhaustifs mais très représentatifs de votre dérive anti-démocratique et totalitaire. Votre régime est en train de sombrer dans la brutalité policière. Ressaisissez-vous ! Vous ne pouvez pas continuer sur cette voie et vous contenter d’organiser des rafles d’opposants. Les fonctionnaires de police affectés au commissariat de la rue de l’Evangile, où sont parqués vos prisonniers politiques, ont témoigné de leur ras-le-bol devant le sale boulot que vous leur demandez de faire.

Jusqu’où irez-vous ? Attendez-vous que la police refuse d’obéir à vos ordres absurdes ? Attendez-vous qu’il y ait un mort pour accepter d’entendre enfin la colère populaire ? Cessez de mépriser les Français ! Sortez par le haut de cette crise en soumettant votre texte à un referendum. Le referendum est désormais la seule solution pour sortir la France de cette crise majeure dans laquelle vous l’avez fourvoyée. C’est le seul moyen de rétablir démocratiquement la concorde nationale. Cessez d’avoir peur du peuple, écoutez le, tout le monde en sortira grandi !"

Avant qu'il ne soit trop tard...

Si vous êtes opposés au "changement de civilisation" qu'on nous promet...
Si vous doutez du lien existant entre la théorie du genre et le mariage pour tous,
Et surtout si vous avez du mal à vous faire une opinion, lisez ce qui suit et faites tourner avant de participer aux prochaines manifs...:
théorie du genre et droits des parents

mercredi 17 avril 2013

Citation

"On interdit alors aux Apôtres, après les avoir fouettés, de parler du nom de Jésus, puis on les relâcha. Mais, eux, en sortant du grand conseil, repartaient tout joyeux d'avoir été jugés dignes de subir des humiliations pour le nom de Jésus"
Ac 5, 27-32, 40-41

vendredi 12 avril 2013

Mon pain

Le mélange se fait ici au thermomix mais pendant longtemps ce fût à la main ...

Recette 1 : pain(s) classique(s), au thermomix
- 260g d'eau + 2 cuillères à soupe rase de levain de seigle fermentiscible (acheté dans ma bioc**p préférée), vit3/1'30/37°.
- ajouter 400g de farine  et oser les mélanges ex : 300g de blanche+100g de complète, 350g de blanche+50g de son de blé, 300g de blanche+100g de farine de sarrasin ou der châtaigne etc...
- ajouter 2 cuillères à café de sel
- fonction pétrin/2min
- si vous ajoutez (environ 2 à 5 cuillères à soupe) des graines, des raisins, des pépites, fruits secs ou autres les ajouter au bout d'1'30 et poursuivre le pétrissage.
- fariner légèrement le plan de travail, sortir la pâte du robot, pétrir un peu à la main, elle ne doit pas être trop collante, sinon remettre un peu de farine.
- huiler au pinceau et fariner un moule à cake en pyrex (ou en terre, enfin pas de teflon..!) former un boudin de pâte à la longueur du moule, placer dans le moule, inciser pour faire joli, fariner un peu le dessus, couvrir d'un torchon et mettre lever sur le radiateur 45min/1heure.
- préchauffer le four à 220°, lorsqu'il est à température, enfourner pour 15minutes puis baisser à 180° et poursuivre la cuisson 20 minutes.
- démouler dès la sortie du four et laisser refroidir sur une grille.
Recette 1 : pain(s) classique(s) sans thermomix
- mettre la farine dans un saladier
- mettre le levain d'un côté de la farine et le sel de l'autre
- préparer les 260g d'eau en partageant entre un peu d'eau bouillante et eau froide de manière à avoir une eau tiède.
- creuser un puits dans la farine et verser le liquide
- pétrir à la main dans le saladier puis sur le plan de travail fariné
- ajouter les graines ou autres ajouts et pétrir à nouveau pour bien incorporer
- puis le reste de la recette identique à la précédente.

Recette 2 : pain au lait
remplacer simplement l'eau par du lait et ajouter en même temps que le sel, 3 cuillères à soupe de sucre blond ou complet, farine blanche uniquement
(On peut aussi utiliser un yaourt nature et compléter avec de l'eau tiède pour arriver à 260g après suivre la recette 1)

Recette 3 : pain à la canelle et aux raisins (notre préféré du goûter)
- 260g d'eau + levain (voir recette 1)
- 400 g de farine + 2 cuillères à soupe de canelle + 3 cuillères à soupe de sucre complet rapadura(sinon sucre ordinaire mais c'est dommage)+2 cuillères à café de sel
- pétrir comme recette 1
- ajouter 4 cuillères à soupe de raisins secs, pétrir comme recette 1
- levée et cuisson idem recette 1
Le plus dur : attendre avant de croquer dedans !

En fait il est important de garder la proportion 260g liquide / 400g farine, donc si vous voulez ajouter de l'eau de fleur d'oranger, du rhum, un oeuf pour briocher etc... il faudra en tenir compte dans le poids de l'eau idem pour la farine si vous ajoutez du müesli, des flocons d'avoine etc... il faudra en tenir compte dans le poids de farine.

Ce post est tapé vite fait parce que nous sommes tous grippés, n'hésitez donc pas à poser des questions...

vendredi 5 avril 2013

Ma lessive bio à 3€ le litre

Etape 1 (5 à 10 min) : Je râpe 50g de savon blanc ou vert de Marseille. Pendant ce temps, je porte à ébullition 1l d'eau. Depuis que j'ai un thermomix, je coupe mon savon en morceaux avec un gros couteau de cuisine et je mixe le savon au thermo. Je verse le tout dans un récipient hermétique et j'en prélève 50g au fur et à mesure.
Etape 2 (3 min) : Hors du feu, je mets les copeaux de savon dans la casserole, je touille jusqu'à ce qu'ils fondent entièrement (au besoin je remets un peu sur feu doux). La mélange est aussi liquide que de l'eau.
Etape 3 (30s) : je verse le tout dans un bocal type Le Parfait, je laisse ouvert jusqu'au lendemain
Etape 4 (5min) : Je fais bouillir de l'eau, je dirais 25/330cl à vue de nez. Je complète mon bocal de la veille. En effet, le mélange a refroidi, a figé, a pris une couleur de savon et est trèèèès visqueux. Je ferme le bocal et je secoue comme une tordue.
Etape 5 (quelques secondes) : je mets un entonnoir sur une vieille bouteille d'adoucissant de contenance 3l (pas moins, il faut pouvoir secouer vigoureusement le flacon avant utilisation) au dessus l'évier et je transvase, doucement, parce que si c'est encore visqueux ça risque de déborder...!
Etape 6: si besoin, je mets de l'eau bouillie pour obtenir une consistance ni trop visqueuse ni trop liquide, donc facile à manipuler..., je secoue. Je rajoute 15 gouttes d'HE de lavande vraie ou de lavandin. Je secoue...encore...c'est du sport !

En gros, ça me prend en tout 20 minutes de préparation dans le WE, environ tous les 15 jours... Franchement, ça vaut le coup à tout point de vue : santé, environnement, économie !
Pour ma machine de 8 kg : 2 bouchons entiers de lessive (soit, je pense, un verre 1/2 à moutarde...?), 4 c à entremet (un peu plus petite que celle à soupe) de percarbonate de sodium pour le blanc, 3 pour la couleur, le tout directement dans le tambour et  1/3 bouchon de vinaigre blanc, lavage à 40° ou 60°, rinçage normal ou super suivant le linge (pour être sûre qu'il ne restera pas de traces de savon). Bien entendu, je détache toujours avant lavage
Je ne fais jamais cette préparation en plus grande quantité pour ne pas avoir à secouer des cubis de lessive...!

jeudi 4 avril 2013

On ne se refait pas !

Ecolo je suis, écolo je reste ...!!

Alors, je recycle... je transforme le jetable dont j'ai horreur en lavable...Dernièrement :

Des lavettes, pour la cuisine, taillées dans des restes d'éponge au mètre ou de vieux draps de bain plus très présentables. On coupe, point zig zag rouge- couleur réservée au linge de ménage- et le tour est joué. J'ai un petit sac à linge sale pendu  dans la cuisine quand il est plein, je le monte et en machine avec le reste.
Des débarbouillettes, pour la salle de bains, taillées dans le reste des restes d'éponges (après la taille des lavettes), point zig-zag jaune cette fois -couleur pour l'hygiène. Parfaites avec le liniment oléo calcaire "maison" pour se démaquiller, nettoyer les frimousses des enfants etc...




Enfin, des Essuie-tout, rectangles taillés dans des vieux draps usés, troués...-anciens de préférence, car le mélange lin/coton essuie mieux- point zig-zag rouge (faut suivre...!) pliés en deux, en pile dans la cuisine, et hop le tour est joué !


Pour l'entretien :
Essuie-tout et lavettes, directement dans la machine.
Pour les débarbouillettes et les mouchoirs en tissu, je fais tremper dans une petite bassine (posée sur le lave-linge) avec une cuillère à soupe de cristaux de soude + une cuillère à soupe de vinaigre blanc + eau bien chaude quelques heures avant la lessive (ou la nuit par exemple). Ensuite je mets le tout dans un bas qui fait office de filet à linge, un noeud et roule ma poule !
Les débarbouillettes auront toujours des traces de maquillage mais seront propres !
Et la lessive ? De ma fabriquation : 50g de savon de marseille râpé pour 1l d'eau bouillante. On allonge le lendemain pou obtenir une consistance moins visqueuse, 15 gouttes d'HE de lavandin et voilà !Prix de revient : même pas 2euros le litre allez 3 euros parce que j'ajoute du percabonate de sodium dans la machine et un peu de vinaigre...

Un cran supplémentaire ...!

Comme disait Coluche avec humour "jusqu'où s'arrêteront ils ?"...Pourtant ce qui se passe n'est pas franchement drôle...les croisés du laïcisme et de la théorie du genre n'ont pas fini de frapper...
Vous pouvez lire dans le rapport de 150 pages sur "l'égalité entre filles et garçons dans les mode d'accueil de la petite enfance" remis à Madame Belkacem ceci, noyé dans le jargon habituel :
" (...) nombre d'enfants de cette tranche d'âge sont élevés quasi exclusivement par leurs parents ou un membre de leur famille (63% soit 1 500 000 enfants) et échappent ainsi à l'influence d'une action publique"
Et oui, parents indignes, vous osez élever vous mêmes vos propres enfants âgés de moins de 6 ans. Insinuez-vous par là que ces enfants sont vos enfants et non ceux de l'Etat ???!!! A cause de ces parents totalement irresponsables, 63% des petits français ne peuvent pas bénéficier d'un formatage en règle dès le berceau...! Vous osez faire comme si vous étiez les premiers éducateurs de vos enfants !!??Z'êtes pas un peu fous non ???!
Une parade de grande envergure s'impose et nous oblige à prendre nos responsabilités. Ce ne sera pas sans sacrifice de temps, d'argent, de confort...quelques suggestions
- créer des écoles hors contrat
- créer des crèches parentales
- regrouper les familles pour garder les petits à tour de rôle
- financer des créations d'écoles
- scolariser ses enfants dans des écoles hors contrat
- scolariser ses enfants à la maison...!

Alleluia !

 
 
 
CHRIST EST RESSUSCITE ! ALLELUIA !
 
 
 
 
Nous revoilà après une semaine de problèmes informatiques...