Ma règle de vie de mère de famille #2 : l'ordre, la sobriété, la simplicité

Prier, aimer, travailler, servir
dans l'ordre, la sobriété, la simplicité

  1. Je me dois de maintenir l'ordre dans les horaires, les biens matériels et les désirs car seul l'ordre permettra à mon coeur d'être recueillie et disposée à la contemplation.
  2. Je veille à réduire les biens superflus, futiles que nouys possédons dans l'esprit du détachement qui convient à ma vie de famille.
  3. J'éduque nos enfants à la simplicité des biens matériels, à la sobriété heureuse.
  4. Je refuse ou réduis les activités superflues qui encombrent et compliquent le quotidien, me rendant de ce fait, moins disponible.
  5. Je pratique la sobriété en toute chose : alimentation, garde-robe, loisirs, prière, achats. Ce que je fais doit être équilibré.
  6. J'entreprends en accordant une grande attention au détail dans un esprit de service et à la Gloire de Dieu. Je veille à ne pas tomber dans le perfectionnisme, la satisfaction de soi, la vanité.
  7. L'ordre ne doit pas interdire la souplesse.Je suis souple dans les plannings dès lors que cela répond à un besoin réel. Je dois cependant rester ferme pour ne pas tomber dans l'excuse facile d'une paresse confortable.

Commentaires

Les ptites mixtures éducatives de Mère poule a dit…
Ah voici "la règle de vie de la mère de famille" comme je l' aime!
Ce n' est pas moi qui vais te contredire sur les points que tu détailles, en revanche, la faille, à mon avis, dans ce système très rigoureux de pensée (qui est quasiment en tous points le mien!), c' est la culpabilité potentielle que l' on peut ressentir en cas de manquements ponctuels... mais bon, on n' est pas infaillibles, nous ne sommes pas des êtres parfaits, mais bien constamment perfectibles, non?
Par contre, ce que je n' aime pas dans le titre "accrocheur commercial" du livre de Holly Pierlot, c' est "manuel de survie", déjà dans le titre, avant même d' ouvrir le livre, il est présupposé explicitement qu' être mère relève de la "survie" comme un état de fait (en plus rajouté à "LA" mère de famille"), propre au statut, qu' il faut d' emblée reconnaître en tant que tel et qui sous-tend du même coup que la majorité des mères sont en "survie"... donc pour moi, ce vocabulaire est cruellement inapproprié et incohérent, c' est l' arbre qui semble cacher la forêt et qui n' a pas lieu d' être parce qu' il induit de la généralité psychologisante stéréotypée et connotée avec contradiction... le titre laisse donc en effet présager tout de même des incohérences inévitables sur le fond dont a priori le grand public ne s' est pas aperçu (malgré le succès du livre).Ce livre n' est pas et ne sera donc jamais celui de mon chevet par principe et en principe, même s' il a indéniablement un intérêt pour beaucoup de mères.
Félicitations pour ton raisonnement et ta rigueur en tout cas!
Bon week end à toi Laurence
Nathalie, Mère poule
Il n'y a pour moi aucune incohérence dans ce livre, il suffit juste de ne pas s'arrêter au titre surtout quand on sait que le titre est souvent imposé par l'éditeur et qu'il est à l'origine écrit en anglais...Je ne connais pas le titre anglais...La culpabilité potentielle peut aussi faire avancer...c'est mon point de vue, il s'agit juste de méditer sa règle, de valider régulièrement qu'elle est réalisable et raisonnable, et surtout faire son "examen de conscience" pour repartir de plus belle...!J'ai d'ailleurs souligner que mes manquements étaient nobmreux, j'en éprouve souvent du regret, rarement de culpabilité, et j'essaie ensuite de me donner les moyens de la respecter davantage après.
Clotilde a dit…
Merci de partager cela avec nous...! Ca va me motiver pour acheter ce livre dont j'avais déjà entendu parler.
Il me semble qu'avoir une telle règle doit aider pour les grandes décisions, comme pour vivre le quotidien.

Pour info, le titre anglais est 'A Mother's Rule of Life' - la règle de vie d'une mère, tout simplement.
Florence a dit…
Bonjour,
je lis attentivement votre blog qui m'ouvre des perspectives dans bien des domaines mais je n'ai jamais osé encore vous laisser un commentaire.
Je voudrais juste souligner aujourd'hui que le titre anglais du livre de Holly Pierlot est "A mother's rule of life; how to bring order to your home and peace to your heart", que nous pourrions traduire ainsi: "Règle de vie d'une mère de famille: comment mettre de l'ordre dans votre maison et la paix dans votre coeur". Ce qui me semble correspondre à 100% à votre programme!
Le titre est donc bien mal traduit et peut faire fuir, mais j'ai personnellement adoré sa lecture, que j'ai déjà reprise plusieurs fois. Sur le plan de l'organisation, il y a de nombreuses idées intéressantes, mais sur le plan de la vocation de la mère de famille voulue par Dieu, j'y ai appris une foule de choses qui me font grandir chaque jour.
Merci à vous pour votre magnifique travail, votre vie donnée à Dieu et votre témoignage sur ce blog!
Beau week-end,
Florence
Bonjour Florence et merci d'avoir "oser"! Vous avez eu bien raison!! En effet l'éditeur français a vraiment cherché à faire du buzz !

Articles les plus consultés