Pour en finir avec la culpabilité

Peut être vous êtes vous dit un jour la même chose que moi : tu ne montres pas le bon exemple en tant que maman et en tant que catholique, tu ne donnes pas de temps aux autres, pas de bénévolat, pas d'investissement dans la paroisse, tu devrais trouver du temps, en consacrer aux autres...
Et puis ce matin, en étendant mon linge, j'ai compris ! Le Bon Dieu fait décidément toujours bien les choses ! 8 kg de linges à étendre et seulement 1 chemise et 2 culottes pour la Mère Poule ! Ben oui, en fait, les 3/4 de mes journées et de mes activités ne sont tournées que vers les autres : pour qui je range? pour qui je lave? pour qui je me lève? pour qui je cuisine? pour qui j'enseigne? soigne? habille? dépense? repasse? m'instruis? me forme continuellement ? conduis ? écoute ? explique ? ...? Ben pour les autres ! Il se trouve que ces autres sont avant tout ma famille proche et un peu plus élargie mais ce n'est pas plus light, pas moins noble que de le faire pour les membres d'une association ou d'une paroisse.
La Mère Poule que je suis connait le sens de la gratuité du service et du don de soi parfois jusqu'à l'épuisement !
Evidemment que dans la plupart de ces tâches, j'y trouve aussi de l'intérêt et de la satisfaction mais ni plus ni moins que le membre actif d'une ONG ne les trouve dans ses missions !
Cette prise de conscience a rendu mes tâches du jour plus lumineuses et oserais-je le dire ? Sans doute plus faciles qu'à l'accoutumée ! C'en est fini de ma culpabilité !
Bon début de Carême

Commentaires

Veronique a dit…
Et oui, être mère de famille, qui plus est nombreuse, c'est déjà énorme ( j'ai bien aimé le livre de Holly pierlot : Manuel de survie d'une mère de famille)
oui j'ai bien aimé aussi.
camille a dit…
ho oui c'est déjà énorme de pouvoir bien faire ce que nous avons à faire en tant que mère de famille!!!

et avant de nous donner corps et âme à l'extérieur, c'est notre famille (mari et enfants) qui a besoin de nous!!!

et le carême comme je le dit souvent ce n'est pas moins de mais plus de..plus de joie, de tendresse, de partage, d'écoute....
bon carême!!!
Les p'tites mixtures éducatives de Mère Poule a dit…
Oui en effet, je suis entièrement d' accord avec ton raisonnement quand j' observe moi aussi très souvent mes quelques vêtements qui se battent en duel sur le fil à linge à côté de ceux de mes 4 enfants et de mon mari...
Comme l' avait dit une fois Mère Téresa à un journaliste qui lui demandait que faire pour aider l' humanité: "commencez déjà par rentrer chez vous, aimez votre famille et occupez-vous en!"
C' est une question de bon sens je crois, encore faut-il le rappeler à certains et certaines qui vous font culpabiliser en s' étonnant que vous ne puissiez dégager du temps au pied levé, qui plus est avec un nourrisson de 1 mois qui ne fait pas ses nuits, et du coup vous non plus, en plus de votre asso de deuil périnatal...
Et comme on pense bien continuer encore à agrandir la famille ( en parfaite inconscience diraient certains "4 enfants, ça ne vous suffit pas? à l' heure actuelle avec le chômage et bla bla bla"...?), le temps alloué à la maisonnée sera encore plus de rigueur!
Chaque chose en son temps dans la vie, je pense qu' il y a un temps pour tout, les enfants grandissent, la retraite n' est-elle pas justement l' occasion, après s' être consacrée à élever ses propres enfants, de se consacrer aux autres?
Donc non, en tant que maman catho, j' ose dire que je ne culpabilise pas non plus comme toi Laurence !!
Bon Carême !
Nathalie, Mère Poule

Articles les plus consultés