Les maths pour les 4-7 ans

Pour ma part, n'ayant pas la formation, pas l'intégralité du matériel, pas toujours le courage pour des présentations soignées et une progression "normée", pas l'envie non plus de passer l'intégralité de ma journée dans la classe (et les poulets non plus !), j'ai opté pour un mix Montessori/conventionnel intelligent. Un peu comme l'agriculteur cale devant les exigences du label bio et opte pour du raisonné ....
Nous entrons dans les mathématiques avec du Montessori pur : (entre 3 ans 1/2 et 5 ans)
les barres rouges et bleues
les jetons rouges
l'escalier des perles colorées
la table de Seguin I
Le serpent positif et négatif
additionner et soustraire de petites collections d'objets
présentation du système décimal et premiers échanges à la banque
Une fois tout ceci bien en place (vers 5 ans), nous poursuivons avec Montessori (les chaînes, le tableau de 100, les opérations avec les perles, les timbres, la table de SeguinII etc...enfin la progression habituelle) et un fichier CP qui permet à l'enfant de travailler seul plusieurs fois par jour, d'avoir une trace écrite à présenter, de consolider les connaissances et de les mettre en application, de développer des techniques de calcul mental. L'enfant a ici, l'âge d'être en GS.
J'utilise ce fichier de la manière suivante : aucune nouvelle notion n'est directement abordée par le fichier. J'ai anticipé avec du matériel concret et lorsque (et seulement lorsque) l'enfant maîtrise ou est en voie d'acquisition, il peut travailler en parallèle avec le fichier.
L'autre avantage du fichier est de me permettre de ne pas oublier certains types d'activités : dictée de nombres, calcul mental dans des situations diverses, tracés géométriques, la monnaie etc...
Ce fichier est bien fait et permet un approche concrète des notions.Par ailleurs, s'il est bien utilisé, il développe très vite les capacités de calcul mental des enfants notamment grâce aux groupements pour faire 10. La répétition des exercices aident à la mémorisation.
Arrivé à 6 ans, en CP donc, mes enfants poursuivent ce fichier qu'ils n'ont généralement pas terminé à l'issue de l'année précédente, avec Montessori et nous introduisons alors la méthode Singapour qu'ils suivront jusqu'à la fin du primaire.
Le niveau de ce fichier est au dessus de Picbille, voilà pourquoi j'attends que l'enfant ait acquis un peu de maturité et de connaissance avant d'entrer dans cette méthode. J'y affectionne particulièrement le travail de réflexion qu'il suscite chez l'enfant. Dès les premières pages, l'enfant devra résoudre des problèmes. De la même façon que précédemment, nous entrons toujours par le concret Montessori.
Les enfants aiment beaucoup travailler sur ces fichiers. Et il arrive que le passage à l'abstraction se soit fait rapidement, et qu'ils voient parfois dans le matériel une contrainte inutile. Dans ce cas, je ne m'éternise pas. Ce fût le cas pour Jeune Poulet et les tables d'addition avec les réglettes. Arrivé à l'étape 5, la mémorisation était partiellement faite et pour les tables d'addition, Jeune Poulet a préféré les écrire et les apprendre par coeur, il trouvait ça plus simple et plus rapide, moins contraignant que la manipulation. Par ailleurs, Picbille revenant dessus à peu près à toutes les pages, la mémorisation se fait progressivement et sans douleur !

Commentaires

Articles les plus consultés