L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

mercredi 31 octobre 2012

Les projets personnels

La gestion du temps étant mieux intégrée par tous, et l'organisation étant plus rôdée, j'ai choisi de réintroduire à la reprise, les temps de projets personnels. J'évalue les plages horaires disponibles à 2x 45 minutes.
Pourquoi "j'évalue" ? Parce que dans le cas de Jeune Poulette, nous allons revenir, si elle est d'accord, à un programme hebdomadaire qu'elle gérera elle-même à quelques exceptions près : le KT sera toujours le lundi matin, la philo et  un temps de projet tous les mercredis matins. une gestion plus libre lui convient davantage et à moi aussi. Elle garde avec elle l'emploi du temps qu'elle peut continuer à suivre si elle le souhaite. Charge à moi, de réduire la nécessité de ma présence pour être plus disponible avec les plus jeunes. Mais je reviendrai prochainement sur ces modifications d'organisation pour elle et les outils mis en place pour l'accompagner

Les projets : j'avais réalisé il y a plusieurs années, une liste non exhaustive de thèmes de projet personnel dans tous les domaines : arts, histoire, géo, littérature, maths, sciences, catéchisme, langues étrangères etc...

J'ai repris cette liste pour l'informatiser et l'imprimer proprement avant de la remettre en circulation


Le fonctionnement : l'enfant choisit un sujet parmi ceux proposés ou en inscrit un, il indique son prénom et le format retenu pour la trace écrite et la présentation orale (dans la plupart des cas). J'encourage les présentations orales car je trouve essentiel que les enfants apprennent à s'exprimer en public, en structurant leur pensée et en cherchant à intéresser les auditeurs.

Lorsque l'enfant est prêt, il propose une date de présentation, et nous inscrivons la date effective quand cela est fait.

les formats courants : A4, affichage, lapbook, informatique, CD, mais cela peut tout aussi bien être album, dessin, vivant (spectacle), plateau (jeu), 3D (bricolage, maquette)etc...

les règles :
Laisser l'enfant proposer/choisir un sujet, discuter avec l'enfant du format retenu, l'aider à faire le tri des informations ou réduire le sujet (ex : la Rome Antique, nous ne choisirons qu'un aspect -dans un 1er temps- les dieux, les villes, la légende de la naissance de Rome, les empereurs etc...l'enfant pourra reprendre un autre aspect pour un autre projet).
Etablir une liste de questions pour orienter et circonscrire les recherches.
Accompagner la mise en forme pour les plus jeunes mais cela doit rester très libre car il s'agit d'un projet personnel.
Dans la mesure du possible,l'enfant devra présenter oralement son travail et exposer ses recherches. Pour les plus jeunes, je pose les questions à haute voix et ils essaient d'y répondre en présentant leur support.
Enfin, l'enfant doit toujours terminer un projet commencé avant d'en prendre un autre.

dimanche 28 octobre 2012

Riz Pilaf au four

Cette recette (trouvée dans le magazine Zeste) est géniale pour ceux et celles qui -comme moi- ont un temps trèèèèèès réduit pour préparer le déjeuner (en dehors des vacances bien sûr !). Pourquoi géniale ? Parce que la préparation est rapide et surtout la cuisson se fait toute seule sans surveillance et sans risque de riz collé ! Et puis le riz est sans gluten, plus digeste que les pâtes ...!
 
Pour 6 personnes,
On allume le four th 180°. On met 75 cl d'eau à bouillir avec 1 cube de bouillon. Pendant ce temps là : on rince abondamment à l'eau claire, dans une passoire, 400g de riz (j'ai essayé avec du basmati demi complet, ça marche nickel). On met le riz dans un plat allant au four, type plat à gratin. On ajoute deux cuillères à soupe de beurre mou (ou dur coupé en petits cubes), on saupoudre de cardamone (un peu, je dirai une cuillère à café), d'un soupçon de cannelle, on brasse un peu à la fourchette, on arrose avec le bouillon. On enfourne pour 30 minutes. On met 6cl de lait entier ou crème fleurette dans un bol avec du safran qui infusera le temps de la cuisson.
On repart faire classe, on redescend quand le four sonne ! Si tout s'est bien passé, ça doit sentir très bon !
On sort le plat on arrose avec le mélange lait( ou crème)/safran, on mélange à la fourchette et on passe à table !
 
On peut varier les épices (citronelle, curry, paprika, curcuma etc...), prendre du lait de coco à la place du lait, ça se marie avec les poissons, les volailles, le lapin, les crustacés (avec des crevettes sautées, top), des légumes au wok etc...

samedi 27 octobre 2012

Emplois du temps lisibles (enfin !)

Pour consulter l'emploi du temps de Jeune Poulette (niveau CM2), c'est ici

Pour consulter l'emploi du temps de Jeune Poulet (niveau CP), c'est ici

Pour consulter l'emploi du temps de P'tite Poulette (niveau GS), c'est ici

Pour consulter celui d'une Mere Poule qui ne veut pas perdre ses petits, c'est

Pour consulter les plannings qu'utilisent Jeune Poulet et P'tite Poulette pour s'y retrouver, c'est  et

Pour consulter les bilans de période mis à jour de Jeune Poulette ici et de Jeune Poulet


Si vous avez des questions, n'hésitez pas !

Déviances

Je ne remets pas en cause ici la pédagogie Montessori, que je défends depuis longtemps et que je pratique depuis... pas assez longtemps... à mon goût ! MAIS il faut savoir intérioriser ce que l'on apprend, le digérer pour le faire sien. J'invite donc ceux qui se réclame de cette pédagogie, de commencer par lire les écrits de Maria Montessori. Cela parait le minimum !

Si je devais en restituer l'essentiel, je dirais ceci :
Je garde :
- son analyse très précise et très exacte des comportements des enfants.
- le principe de périodes sensibles propices aux apprentissages, les rendant par là-même efficaces
- la plupart des apprentissages peuvent être commencés tôt, c'est bénéfique à l'enfant
- les indispensables passages par le concret pour maitriser une notion, quelqu'elles soient et quelque soit l'âge (bien des collégiens ont eu recours à mon matériel pour enfin comprendre )
- la qualité du matériel qui a démontré son efficacité à tout point de vue
- la mémorisation par le corps tout entier
- le respect du rythme de l'enfant
- favoriser l'autonomie en créant une ambiance adaptée
- "l'individualisme" dans les apprentissages que nous pouvons rapprocher avec le principe de pédagogie différenciée
- l'indispensable répétition de l'exercice
- la leçon à trois temps

En revanche, je m'agace et je déplore les interprétations déviantes qui sont trop souvent faites de cette pédagogie :
- l'idée que l'enfant préfère le travail- dès lors qui lui est adapté- au jeu : mon observation des enfants m'indiquent de nuancer cette vue. Le jeu est une formidable ouverture sur l'imaginaire dont l'enfant a absolument besoin pour se construire. Beaucoup de notions peuvent être acquise par le jeu et les jeux de sociétés. Donc nous jouons, et nous jouerons encore ! Cependant cela ne se fait jamais sur des temps de classe. Je veux souligner ici que le jeu peut être, surtout dans le cadre de l'école à la maison, une source d'apprentissage formidable.
- l'intégrisme du matériel et "des représentants montessoriens". A en lire certains (blogs, sites), ce serait péché mortel de changer une couleur ou modifier une étape ...! Ils entrent en Montessori comme on entre en religion ! Les pratiques deviennent des applications à la virgule près, sans réflexion. L'enfant doit toujours me guider. Je dois rester cohérente et pragamatique dans mes choix et dans ma pratique. Exemple : si l'enfant a un âge avancé, sans doute passera-t-il plus rapidement à l'abstraction, certains matériels peuvent s'avérer "obsolètes" pour lui. On en revient au principe fondamental de la pédagogie Montessori : L'enfant est le guide.
- la totale liberté de choix de l'enfant. Là aussi, je pense que les interprétations ont fait du tort à ce principe. Quoiqu'il en soit pour ma gestion quotidienne, ce n'est pas gérable. Par ailleurs, il n'est pas mauvais que l'enfant se plie un minimum à un cadre et à des règles de fonctionnement (terminer le travail commencé par exemple). L'enfant doit me guider comme toujours : celui-là sait gérer seul et efficacement, laissons le libre; celui là n'y parvient pas ou demande que je lui prépare un programme, je prépare tout en l'amenant à l'autonomie dans l'exécution du programme. Celui-ci a besoin que j'impose sinon il ne choisira que la facilité et le niveau ne sera pas atteint, j'augmente la dose de contrainte mais j'accompagne, j'explique .
- le savoir "catalogue", j'explique : à parcourir certains blogs, sites, on en vient à penser que cette pédagogie consiste en partie à faire des livrets (ou autres supports) sur à peu près tous les sujets, reste à l'enfant à ingurgiter ces connaissances qui sur les oiseaux, les criquets, qui sur les mouches, le cycle de l'eau, ou bien les métiers, ou encore des pages entières sur les fruits et les fleurs, les formes ou les couleurs etc... de manière concrète et structurée certes mais à la limite de l'indigeste parfois. La mémorisation n'est pas tout. Ma question est : où est la réflexion ? La construction du raisonnement ?
Moi même je fabrique et utilise avec parcimonie ces livrets, il y en d'ailleurs peu dans notre classe. La raison en est très simple : passé l'âge de 5-6 ans, j'aime amener l'enfant à faire des recherches sur un sujet, à réfléchir aux notions qu'on lui soumet. Un exemple : dans certaines activités de tris, j'aime mettre une ou deux étiquettes "pièges" qui vont soulever une interrogation chez l'enfant, ouvrir la discussion du style "en fait, je pourrais le mettre dans les deux colonnes ! ah ? Pour quelle raison ?"
De la même manière, j'aime proposer aux enfants plus grands une phrase qui n'a ni queue ni tête au milieur d'une leçon ou des situations de recherches en mathématiques.
- l'exclusivité : je brasse les supports en effectuant un tri très soigneux et toujours dans une exigence de cohérence avec les objectifs que je cherche à faire atteindre à l'enfant. Si un matériel bien que Montessorien en diable, me parait inconfortable à l'enfant (difficulté évidente de manipulation parce que trop lourd,trop long à ranger etc...), inadapté ou inutile, je ne l'utilise pas. Tant pis pas d'état d'âme ! Il y a des supports autres très bien conçus. L'enfant me guide pas l'intégrisme montessorien tellement éloigné de l'état d'esprit de Maria Montessori !
- Autre mauvaise interprétation que je combats : une forme de laxisme au nom de la liberté de choix et du respect du rythme de l'enfant qui n'a rien à voir avec la pédagogie Montessori. Cela donne une absence d'exigences dans la mise en place de certains apprentissages qui sont dommageables pour l'enfant : j'exige la bonne tenue des traces écrites, la qualité de l'écriture, que le travail soit fait jusqu'au bout et des exigences de "niveaux" également car ce n'est pas en faisant des choses connues et faciles que l'on progresse...

Bonne réflexion !

vendredi 26 octobre 2012

Faire la synthèse, prendre du recul


Fuir le pédagogisme, garder la tête froide, du bon sens et du pragmatisme ... Il était temps de prendre le temps de réfléchir à sa pratique !
Trop peu de professeurs se donnent la peine de remettre en cause leur pratique de classe pourtant s'il est une chose vérifiée à 95% c'est bien celle-ci : quand l'enfant ne comprend pas, quand la séance n'a pas fonctionné, la plupart du temps cela vient de l'éducateur !
Même avec un seul enfant, instruit dans la famille, avant de le mettre en cause LUI, demandez VOUS toujours ce que vous avez "râté" pour qu'il ne comprenne pas, pour qu'il ne s'interesse pas.

Bonne réflexion !

Citation

Lu dans la salle d'attente de mon ostéopathe :

Le plus beau jour.....aujourd'hui
Le plus grand handicap....la peur
La chose la plus facile .....se tromper
La plus grande erreur...abandonner
Le plus grand défaut....l'égoïsme
la plus grande distraction.....la travail
La plire banqueroute ....le découragement
les meilleurs professeurs ....les enfants
le plus grand besoin....le bon sens
le plus bas sentiment....la jalousie
Le plus beau présent....le pardon
la plus grande connaissance....Dieu
la plus belle chose au monde....l'amour

jeudi 25 octobre 2012

Organiser l'apprentissage de la lecture au CP

Pour mon Jeune Poulet, plusieurs temps de lecture sont prévus dans la journée.

Lundi mis à part, Jeune Poulet commence sa matinée par 15 minutes de relecture : il s'agit pour lui de relire seul, à haute voix une des deux lectures de la veille, la plupart du temps, pour cette première partie de l'année dans ce manuel : 

Après le 1er temps de mathématiques, vient le travail sur le fichier Léo et Léa, il fait la page qui correspond à la leçon relue. De cette façon, il l'a bien en tête pour répondre aux questions de compréhension. Il s'agit ici de lire, comprendre et écrire. C'est un travail intense qu'il fait seul, me sollicitant en cas de difficultés.


Vient ensuite plus tard dans la matinée, le temps de lecture 1 : une nouvelle leçon de lecture avec moi et qui est prise également dans Lire avec Léo et Léa :
Nous suivons l'ordre du manuel, simplement ;  j'y ajoute ma sauce de temps en temps. Il peut arriver qu'elle soit prise ailleurs. Cela n'a jamais été le cas pour le moment. Plus tard dans l'année, il travaillera davantage avec Oscar et Lili en parallèle.



Le matin, je lui propose aussi une activité de phonologie, nous travaillons en général le son de la leçon Léo et Léa mais parfois je choisis autre chose. Ce travail se fait soit avec du matériel préparé, soit par écrit sur une fiche trouvée sur internet ou fabriquée par mes soins soit (la plupart du temps) prise dans le cahier malin:


L'après midi, le temps de lecture 2  permet d'aborder une nouvelle lecture prise la plupart du temps ailleurs que dans Léo et Léa : les mots outils de la pochette orange (je ferai un post à ce sujet), la découverte et le travail d'un nouveau phonème, des étiquettes, des billets d'ordre, des petits livres, ou Oscar et Lili (puis plus tard les studias).



En résumé :
1) relecture seul à haute voix
2) temps de lecture 1 dans L&L
3) fichier L&L
4) phonologie
5) temps de lecture 2 avec petits livres ou matériel

Bien sûr, s'ajoutent d'autres lectures quotidiennes qui "n'avouent pas leur nom" : la page d'écriture, la préparation de la dictée, la dictée ou la dictée muette, la grammaire et la conjugaison, les mots croisés, les jeux de lettres du vendredi , les consignes du planning, les courses aux syllabes etc...Ainsi peu à peu, car cela a été plus lent à venir qu'avec mes autres poulets, Jeune Poulet a compris qu'il pouvait lire seul les mots qui l'entouraient et je l'ai vu perdre cette habitude de "maman, qu'est ce qu'il y a d'écrit là ?"



mardi 23 octobre 2012

Bilan intermédaire 1, CP

Voilà mon petit bilan, mis à jour aujourd'hui pour mon travail avec Jeune Poulet de septembre aux vacances de Toussaint.
Le retard vient en partie du fait que nous avons commencé l'année scolaire une semaine plus tard que ce qui était prévu à l'origine dans mes programmations. Par ailleurs, nous avons pris un peu de temps pour des révisions utiles ...
Le bilan est consultable ici et sera remis à jour à la fin de la semaine.

lundi 22 octobre 2012

Citation

Afficher l'image d'origine 
" Qui pense peu, se trompe beaucoup"
(Léonard de Vinci)

Respiration

Si près du but, si près des vacances,...et pourtant une petite matinée de travail et puis plus rien !
Trop de fatigue, trop de grisaille ...il faut qu'on respire...
Un peu de couture pour maman, un peu de cuisine pour Jeune Poulette, un peu de dessin pour Jeune Poulet, une sieste pour les mini poulets, des peluches pour Ptite Poulette...ça ira mieux demain !
Le besoin de réfléchir et d'y voir clair car j'ai encore du mal à me faire à ces horaires imposés par le rythme des collégiens, peut être des changements d'emploi du temps après les vacances mais peut être pas ...

vendredi 19 octobre 2012

Citation

Afficher l'image d'origine
"l'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu'avec le coeur"
(A de St Exupéry)


résolution: rererererelire le Petit Prince pendant les vacances !

Bilan intermédiaire 1

Nous arrivons aux vacances de la Toussaint bientôt. Je tiens donc à jour un bilan sur ce qui était prévu pendant cette période et ce qui n'a pas pu être fait. Nous avons, comme à notre habitude, un peu de retard mais rien de bien méchant...!
Le bilan CM2 est en ligne ici, la dernière mise à jour date d'aujourd'hui, prochaine MAJ vendredi prochain !

mardi 16 octobre 2012

Petite question philo de mercredi


Pourquoi rendre service ?


Le lien entre les hommes, la notion de société, de don, de gratuité ....Un service peut il être payant ? Doit il être gratuit ? Tous les services se valent ils ?

Bonne réflexion !

La chèvre de Monsieur Seguin

Extrait littéraire proposé  la semaine dernière à Jeune Poulette qui s'est exclamée " mais maman, je connais l'histoire par coeur !", je le sais poulette, j'ai donc veillé à des questions qui te permettent d'aborder le texte un peu autrement...Il y  a des textes dont on ne finit jamais de faire le tour !

extrait proposé par les Editions Buissonnières

1) Observe le texte : est il retranscrit en entier ? Comment le lecteur peut il le voir ?

2) Quelle pourrait être la morale de l'histoire? Pourquoi ?

3) Trouve un expression synonyme de "reprendre haleine". Réécris la phrase avec cette expression synonyme .



"J'ai beau connaitre l'histoire, elle me fait toujours quelque chose..." a été sa conclusion...
Il y a des textes dont on ne finit jamais de faire le tour ...

Chelsea

Peu à peu, j'essaie de remplacer les vieilles chemises et chemisiers démodés et/ou fatigués dont héritent les derniers de la fratrie.
 
J'avais promis à P'tite Poulette de lui faire un haut pour porter avec son short. Un haut que je lui voulais sobre, pur, doux et féminin comme elle est.
Mon choix s'est porté sur le modèle Chelsea, taille 6 ans, patron C'est dimanche
 
 Réalisé dans une chute de drap blanc
 un plumetis blanc pour le col

 des revers remplacés par un frou-frou en plumetis
et des boutons en nacre en forme de fleur pour des finitions impec !
Un peu grand pour ma menue...il ne lui ira que plus longtemps ...!

Dictée 6, CM2, 2012

Fanchon est venue goûter dans le clos de sa grand-mère. Déjà elle a tiré son couteau de sa poche pour couper son pain à la mode du village. Alors un petit oiseau est venu voltiger auprès d'elle. Puis il en est venu un second puis un troisième. Et dix et vingt et trente sont venus autour de Fanchon. Il y en avait de gris, il y en avait de jaunes, et de verts et de bleus. Tous ces oiseaux étaient jolis.

(Anatole France)

Dictée 5, CM2, 2012

L'oiseau-mouche

Nulle créature ne l'égale en splendeur. L'émeraude, le rubis, le topaze, brillent sur ses habits ;  il ne les souille jamais de la poussière de la terre ; et dans sa vie toute aérienne, on le voit à peine toucher le gazon par instants ;  il est toujours en l'air, vole de fleur en fleur ; il a leur fraicheur comme il a leur éclat, il vit de leur nectar, n'habite que les quelques climats où sans cesse elles se renouvellent.
(Buffon)

Liste de mots 5 et 6, CM2, 2012

Liste de mots 5 : certes, chaque, chez, combien, comme, comment, dans, davantage, debout, dedans

Liste de mots 6 : compter, deux, vingt, cent, mille, douzième, soixante, énumérer, numéral, ordinal

Et hop!

ça y est, je suis arrivée au bout de cette gigoteuse ...!
 
Patron archi simple de chez ah non pas elle !  (modèle gig et hop) mais comme j'ai voulu faire ma maline, ce fut plus compliqué que prévu ! En lieu et place du molleton que je n'avais pas le temps (je sais c'est chronique chez moi...!) d'aller acheter à Rennes, j'ai pris une couette premier prix (10 euros) de mon supermarché. C'était bein pensé et super économique jusqu'à ce qu'il faille coudre 9 épaisseurs de tissu...une galère et ma pauvre machine a eu bien du mal !
J'ai dû tout recommencé une fois, parce que toutes les épaisseurs n'étaient pas prises dans la couture. DONC faufilez chaque étape, avant de piquer !!
 
Je ne suis pas mécontente du résultat, ultra chaude mais un peu lourde et un peu trop ouverte à mon goût...je vais y remédier prochainement en rajoutant un gros bouton sur le côté. Ah, oui, compte tenu des épaisseurs, boutonnières à la mano ...donc long et un peu moche ! En même temps, on n'a pas le nez dessus !
 

 Le principal intéressé est ravi, c'est déjà pas mal !
en plus elle est reversible...

lundi 15 octobre 2012

Citation

"Aide toi, le ciel t'aidera" (proverbe)



"La providence ne peut jamais être une excuse à nos paresses ou un bouche-trou pour nos démissions(...). Le Dieu-providence qui gouverne le monde avec puissance et sagesse veut nous associer à cette oeuvre. Il réclame notrecollaboration et notre engagement (...). La Providence nous presse à travailler avec une énergie et créativité afin d'humaniser nos milieux de travail et notre monde."
Père Nicolas Bultet, fondateur de la fraternité Eucharistein, extrait d'un article de Famille Chrétienne.
" Le Dieu les bras en croix n'aime pas les bras croisés" Mgr Etchegaray

jeudi 11 octobre 2012

Citation



Afficher l'image d'origine 
"Deviens ce que tu es" 
St Augustin

Folle basse-cour

Ce Poulailler a été ouvert, dans la joie et la bienveillance, dans l'unique but de rendre tout ce que j'ai reçu pendant des années comme aide à l'IEF.
Il m'était apparu normal de faire part à mon tour de mes expériences de mère poule de 7 charmants enfants instruits dans leur famille pour aider ceux qui en auraient besoin.
Ce poulailler s'est toujours voulu ouvert et surtout joyeux...!
Ce blog est riche de vos commentaires, de vos réflexions, de vos propositions et parfois aussi de vos contradictions...
Il ne se veut pas lisse et politiquement correct, il se veut libre MAIS, oui, il y a toujours un mais...!
Il reste avant tout MON poulailler et je  tiens pas à ce qu'il ne vire pas à la folle basse-cour ou à la foire d'empoigne! Même si  j'y emploie les mots et le ton que je souhaite et que j'y expose les idées et observations qui sont les miennes, je le fais dans le respect des autres, la bienveillance et l'empathie. On n'en attendrait pas moins d'un mère Poule ...!

Je demande donc à ceux qui laissent des commentaires d'user de douceur et de sympathie même dans leurs oppositions et avis tranchés, de choisir  leurs mots et leurs tournures de phrases. et d'avoir le courage la correction de laisser un prénom (au minimum) ou un pseudo en guise de signature. Je ne laisserai pas ce poulailler devenir une cour de règlements de compte et supprimerai d'emblée les commentaires qui m’apparaîtront trop agressifs. 

On peut avoir des différents sur le fond, vouloir les exposer mais on peut y mettre les formes...rondes de préférence...

Deauville

Un peu de couture ces temps-ci :
un petit manteau court non doublé en velours côtélé pour Jeune Poulette (photos à venir)
deux bas de pyjama pour Jeune Poulette (photos à venir)
un bas de pyjama pour Mini Poulet (photos à venir)
2 pantalons pour Mini Poulet (photos à venir)
1 gigoteuse qui me donne du fil à retordre à cause des épaisseurs (photos peut être ...!)
1 chemise Oslo pour Mini Poulet (photos à venir)
et 2 shorts Deauville pour les petites poulettes :
 Fastoche à faire, adorable, tombé impeccable...je prendrai des photos des shorts portés prochainement.

Le rouge : lainage (recyclage d'une robe qu'on m'avait donnée), coton fleuri (tissu au pois T*T*) pour les poches et le passepoil maison (mention peut mieux faire ...!)


le gris et rose : flanelle grise Eurod***, coton rose (tissu au pois T*T*), pour les poches et le passepoil fait maison (toujours mention peut mieux faire...!)
A suivre des tuniques assorties ...

5 ans


les 5 ans de P'tite Poulette enchantent la grisaille bretonne

jeudi 4 octobre 2012

Liste de mots 1 à 4, CM2, 2012

2 fois par semaine, Jeune Poulette a une liste de 10 mots à apprendre pour l'aider à perfectionner son orthographe, son point faible. Elle a fait des progrès fulgurants depuis la rentrée ! Le travail de longue haleine paie au fil des années ! Mais il ne faut rien lâcher. Le choix de textes faciles pour les dictées est en réalité un mauvais choix. Mieux vaut un texte difficile, préparé longuement, qu'un texte facile qui ne vous fera pas progresser. Si vous n'essayez pas de déchiffrer une partition un peu au dessus de votre niveau, votre musique n'évoluera jamais ! Rien n'est pire que le nivellement par le bas ...
Ces listes sont des basiques, qu'il est grand temps qu'elle maitrise dans n'importe quel écrit :
Liste n°1 :ailleurs,  ainsi, alors, après, assez, aujourd'hui, auparavant, auprès, aussi, aussitôt
Listen°2 : année, anniversaire, juillet, août, septembre, novembre, décembre, février, avril, janvier
Liste n°3 : autant, autour, autrefois, avant, avec, beucoup, bien, bientôt, car, cependant
Liste n°4 :une saison, l'hiver, l'automne, l'été, le printemps, nuageux, le vent, une feuille, la forêt, une futaie
La dictée du lundi est une dictée de mots qui reprend les listes de la semaine passée. Au fur et à mesure de l'année j'y ajouterai les mots de vocabulaire nouveau acquis au cours de la semaine dans les différentes matières.

Dictée 4, CM2, 2012

J'ai toujours aimé l'automne : la pluie, les vents, les frimas, en rendant les communications moins faciles, isolent les habitants des campagnes ; on se sent à l'abri des hommes. Je voyais avec un plaisir toujours nouveau s'approcher la saison des tempêtes, les corneilles se rassembler dans la prairie de l'étang en innombrables bataillons, et venir se pencher à l'entrée de la nuit sur les plus hauts chênes du grand bois.
(CHATEAUBRIAND)

Dictée 3, CM2, 2012

Le cygne.
Formes arrondies, gracieux contours, blancheur éclatante et pure, mouvements flexibles, tout dans le cygne plait à nos yeux. Son cou élevé, sa poitrine relevée et arrondie semblent figurer la roue du navire fendant l'onde ; son corps penché en avant se redresse à l'arrière et se relève en proue ; la queue est un véritable gouvernail.
(BUFFON)

Dictée 2, CM2, 2012

Philéas Fogg était de ces gens mathématiquement exacts, qui, jamais pressés et toujours prêts, sont économes de leurs pas et de leurs mouvements. Il ne faisait pas une enjambée de trop, allant toujours par le plus court.Il ne perdait pas un regard au plafond.Il ne se permettait aucun geste superflu.On ne l'avait jamais vu ni ému ni troublé. Cétait l'homme le moins hâté du monde, mais il arrivait toujours à temps.
(J VERNE)

Dictée 1, CM2, 2012

Une partie de chasse.
Sur la pointe des pieds, Monsieur Lepic s'approche le plus près possible, la crosse au défaut de l'épaule.
Poil de Carotte s'immobilise et l'émotion le fait suffoquer. Des perdrix partent et un lièvre déboule.
Et M.Lepic manque ou tue.

Jeune Poulette prépare seule sa dictée la matin et la fait l'après-midi.
Maintenant qu'elle est grande, elle est capable de préparer une dictée seule.Elle sait qu'elle doit comprendre le sens des mots, qu'elle doit comprendre les accords, copier plusieurs fois les mots difficiles (qu'elle identifie comme tels). Je ne gère plus les préparations.

Dictées CP

En même temps qu'il apprend (perfectionne) la lecture, Jeune Poulet a désormais, tous les jours, en fin d'après-midi une dictée: dictée muette le lundi, et le mercredi et dictée préparée le mardi et le jeudi (pas de dictée le vendredi)
1) dictée muette : dans son classeur, une grille. Il les prend dans l'ordre, et s'attribue un point vert s'il a réussi. Si le point est rouge ou orange, il devra refaire la dictée et passer au vert avant de faire la suivante.
2) dictée préparée : les jours de dictée préparée, Jeune Poulet trouve le texte que j'ai écrit dans son cahier d'écriture. Pour la préparer, il dispose d'un temps d'environ 15 minutes (plus s'il en ressent le besoin). Il la lit, il la copie et je viens le voir pour m'assurer qu'il a compris ce qu'il a lu et pour attirer son attention sur les difficultés éventuelles. Nous faisons la dictée tout de suite après la préparation. On est quand même qu'en début de CP!
Tous les textes sont écrits à partir de ses lectures de la journée ou éventuellement de la veille. Il ne rencontre jamais de mots inconnus. Il les a pour certains, lus et relus, travaillés avec du matériel, son fichier de lecture, copie, écriture, etc...
Voici les premières :
Dictée 1 : milo a filé.
Dictée 2 : il a fâché léa.
Dictée 3 : il a volé la morue.
Dictée 4 : La pie a volé le dé de mamie. (nous avons introduit ici la majuscule d'imprimerie en début de phrase)
Dictée 5 : Je suis Léa. Je joue avec Léo. (nous avons introduit ici les dictées de 2 phrases)
Dictée 6 : La père de Léo va à la pêche.Léo le suit à la rivière.
Dictée 7 : Samedi, il y a la fête de Léa. Elle portera une jolie jupe. nous en sommes ici aujourd'hui.
Dictée 8 : Léa sale le café de Léo.Elle se cache.
Dictée 9 : La biche dîne d'une ortie. Elle relève la tête.
Dictée 10 : Zorro a trouvé le riz bizarre. Il préfère le flétan.

Nos lectures suivies, cette année

Pour Jeune Poulette, qui termine son primaire, j'ai choisi de lui faire lire les oeuvres suivantes cette année :
- Un sac de billes, J JOFFO
- Cyrano de Bergerac, E ROSTAND
- La gloire de mon père, M PAGNOL
- Histoires comme ça, KIPLING
- l'île au trésor, STEVENSON
- Le bourgeois gentilhomme, MOLIERE
-l'ami retrouvé, UHLMAN
- Les dix petits nègres, A CHRISTIE
- construire un feu, J LONDON

Le livre doit être lu en 8 séances (1 mois) à raison de 2x30 minutes par semaine. Si Jeune Poulette n'a pas terminé, elle doit lire le soir et le week-end pour terminer dans les temps.
Le mercredi matin suivant, sur le temps de l'emploi du temps intitulé "rattrapage, évaluation", elle complète son cahier de lecture

mercredi 3 octobre 2012

Vertu d'octobre

Face à la grisaille automnale qui s'installe, notre vertu de ce mois-ci :
la joie et la bonne humeur
J'ai choisi cette vertu pour cette période parce que je trouvais que c'est le bon moment pour la travailler :
- les vacances d'été sont bien finies, nous sommes bien entrés dans le rythme de travail, un peu de bonne humeur devient nécessaire certains matins...
- le mois du Rosaire et l'amour de la Vierge Marie nous met en joie et si ce n'est pas le cas, c'est l'occasion d'y travailler
La première réflexion a été de comprendre en quoi cela pouvait être une vertu. Tout d'abord un petit rappel : une vertu est une qualité vers laquelle nous cherchons à tendre pour progresser et peu à peu nous approcher de la sagesse. Elle nous aide à grandir intérieurement et en société. Voilà à peu près à quelle définition nous sommes arrivés l'année dernière et un rappel ce matin n'a pas été inutile !
Deuxième réflexion : quelles sont les choses, les événements, les personnes qui nous mettent en joie ou de bonne humeur ? Pour quelle(s) raison(s) ?
Troisième réflexion : bon, ben, c'est facile comme vertu ! Il suffit d'être joyeux! ah mais c'est là que commence la difficulté : arriveras-tu à être joyeux et de bonne humeur quand tu fais des choses difficiles ? des choses que tu n'aimes pas ? rencontrer des personnes que tu n'apprécies pas ?
Quatrième réflexion : à quoi ça sert d'être joyeux ?
Cinquième rélfexion : comment rendre les autres joyeux ? Peut on être joyeux avec les autres ?
Sixième réflexion : pourquoi a-t-on besoin d'être joyeux et de rendre les autres joyeux ? Aime-t-on rendre les autres joyeux ? Pourquoi ?
Parce qu'en IEF : non seulement on vit la socialisation-contrairement aux idées reçues- mais en plus on la pense, on y réfléchit en profondeur ....!
Bonne réflexion !
Petit rappel : une discussion philo est à la portée de tous, et ne prend pas plus de 30 minutes...Pensez-y !

mardi 2 octobre 2012

Paroles de Poilus

Tous les jours, Jeune Poulette consacre 30 minutes à la littérature en début d'après-midi.
Comme tous les mardis et les vendredis, Jeune Poulette travaille un extrait d'oeuvre littéraire.
Il s'agit pour elle de lire un court texte littéraire et de répondre à des questions préparées, elle trouve l'ensemble dans son planning hebdomadaire.
Aujourd'hui elle avait ceci :
tiré d'un fichier acheté aux Editions Buissonnières
Elle a dû ensuite répondre par écrit aux questions suivantes :
1) qu'est ce qu'un poilu?
2) de quel type d'écrit s'agit-il ? comment le sais tu?
3) qui est le narrateur ?
4) relève les mots qui exprime la dureté de la situation
5) combien de fois comptes tu le mot souffrance (s) dans le texte ?
6) cherche et note la définition de fournaise. Invente une phrase en utilisant ce mot.
Les objectifs d'un tel travail sont multiples :
- développer une culture littéraire
- se confronter à tous types d'écrits et de langages
- enrichir son vocabulaire
- préparer le travail de collège : chercher des indices dans un texte, comprendre les enjeux d'un texte, faire des réponses claires, bien écrites, structurées et approfondies.
- méthodologie : construire une phrase de réponse, justifier sa réponse en s'appuyant sur le texte etc...
Tout ce travail lui fait prendre peu à peu de bonnes habitudes de recherches, d'étude de texte et de rédaction. Il n'est cependant réservé qu'aux extraits d'oeuvres, jamais à l'oeuvre complète. Il ne faut pas tuer le goût de la lecture et interrompre le fil d'une lecture suivie.

Le mois du Rosaire

Il n'est pas encore envisageable de faire réciter un chapelet tous les jours à ma basse-cour. Pour faire vivre cependant le mois du Rosaire aux enfants, j'ai confectionné ces cartes, et chaque jour, avant de chanter notre Je Vous salue Marie, nous prenons la carte d'un mystère et nous le lisons. J'en explique brièvement le sens et nous chantons un Je Vous Salue Marie.
Faire un petit peu chaque jour vaut mieux que des projets ambitieux qui ne tiennent pas dans la durée.

Prière du matin

Nous avons aménagé un petit coin prière dans la classe, ainsi tous les matins, nous démarrons par un temps de prière simple car plus que la sophistication, je recherche avant tout la régularité dans la durée. Ce qui n'est jamais facile lorsqu'on est pris dans le tourbillon de la vie de famille nombreuse !
Cette prière est importante, elle nous permet d'offrir notre travail, de demander secours pour la journée, d'apaiser les enfants avant de se lancer dans les activités. C'est aussi, bien souvent, la seule prière que nous faisons ensemble dans la journée.
Chaque enfant a sa bougie qu'il aura soin de souffler à la fin du temps de prière.
Nous commençons toujours par un signe de croix lent, pour que les petits puissent s'appliquer à le faire et recommencer au besoin, nous récitons trèèès lentement un Notre Père, de façon à ce que les poulets le mémorisent peu à peu puis chantons un Je Vous salue Marie.
Ensuite j'invite les enfants à nous livrer leurs intentions de prière : je distribue régulièrement un thème d'intention pour chacun, vers 8h45 pendant que nous terminons différentes tâches dans la maison : "pourras tu te charger d'une intention pour les enfants du monde ? pour les parrains et marraines ? pour les vocations ? Pour untel ou unetelle? etc...".
Jeune Poulette étant la plus grande, elle aime rédiger en 10min sa petite prière personnelle qu'elle lit à son tour et qui me vaut souvent quelques fous rire intérieurs...
Enfin j'essaie de synthétiser le tout dans un intention familiale, ou j'en profite pour évoquer le saint du jour ou la vertu du mois ou me charge d'une intention pour les parents ou éducateurs.
Nous n'enchainons pas toujours avec la litanie des saints, pour ne pas rallonger à plaisir et lasser les enfants...car l'enjeu est bel et bien là !
 
Ce matin, Jeune Poulette a rédigé(seule) et lu ceci :
Seigneur, aide les gens en difficultés, nourrit les affamés, abrite les personnes sans toit, augmente la population des prêtres (sic !), fabrique des hopitaux dans les pays pauvres, éteint la famine, réparre les dégâts des volcans, enrichit les pauvres, apprends au mendiant à gérer les sous qu'il gagne selon ses besoins, donne des réponses aux prières des gens sans moyens, stoppe la surpopulation d'animaux, fait pousser les cultures. Seigneur Dieu Tout Puissant, entends ma prière et exauce-la s'il Te plaît.
 
Qui a dit que la prière était ennuyeuse ?!

lundi 1 octobre 2012

Citation

Aujourd'hui, 1er octobre, fête de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus pour qui j'ai une affection toute particulière
Afficher l'image d'origine
"Etre petit, c'est reconnaître son néant, attendre tout du Bon Dieu, comme un petit enfant attend tout de son père ; c'est ne s'inquiéter de rien, ne point gagner de fortune...être petit, c'est encore ne point s'attribuer les vertus qu'on pratique...ne point se décourager de ses fautes"

Simon says

Le vendredi, nous jouons en anglais avec Jeune Poulette. La semaine deernière, je lui ai présenté ceci :
 Nous utilisons pour l'instant uniquement les cartes des verbes (les autres étant faites pour apprendre les parties du corps ). Nous venons en effet d'apprendre la conjugaison du présent simple.
 Première étape que je lui ai proposée : on pioche une carte on lit en mimant : "Simon says sit" et l'autre doit trouver la traduction de l'ordre.Une façon amusante de mémoriser des verbes.
 
L'étape suivante sera évidemment de mimer sans donner le mot anglais que l'autre devra trouver !
Dans l'intervalle, tous les jours, Jeune Poulette pioche une carte et doit en écrire la conjugaison au présent simple sur son classeur.

Jeu commandé chez La fée marmotte

Nils Holgersson

Je termine toujours la matinée des plus jeunes par 15minutes de lecture offerte, sur la ligne. Il s'agit d'une oeuvre de lecture suivie, pour donner le goût aux enfants de lire un livre de son début à la fin.

J'ai choisi pour démarrer l'année, celui-ci:


 Ce qui a motivé notre choix : une arrière grand-mère suédoise à laquelle nous sommes très attachés, qui a offert le livre. C'est une façon pour moi, de fixer les racines de nos enfants et de partager un patrimoine avec cette grand-mère. Ambroise préparant un dîner-voyage sur la Suède, c'était aussi une bonne façon de faire "pont".


Si bien que nous n'avons pu manquer de photographier le jars Martin aperçu au zoo l'autre jour !

Première sortie de l'année

Pour la première sortie pédagogique de l'année, le poulailler est allé au zoo de la Bourbansais. Le cadre est idyllique.
 
 
Nous en avons eu plein les mirettes ! Heureusement car l'entrée coûte un bras ! Une chance, il faisait beau et chaud ...!
 
Nous avons pris quelques photos avec les enfants pour pouvoir illustrer leur cahier de voyage.Ce sont eux qui ont choisi les animaux à photographier. Beaucoup n'ont pas pu être pris à cause des reflets des vitres, de l'éloignement, des grillages trop épais...bien dommage !
 
 
 L'incontournable "Monsieur Dupont", les fans du téléfilm suédois vintage  Fifi Brindacier comrendront...



 Les Lémuriens sont en liberté dans un enclos que nous traversons à pied, et celui-là en voulait à la fleur que Mini Poulette tenait dans la main...petite frayeur !

 
 Nous avons terminé l'après-midi par un spectacle de vénerie, décevant pour une famille de veneurs aguerris...
Et un spectacle de fauconnerie captivant mais difficilement photographiable (je ne suis pas certaine que ça se dise...tant pis !). Jeune Poulet était au taquet puisqu'il rêve devenir fauconnier !
 
Jeune Poulette en a profité pour perfectionner son anglais : en rencontrant une petite fille anglaise de son âge aux aires de jeux, elle a engagé la conversation, essayant de caser tout ce qu'elle savait dire !! Pourrons nous ici faire à l'IEF le procès de la socialisation ???