L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

mercredi 19 septembre 2012

Livret de géographie

On ouvre la pochette.Jeune Poulette en a une par continent, toute d'une couleur différente

A l'intérieur, on range les livrets de pays "visités", de la même couleur que la pochette.
Des 1/2 chemises cartonnées qu'on utilise en sens "bloc-notes". On perfore et on noue .


Mais on personnalise la déco de la couverture !

 On ouvre le livret pour compléter toutes les rubriques (identité, villes principales, relief, fleuves,, monuments, histoire du pays, spécialités culinaires, ta recette etc....Allez voir le lien en bas du post), avec de l'écriture, des photos, des dessins.Tout est préparé sur des 1/2 A4 imprimées, découpées (attention je garde la bande blanche du haut des feuilles pour les perforations), elles aussi perforées et nouées avec la couverture.
On colle aussi une carte du pays sur la couverture intérieur en général.


Pour la rubrique "souvenirs de voyage" : c'est la page où l'on met un timbre si on a la chance d'en trouver un un ticket de bus, musée, un souvenir de café etc..On sollicite les membres de la famille qui partent en voyage pour nous aider à illustrer !
J'imprime des pages blanches en plus au cas où...
Le livret n'est jamais fini : si l'enfant trouve une photo, un article au gré d'une lecture, d'une rencontre, il peut le rajouter.

Pour consulter les diverses rubriques et télécharger l'intérieur du livret, c'est ICI

L'Union Européenne

Le travail de Jeune Poulette sur l'Union Européenne est terminé !
Première séance : recherches pour répondre aux questions (brouillon)
- qu'est ce que l'UE?
- quels sont les pays de l'UE ?
- qu'est ce que la zone euro ?
- peut on faire partie de l'UE sans utiliser l'euro comme monnaie?
- quelle est l'origine de l'UE ?
- quels sont les symboles de l'UE ?
- Où se trouve le parlement européen? Le siège de l'UE?
 
Deuxième séance : organisation et mise en forme avec un gros travail informatique.
Ici nous ne travaillons l'informatique que sous cette forme : comme outil pour la mise en forme de travaux d'écriture ou de recherches car c'est bien à cela que ça sert !
Il y a bien encore quelques bricoles à reprendre mais elle était contente de son résultat !
 
 



Mon programme d'histoire pour Jeune Poulet et P'tite poulette débute par un module sur la compréhension du temps. Nous avons donc cette séance-ci reconstituer notre arbre généalogique.
 
 
A la suite de celui-ci, il y aura :
- un travail sur les âges de la famille
- la semaine,le mois, l'année, le siècle
- les outils de mesure du temps
Puis nous pourrons faire le Grand Récit avant d'entammer un grand travail sur la naissance de la Terre (du big bang à l'homme) qui nous tiendra, je pense, presque toute l'année.

Peintures rupestres

Pour notre première séance d'histoire de l'art, nous avons travailler l'art au paléolithique (pour Jeune Poulette, l'art sous l'antiquité égyptienne en sus).
Tandis que Jeune Poulette effectuait ses recherches à partir d'un livre (dont je donnerai la référence ultérieurement) que nous utiliserons cette année pour cette discipline, nous avons observé avec les petits poulets les traces artistiques laissés par nos ancêtres sur différents supports. Nous avons appris comment ils peignaient et fabriquer leurs couleurs.
Ensuite tout le poulailler a réalisé cette imitation de peinture rupestre "à la manière de" comprenez, exclusivement aux doigts. Petits et grands se sont régalés !
 


lundi 17 septembre 2012

J'enrage contre le citron !

Je pourrais enrager toute seule dans mon coin mais ça me défoule d'écrire !!!
Après-midi relax parce que je l'avais mal préparée et les poulets l'ont bien senti...!! quartier libre pour tout le monde !
Quartier libre pour merepoule aussi ...donc... cousette (non mais ! Parce que j'ai mal préparé la classe mais ce n'est pas pour ça que j'avais envie de la préparer mieux et d'y passer l'après-midi !!) un pyjama pour Mini Poulet à finir et c'est de là que vient mon énervement: encore un modèle de m....du citronnier !! Trop de fond comme d'hab, des cols et des manches qui ne tombent jamais bien à croire que ces patrons ne sont jamais testés!!! Des manches qui même avec deux fils de soutien se terminent en manches ballons ! Pour les poulets mâles, c'est moyen...!!! Obligée de couper recouper, réduire, reréduire...ggrrrr...Nous n'aborderons pas ici le problème des cols trop petits qui la plupart du temps leur font des cous de poulets...oui je sais elle était facile ! Plus d'une fois j'aurais pu en étouffer un en fermant sa chemise !! A 11 euros le patron, il y a de l'abus, moi je dis !
 
Le problème est que le citronnier est le seul à proposer une variété aussi grande de modèles qui à première vue, avant de les coudre, sont jolis, tombent bien, sont  classiques ou délicieusement rétros mais pas cuculapraloche alors on a beau le savoir, on les achète quand même, on tarabuste pour les reprendre, on s'énerve...et puis 1,5 cm de valeurs de couture c'est quand même beaucoup de tissu gaspillé non?
Certains modèles sont tops ! Donc c'est la loterie : tombera bien, tombera pas bien ? gardera, gardera pas ? 11 euros rentabilisés, 11 euros perdus ?
 
C'est Soeur Alma qui va être contente parce que du coup j'ai fait une énoooorme commande de patrons pour me venger...et oui, l'énervement ça peut coûter cher mais c'est pour la bonne cause, alors...Maintenant il va falloir investir dans les tissus d'hiver ...bientôt une autre aprèm relax pour faire du shopping...mais on ne fait rien dans ce poulailler !
 
Allez un petit citron chaud et ça ira mieux !

dimanche 16 septembre 2012

Géographie ne rime pas avec ennui !

Nous arrivons avec Jeune Poulette en dernière année de primaire : nous avons donc vu
- les différents milieux naturels
- le vocabulaire : globe, planisphère, hémisphère, équateur etc...
- le répérage sur une carte, lecture de carte, échelles
- les continents,les océans
- la géographie de la France : montagnes, régions, départements, fleuves etc... (le gros morceau de l'année dernière)
- grâce à la pédagogie Montessori, elle connait tous les pays d'Europe et sait les placer sur une carte.

Cette année, nous commençons donc par un travail de 3 séances sur l'Union Européenne -qui n'est pas l'Europe...
La première séance consistait en un travail de recherche à partir d'une série de questions que j'avais préparées. La deuxième séance lui permettra de mettre ses recherches en forme à l'ordinateur. La troisième séance nous permettra de finaliser le tout en écoutant notamment l'hymne européen. Puis nous commençerons un tour de l'Europe pour faire connaissance avec certains de ces pays. La ou les séances s'organisent toujours à partir de recherches personnelles sur la base de questions que je prépare pour faire un livret rapide sur le pays. Puis nous invitons la famille à un dîner-voyage pour leur faire part de nos découvertes ; comme un retour de voyage... sauf ...qu'on n'est pas parti !(je vous renvoie aux posts précédents sur le sujet)
 
Nous verrons dans l'ordre suivant :
-l'Allemagne (2 séances prévues)
- la Suisse (2 séances prévues)
- l'Italie (2 séances prévues)
- le Portugal (1 séance prévue)
- l'Espagne (2 séances prévues)
- les pays baltes (1 séance)
- L'Autriche et la Hongrie (1 séance)
- Les pays scandinaves (2 séances prévues)
et l'Angleterre ? C'est le fil conducteur de notre année d'anglais...donc nous la voyons en anglais et non en géo.
Il en manque mais il fallait faire un choix...J'ai préféré qu'elle voit également les particularités des autres continents, toujours pour répondre à un des objectifs de l'année pour Jeune Poulette : étendre sa culture générale.
 
A la suite de l'Europe nous partirons donc sur le continent nord-américain pour 3 séances puis  en Amérique Centrale (2 séances) et enfin en Amérique du Sud (3 séances). Nous poursuivrons notre voyage selon le même principe en Asie (4 séances) et nous terminerons l'année par le continent africain (3 séances) et enfin l'Océanie (2 séances)
Les dîners-voyages se font en général le week-end pour que nous ayons le temps de cuisiner et d'en profiter.
Les livrets se font sur les temps de géographie et s'il y a du retard, il est rattrapé sur un temps prévu pour les rattrapages le mercredi matin.
C'est une façon passionnante et très ludique de faire de la géographie. Elle est très éloignée de ce qui est demandé dans les programmes de CM2 mais cela m'est égal ! Le programme de 6ème n'étant qu'un éternel recommencement du primaire...elle aura tout le loisir de rattraper ce qu'elle ne sait pas et aura un avantage sur les autres : elle connaitra mieux que beaucoup d'élèves la géographie de sa planète !

samedi 15 septembre 2012

"Recherchez ce qui est beau!"

Aujourd'hui, notre Pape, Benoit XVI, a fait un discours devant la jeunesse libanaise :

"[...] Chers amis, vous vivez aujourd’hui dans cette partie du monde qui a vu la naissance de Jésus et le développement du christianisme. C’est un grand honneur ! Et c’est un appel à la fidélité, à l’amour de votre région et surtout à être des témoins et des messagers de la joie du Christ, car la foi transmise par les Apôtres conduit à la pleine liberté et à la joie, comme l’ont montré tant de saints et de bienheureux de ce pays. Leur message éclaire l’Église universelle. Il peut continuer à éclairer vos vies. Parmi les Apôtres et les saints, beaucoup ont vécu à des périodes troublées et leur foi a été la source de leur courage et de leur témoignage. Puisez dans leur exemple et dans leur intercession, l’inspiration et le soutien dont vous avez besoin !
Je connais les difficultés qui sont les vôtres dans la vie quotidienne, à cause du manque de stabilité et de sécurité, de la difficulté à trouver un travail ou encore du sentiment de solitude et de marginalisation. Dans un monde en continuel mouvement, vous êtes confrontés à de nombreux et graves défis. Même le chômage et la précarité ne doivent pas vous inciter à goûter le « miel amer » de l’émigration, avec le déracinement et la séparation pour un avenir incertain. Il s’agit pour vous d’être des acteurs de l’avenir de votre pays, et de remplir votre rôle dans la société et dans l’Église.
Vous avez une place privilégiée dans mon cœur et dans l’Église tout entière car l’Église est toujours jeune ! L’Église vous fait confiance. Elle compte sur vous. Soyez jeunes dans l’Église ! Soyez jeunes avec l’Église ! L’Église a besoin de votre enthousiasme et de votre créativité ! La jeunesse est le moment où l’on aspire à de grands idéaux, et la période où l’on étudie pour préparer un métier et un avenir. Cela est important et demande du temps. Recherchez ce qui est beau, et ayez le goût de faire ce qui est bien ! Témoignez de la grandeur et de la dignité de votre corps qui « est pour le Seigneur » (1 Co 6, 13.b). Ayez la délicatesse et la droiture des cœurs purs ! À la suite du bienheureux Jean-Paul II, je vous redis moi aussi : « N’ayez pas peur. Ouvrez les portes de vos esprits et de vos cœurs au Christ ! ». La rencontre avec lui « donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive » (Deus caritas est, 1). En lui, vous trouverez la force et le courage pour avancer sur les chemins de votre vie, en surmontant les difficultés et la souffrance. En lui, vous trouverez la source de la joie. Le Christ vous dit : سَلامي أُعطيكُم [« Je vous donne ma paix »] (Jn 14, 27). Là est la véritable révolution apportée par le Christ, celle de l’amour.
Les frustrations présentes ne doivent pas conduire à vous réfugier dans des mondes parallèles comme ceux, entre autres, des drogues de toutes sortes, ou celui de la tristesse de la pornographie. Quant aux réseaux sociaux, ils sont intéressants mais peuvent, avec grande facilité, vous entraîner à une dépendance et à la confusion entre le réel et le virtuel. Recherchez et vivez des relations riches d’amitié vraie et noble. Ayez des initiatives qui donnent du sens et des racines à votre existence en luttant contre la superficialité et la consommation facile ! Vous êtes soumis également à une autre tentation, celle de l’argent, cette idole tyrannique qui aveugle au point d’étouffer la personne et son cœur. Les exemples qui vous entourent ne sont pas toujours les meilleurs. Beaucoup oublient l’affirmation du Christ disant qu’on ne peut servir Dieu et l’argent (cf. Lc 16, 13). Recherchez de bons maîtres, des maîtres spirituels, qui sachent vous indiquer le chemin de la maturité en laissant l’illusoire, le clinquant et le mensonge.
Soyez les porteurs de l’amour du Christ ! Comment ? En vous tournant sans réserve vers Dieu, son Père, qui est la mesure de ce qui est juste, vrai et bon. Méditez la Parole de Dieu ! Découvrez l’intérêt et l’actualité de l’Évangile. Priez ! La prière, les sacrements sont les moyens sûrs et efficaces pour être chrétien et vivre « enracinés et fondés dans le Christ, affermis dans la foi » (Col 2, 7). L’Année de la foi qui va débuter sera l’occasion de découvrir le trésor de la foi reçue au baptême. Vous pouvez approfondir son contenu grâce à l’étude du Catéchisme afin que votre foi soit vivante et vécue. Vous deviendrez alors pour les autres témoins de l’amour du Christ. En lui, tous les hommes sont nos frères. La fraternité universelle qu’il a inaugurée sur la Croix revêt d’une lumière éclatante et exigeante la révolution de l’amour. « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés » (Jn 13, 34). Là est le testament de Jésus et le signe du chrétien. Là est la véritable révolution de l’amour !
Et donc, le Christ vous invite à faire comme lui, à accueillir sans réserve l’autre, même s’il est d’appartenance culturelle, religieuse, nationale différente. Lui faire une place, le respecter, être bon envers lui, rend toujours plus riche d’humanité et fort de la paix du Seigneur. Je sais que beaucoup parmi vous participent aux diverses activités promues par les paroisses, les écoles, les mouvements, les associations. Il est beau de s’engager avec et pour les autres. Vivre ensemble des moments d’amitié et de joie permet de résister aux germes de division, toujours à combattre ! La fraternité est une anticipation du ciel ! Et la vocation du disciple du Christ est d’être « levain » dans la pâte, comme l’affirmait saint Paul : « Un peu de levain fait lever toute la pâte » (Ga 5,9).
Soyez les messagers de l’Évangile de la vie et des valeurs de la vie. Résistez courageusement à tout ce qui la nie : l’avortement, la violence, le refus et le mépris de l’autre, l’injustice, la guerre. Vous répandrez ainsi la paix autour de vous. Est-ce que ce ne sont pas les « agents de paix » que nous admirons finalement le plus ? N’est-ce pas la paix ce bien précieux que toute l’humanité recherche ? N’est-ce pas un monde de paix qu’au plus profond nous voulons pour nous et pour les autres ? سَلامي أُعطيكُم [« Je vous donne ma paix »] a dit Jésus. Il a vaincu le mal non par un autre mal, mais en le prenant sur lui et en l’anéantissant sur la croix par l’amour vécu jusqu’au bout. Découvrir en vérité le pardon et la miséricorde de Dieu, permet toujours de repartir pour une nouvelle vie. Il n’est pas facile de pardonner. Mais le pardon de Dieu donne la force de la conversion, et la joie de pardonner à son tour. Le pardon et la réconciliation sont des chemins de paix, et ouvrent un avenir. Chers amis, beaucoup parmi vous se demandent certainement d’une façon plus ou moins consciente : Qu’est-ce que Dieu attend de moi ? Quel est son projet pour moi ? Ne voudrais-je pas annoncer au monde la grandeur de son amour par le sacerdoce, la vie consacrée ou le mariage ? Le Christ ne m’appellerait-il pas à le suivre de plus près ? Accueillez avec confiance ces questions. Prenez le temps d’y réfléchir et de demander la lumière. Répondez à l’invitation en vous offrant chaque jour à Celui qui vous appelle pour être de ses amis. Cherchez à suivre avec cœur et générosité le Christ qui, par amour, nous a rachetés et a donné sa vie pour chacun de nous. Vous connaîtrez une joie et une plénitude insoupçonnées ! Répondre à la vocation du Christ sur soi : c’est là le secret de la vraie paix. [...]
Je voudrais saluer maintenant les jeunes musulmans qui sont avec nous ce soir. Je vous remercie pour votre présence qui est si importante. Vous êtes avec les jeunes chrétiens l’avenir de ce merveilleux pays et de l’ensemble du Moyen-Orient. Cherchez à le construire ensemble ! Et lorsque vous serez adultes, continuez de vivre la concorde dans l’unité avec les chrétiens. Car la beauté du Liban se trouve dans cette belle symbiose. Il faut que l’ensemble du Moyen-Orient, en vous regardant, comprenne que les musulmans et les chrétiens, l’Islam et la Chrétienté, peuvent vivre ensemble sans haine dans le respect des croyances de chacun pour bâtir ensemble une société libre et humaine.
J’ai appris également qu’il y a parmi nous des jeunes venus de Syrie. Je veux vous dire combien j’admire votre courage. Dites chez vous, à vos familles et à vos amis, que le Pape ne vous oublie pas. Dites autours de vous que le Pape est triste à cause de vos souffrances et de vos deuils. Il n’oublie pas la Syrie dans ses prières et ses préoccupations. Il n’oublie pas les Moyen-orientaux qui souffrent. Il est temps que musulmans et chrétiens s’unissent pour mettre fin à la violence et aux guerres.
En terminant, tournons-nous vers Marie, la Mère du Seigneur, Notre-Dame du Liban. [...]"

vendredi 14 septembre 2012

catéchisme au poulailler

Le choix  a été pour le moins laborieux : des années avant de trouver le point d'équilibre pour être francs !
Nous avions rapidement exclu le KT de la paroisse : insipide, déstructuré et déstructurant, sans contenu, sans exigences...du nivellement par le bas comme pour l'école : même causes, même conséquences.
Puis nous nous sommes tournés vers le KT par correspondance des petites soeurs de St Pie X: elles sont consciencieuses, gentilles, très à l'écoute des enfants, qu'elles accompagnent par des lettres personnelles et individuelles très régulières. Mais être obligés d'envoyer des devoirs de KT, c'était un peu rude. La progression proposée, trop lente, rendait les cours rébarbabatifs et répétitifs. Rapidement les enfants n'avaient plus l'impression d'apprendre quelque chose de nouveau. Ajoutez à cela le côté terriblement culpabilisant de St Pie X - la crainte de Dieu certes...!- mais on aurait aimé plus de gaité et d'amour...! Ce fût l'overdose...
La catéchèse Montessori est formidable mais à mon grand regret,  je n'y suis pas formée et n'ai pas le temps de le faire...et encore moins de fabriquer le matériel...
J'ai donc tout repenser- décidemment, une manie!- Connaitre l'amour de Dieu c'est avant tout connaitre les écritures pour les comprendre et s'en laisser pénétrer. Bref, il fallait commencer par la commencement : connaitre la Bible! Et il fallait aussi (pour moi) être certains de tenir dans la durée, donc faire simple, pas de projet pharaonique qui s'effondre comme un soufflé !
 
J'ai donc acheter chez Transmettre trois volumes : 1)l'épopée du Peuple de Dieu (récits de l'Ancien Testament), 2) sur les pas de notre Seigneur (le Nouveau) 3) à la suite de Apôtres (les Actes de Apôtres) avec les coloriages-questions qui vont avec la leçon. Il ne s'agit pas dans ces ouvrages d'édulcorer la Bible mais de la redire avec un langage plus accessible et des explications. Les paroles ou dialogues sont elles retranscrites très exactement telles qu'elles sont écrites dans la Bible. Les ouvrages sont très complets.
 
Comment cela se passe-t-il concrètement  ?
Tous les lundis- parce que j'aime l'idée de commencer la semaine par le KT- nous nous installons sur la ligne pour entendre le récit chronologique de l'Ancien Testament. Je prends le livre et je lis l'histoire tout simplement. En y mettant le ton, en donnant des rôles aux enfants qui répètent alors les paroles des personnages ou en mettant les playmobils de Jeune Poulet à contribution, le récit devient très vivant et captivant pour les enfants. Ils ne demandent pas plus en réalité ...
Le récit achevé, nous discutons : qu'en pensons nous ? Comment se servir de cette histoire dans notre vie ? Comment utiliser cet exemple? Que voulait Dieu? etc... Je m'appuie à ce moment là sur mes réflexions, la spontanéité des enfants et la rubrique "pour mon âme" proposée à la fin de chaque récit.
Ensuite les enfants vont à leur table colorier le dessin correspondant à la leçon sur lequel figure également un texte à trous ou des questions qu'ils complètent avec mon aide.
Je colorie également la partie du dessin la plus éloquentes, je coupe, je colle sur une carte au format, j'écris un titre, je plastifie, et cela rejoint la panière KT du coin prière de la classe.(oui nous avons plusieurs coins prière dans la maison...)
Régulièrement nous sortons les cartes et essayons de les remettre dans l'ordre chronologique et nous reparlons des histoires. Les enfants peuvent également faire ce travail seuls sur un tapis pendant la classe au même titre que toute autre activité.
Nous sommes donc partis d'Adam et Eve pour arriver aux Apôtres dans un ou deux ans...
Grâce à cette progression simplissime, j'ai appris avec eux énormément de choses sur l'Ancien Testament, et donc mieux compris le Nouveau, et approfondis ma foi. Je me suis aperçue que- enfant du KT diocésain- j'ignorais beaucoup de choses de l'Ancien Testament !
 
Volontairement, je ne suis pas le calendrier liturgique qui m'obligerait à faire des appartés en permanence, brisant ainsi le fil simple et structuré de la chronologie. Le sens de Noël, de Pâques, du Christ Roi, etc... est expliqué au cours de l'année, dans la vie de tous les jours ou même en fin de matinée sur la ligne. La messe expliquée pendant la messe...et après parfois.
Je prévois cependant une série de leçons sur la messe au moment où Jeune Poulet préparera sa 1ère communion.
Lorsque nous serons arrivés au bout de la série des 3 livres, donc de la Bible en simplifiée, nous étudierons les prières (Notre Père, Je vous salue Marie, Je crois en Dieu et des vies exemplaires de saints).
Tout ce programme est bien entendu complété par notre vie quotidienne, les scouts, les pélés, les rassemblements cathos, les lectures etc...
 
Car Dieu fait bien partie de notre vie ! Gloire et louange à notre Dieu ! Alleluia !

dimanche 9 septembre 2012

Vertu de Septembre

Mercredi nous reprenons la philo avec le lancement de la vertu de ce mois -ci

LA RESPONSABILITE

A laquelle nous adjoindrons cette question : Que veut dire aimer ? Est on responsable de ceux que l'on aime ? Une lecture d'un passage du Petit Prince comme base de réflexion est évidemment incontournable !

Cette fois-ci sera la bonne !

Tout n'est pas archi prêt, mais j'y vois clair...c'est déjà pas mal.
Comme tous les lundis, nous commençons par le catéchisme. On ne peut choisir meilleurs auspices, je suis donc certaine que ce sera une bonne semaine!
 
J'ai entrepris de bien finaliser le programme de Jeune Poulette et de Jeune Poulet cette semaine et laisser les deux plus petites poulettes un peu plus libres de leurs mouvements mais avec déjà quelques  présentations, des directives et le respect de l'enchainement des créneaux horaires tout de même. J'attends en fait une semaine, le temps que les plus grands se soient appropriés un peu leurs supports et leur organisation, pour faire des programmations hebdomadaires aussi rigoureuses pour les petits que pour les grands. Tant que les grands ne seront pas dans le bain, les horaires ne seront pas respectés !
Le séquençage est la clé de la réussite : étape 1 : se focaliser sur la rentrée des collégiens (livres, papiers, rendez vous, activités, fournitures etc..)étape 2 : organiser et lancer le soutien scolaire, réorganiser la maison, étape 3 : rentrée IEF avec l'accent mis sur les plus grands puis enfin étape 4 : approfondir l'organisation des plus petits. La mère poule n'est en effet pas capable de tout absorber d'un seul coup...!!
 
Cette année, j'utilise directement les emplois du temps pour faire mes plannings hebdomadaires.
Je fais un copier-coller chaque semaine, je numérote la semaine au-dessus (pour demain semaine 37), puis je remplis les cases de l'emploi du temps avec les notions à voir. Je me demande encore pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt. Jeune Poulette aura donc un planning plus succint mais tout aussi valable finalement.
Pour Jeune Poulet et Petite Poulette, c'est uniquement un document pour moi. Pour Jeune Poulette, c'est son planning de la semaine, auquel j'ajoute une annexe avec les textes de dictées, les questions de recherches, les photocopies qui lui seront nécessaires.
 
Je leur adjoint également un cahier de texte pour qu'ils notent leur travail effectué et leur propre appréciation au moment du bilan. (avec de l'aide pour les plus petits bien sûr) Cela permet aussi de faire le décompte des jetons tant attendus, en fin de journée !
 
Pour mes observations à moi, j'ai un cahier à spirales, très grand format. Je partage une page pour 2 enfants et j'y note mes observations. L'année dernière, j'avais un cahier de textes par enfant mais je trouve la manipulation de 4 cahiers un peu lourde quand on est en pleine classe ! Là aussi, simplification est le maitre mot !
 
Il me reste des toooooooonnes de matériel à fabriquer mais comme ils n'ont pas besoin de tout, tout de suite, on va séquencer ...Question de survie !!
 
ce sera le mot du mois : SEQUENCER

vendredi 7 septembre 2012

Gérer son travail quand on est petit...

Pour gérer les niveaux, j'ai besoin que les poulets soient peu à peu -mais pas trop lentement tout de même- autonomes dans la gestion de leur travail.

A partir de l'emploi du temps, j'ai réalisé ceci :

Jeune Poulet recevra son emploi du temps de la semaine sous pochettes transparentes reliées par une nouette en laine tout simplement

A droite, une photo ou un sigle parlant pour qu'il sache sur quoi il travaille. A gauche, l'heure avec un code couleur qui correspond à celui de sa montre et de l'horloge d'apprentissage de la classe. En dessous, une phrase simple lui explique en quoi consiste la séance, il est aujourd'hui capable de lire la plupart des phrases de son planning. L'idée étant que peu à peu les photos disparaissent au profit du texte. Pour ne pas se perdre, il déplacera une pince à linge sur le côté au fur et à mesure de l'avancement de la journée. Je pense qu'il sera très rapidement à l'aise avec cet outil.
Pour Petite Poulette, il est un peu différent :

J'y ai ajouté en plus un code couleur car ses connaissances en lecture sont encore insuffisantes : rouge avec maman, vert avec Jeune Poulet(et plus !), bleu toute seule. L'utilisation reste la même.

Pour le contenu du travail à proprement parlé, ils ont chacun, comme l'année dernière, leur classeur fabrication maison, dans lequel, je mets la photo du matériel ou de l'activité et la consigne en face. Comme pour le planning, en cours d'année, Jeune Poulet aura de moins en moins de photos et de plus en plus de texte.
Ainsi, une fois qu'ils savent ce qu'ils doivent faire dans le créneau horaire imparti, ils se reportent à leur classeur pour le détail.
Par exemple : Jeune Poulet voit "9h15 à 9h30 : je relis tout seul" sur son planning, il se reporte à la page lecture de son classeur vert pour voir ce qu'il doit relire tout seul. Il y trouvera la photo de son manuel et en face "relis p 14 et p15". Une fois fait, il retire la photo de son classeur et la range sur le tableau destiné à cet effet. De cette façon, je peux suivre d'un coup d'oeil où ils en sont et cela facilitera également le bilan de fin de journée.
De même Petite Poulette voit dans son planning "je travaille seule" écrit en bleu, avec en face la photo de son classeur vert, elle sait qu'elle doit faire seule le travail proposé dans son classeur. Ce sont des moments différents de "je choisis mes activités" où elle est totalement libre de faire ce qu'elle souhaite dans la classe. Il faut simplement qu'elle pense à mettre la photo sur le tableau.
L'emploi du temps structuré donne une ossature rassurante aux plus petits qui très vite s'approprient les outils, le rythme et l'enchainement régulier des activités.

jeudi 6 septembre 2012

Tout repenser !

Bon peu à peu, je mets en place les outils necessaires aux plus jeunes pour s'organiser dans leur travail. Bon alors ? Où est le problème ?
Les aînés sont à la maison à midi pour déjeuner et reprennent à 12h45...! Plus rien ne colle avec les emplois du temps !!! Nous devions nous arrêter à midi et passer à table vers 12h30, le temps de finaliser la préparation du déjeuner...
Tout reprendre, repenser...J'y vois un signe : trop d'organisation tue l'envie et l'enthousiasme ! Je vais donc  en profiter pour assouplir tout ça et nous laisser un peu porter ! Tant pis pour l'inspecteur !! Il sera toujours temps de s'énerver en cas de besoin!

mardi 4 septembre 2012

Merci

Merci à tous ceux qui viennent au poulailler, me lire.
Merci à tous ceux qui laissent des commentaires, qui enrichissent ce blog
Merci à tous ceux qui se sont inscrits comme membres de ce blog
Merci à tous ceux qui envoient des mails privés si gentils
Merci pour tous ces échanges chaleureux et enrichissants
Merci à tous ceux qui continuent fidèlement à venir au poulailler
Merci à ceux qui ont fait un tour sur ma page facebook pro
Merci à ceux qui prennent la peine de relayer mes infos

MERCI

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas ...!!

On devait rentré en classe aujourd'hui...pour faire comme tout le monde et s'aligner sur les aînés...mais après une semaine de boulot et un WE loin du poulailler, rien n'était vraiment prêt comme je l'aime et j'étais bien fatiguée...
Nous avons bien essayé: rentrée râtée, travail décevant, emploi du temps trop serré et trop "pensé" finalement, le rythme intenable...bref...un mauvais jour !!
Nous avons arrêté à midi, on efface et on recommence...ra...lundi prochain ! Une vraie semaine entière pour une vraie rentrée. D'ici là, j'aurai bouclé mon matériel et repenser mon organisation pour démarrer et j'aurai soufflé un peu, histoire de recharger les batteries de bonne humeur  et de patience...!!
Même dans les poulaillers, il y a des hauts, des bas et des flops...