dictée 9, CM2, 2012

Lorsque je pleurais, il y avait une femme qui me serrait si doucement dans ses bras que mes larmes s'arrêtaient de couler. Jamais je ne me couchais dans mon lit sans que ma mère vînt m'embrasser, et quand le vent de décembre collait la neige contre les vitres blanchies, elle me posait les pieds entre ses deux mains et elle restait à me les réchauffer en me chantant une chanson dont je trouve encore en mémoire l'air et quelques paroles.

Hector Malot, Sans Famille

Nous travaillons en expression écrite un cycle sur les descriptions.Je veille donc à choisir des dictées qui me permettent d'attirer l'attention de Jeune Poulette sur les descriptions utilisées par les auteurs :
" vois la première phrase, l'auteur aurait pu se contenter de dire je pleurais ou encore le froid de décembre"

Commentaires

Articles les plus consultés