L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

lundi 4 juin 2012

Tout concilier...

Vous aimeriez que je vous donne LA solution miracle pour tout concilier...? ! Maison, enfants, couture, classe, préparation, cuisine, lecture, tricot, jardin, rangements, papiers, courriers, blogs...
Je cherche aussi la clé secrète !!

Dans l'attente de trouver, j'opte pour un mois de juin découpé ainsi : classe le matin et bricolage l'après midi pour moi, libre pour les enfants. Ce n'est pas l'idéal mais ce sera la seule façon de terminer les travaux dans la salle de classe, d'avancer ma couture pour les enfants, de désherber les salades, de repeindre la cage d'escaliers, etc...

En même temps que mes mains travaillent, je réfléchis aux aménagements scolaires de l'année prochaine, à l'organisation du travail, aux besoins des uns et des autres...bref, au maintien de l'harmonie et de l'équilibre de la maisonnée qui demande sans cesse de petites réajustements et dont je semble être la pierre de voûte.

Car le rôle d'une mère, qui plus est au foyer, est bien celui-là : oeuvrer dans la discrétion pour que "tout tourne". Faire le lien et le liant, veiller sur tous et sur chacun, s'oublier chaque jour un peu plus mais pas tout à fait tout de même...

La mère est une veilleuse, toujours aux aguêts, qui se tient prête dans la douceur du foyer qu'elle entretient tandis que chacun va, vient, entre, sort, crie, rit, pleure, souffre, vit. Chacun sait que quoiqu'il arrive, vous êtes là. Vous êtes toujours là...Lourde responsabilité que celle-ci mais tellement belle !
Tout concilier : l'épouse, la mère, la soeur, l'amie...la MereVeilleuse !

Bonne Fête à toutes ces Mères Veilleuses !

12 commentaires:

Cissou a dit…

Pour nous aussi, la fin de l'année sera légère... on tient bon jusqu'à l'inspection des deux grands, et ensuite, repos pour tout le monde.
Au quotidien c'est parfois difficile d'être cette "merveilleuse Mère Veilleuse". Mais tout ce que tu dis fait envie !
Bonne fin d'année au poulailler.

Laurence Fournier a dit…

Je n'ai pas dit que c'était facile ni même que j'y parvenais... la mère veilleuse a ses doutes et ses difficultés...!!
Bon courage pour ton inspection !

Sylvie a dit…

Nous vivons tous ( ief ) cette grande difficulté de joindre toutes les sphères de notre vie en une belle ligne droite et harmonieuse, et surtout sans s'oublier!

J'y travaille sans relâche depuis 11 ans!

Je me console cependant lorsque je vois les mamans qui ont un emploi à l'extérieur courir et ne jamais réussir à voir grandir leurs enfants.

Moi, j'ai au moins l'avantage de les voir s'épanouir sous mes yeux à chaque heure du jour.

Bon courage Laurence!

Anna a dit…

Difficile... même s'il faut toujours essayer d'y tendre.
J'admire celles qui font en plus l'école à la maison... j'ai déjà du mal à concilier tout le reste !

Véro a dit…

C'est tellement vrai ! ici aussi, je peins, je jardine et je bricole un peu plus avec le beau temps...donc un peu de relâche sur le reste et un peu moins de cuisine (un tout petit peu moins car 6 enfants, ça mange bien tout de même:)), c'est bientôt l'été, vive les salades ! Bon courage ...

Anonyme a dit…

Je suis en admiration devant votre situation, je n'ai que deux enfants et pourtant j'ai l'impression d'être sur le fil du rasoir en permanence. Votre blog et vos conseils me redonnent le moral. Merci de nous faire partager votre expérience.

choupinettevie a dit…

oh oui, que vous avez raison, en tant que femme, nous avons un peu toute la maison sur les épaules! Et le temps de "bricolages" pour la classe prend du temps, quoiqu'avec la famille que vous avez vous devez avoir une grande partie du matériel prêt...et comme vous dites, le plus difficile reste le très fragile équilibre entre s'occuper toujours (et toujours plus)de tout et de tout le monde sans complètement s'oublier soi-même...car alors c'est tout le monde qui en souffre quand la maman finit par trop s'oublier...
Merci pour ce joli brin de poésie du jour!

Sophie a dit…

Merci pour ce post mère poule. Chez nous aussi la fin d'année est plus "cool" avec classe le matin uniquement. Mais ton post m'a fait du bien, car en bricolant cet après-midi, je culpabilisais un peu...
A bientôt,
Sophie

assmatcoco a dit…

et oui pas facile d'etre une maman, femme, ......et aussi comptable, infirmiere, cuisinière.....il faut jongler avec tout le monde sans se perdre en route
Je conseille ce livre, sympa et facile a lire, mais je pense qu'il y en a plein d'autres : la fatigue émotionnelle et physique des mères

Anonyme a dit…

'en meme temps que mes mains travaillent, je refflechis ...' J'ADORE. mes prieres Inclus aussi le poulailler, ton labeur qui sera re-payé au centuple! Une 'Laurence' aussi.

Laurence Fournier a dit…

Et bien merci pour ces prières, certainement que le bénéfice est déjà là...!

sab a dit…

Tout concilier sans s'épuiser... Quel beau mais dur métier !!!