L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

samedi 24 mars 2012

Les fuseaux

Voici donc mon utilisation des fuseaux.
Fabrication : j'ai acheté les casiers et le plateau à La Fabrique Montessori et j'ai fait mes fuseaux avec les baguettes de mon égouttoir à vaisselle qui avait rendu l'âme. Mais si on ne fait pas la vaisselle (!!) on peut acheter une baguette de section ronde ou carrée. Il vous faut 45 fuseaux.

préalables au poulailler : si vous vous référez à ma progression, l'enfant a vu les barres rouges et bleues, les chiffres rugueux sans le zéro, les barres rouges et bleues avec les tickets (ou les chiffres rugueux). Il connait donc en principe : la frise numérique de 1 à 9, les symboles de 1 à 9 et les quantités de 1 à 9.Ce qui n'empêche pas quelques erreurs ou hésitations parfois !

mon utilisation
Etape 1 : je demande à l'enfant de mettre autant de fuseaux qu'il y a marqué dans les cases. Je rappelle qu'il doit prendre les casiers dans l'ordre de lecture, de gauche à droite.
Vient alors la question du zéro, l'enfant en général me demande quel est ce symbole. Je réponds zéro.La vie quotidienne fait qu'il connait cette quantité et j'ai toujours eu comme réponse "ben alors, on met rien !"
La présentation faite, l'enfant trouvera le matériel sur l'étagère et comme d'habitude, pourra le faire aussi souvent qu'il le désire.
Mes objectifs ici : permettre à l'enfant d'associer quantité et symbole, maitriser la frise numérique et intégrer la quantité 0.
Lorsque l'enfant maitrise ce matériel je propose l'étape 2
Etape2 : j'ai ajouté dans le plateau des petits élatisques (pour cheveux) et je demande à l'enfant de mettre autant de fuseaux que demandé mais de faire avec les élastiques des paquets de 5. Je montre à l'enfant une fois et lui propose de poursuivre s'il le souhaite.
Exemple : pour 6 " je prends 1, 2, 3, 4, 5 " je m'arrête et attache avec l'élastique et je poursuis : je tiens mon paquet dans la main et je dis 5, je pose le paquet dans le casier puis je prends un autre fuseau et je dis 6. Cela parait anodin mais à cet âge, de nombreux enfants n'ont pas la maturité pour repartir de 5, d'autant qu'ils auront passé du temps  à passer l'élastique (motricité fine). Souvent ils repartiront de 1 !
Mes objectifs ici : faire les compléments à 5 qui le préparent aux additions avec 5 (6 c'est 5 et 1 etc...)et aux soustractions . En général, ils aiment faire cette activité et mémorisent les petites additions avec 5 tous seuls.

Rappel : ceci n'est pas une fiche de formation montessori, il s'agit de mes fiches de préparation d'instit en IEF avec ses enfants, de mes progressions établies à partir de mes observations. Il s'agit de ma façon de procéder. L'idéal restant, j'en suis persuadée, d'être formée par les bonnes personnes

3 commentaires:

Amandine a dit…

Encore merci de partager vos expériences avec nous. Tout comme pour les barres rouges et bleues, vos explications sont claires. Je me suis permis de garder votre progression en vue de construire la mienne (débutant en IEF en septembre prochain).
J'ai proposé il y a quelques semaines un tableau de Turner sur le train à mes 2 aînés (vitesse, vapeur). Le rendu de votre fils est très "imprssionniste".

Lilly, de la maison sans école a dit…

Hououou....ça me donne plein d'idées pour mon P'tit dernier ! Merci !!! ( je me servirais des "buchettes" qu'on avait acheté et qui n'ont jamais servi, tiens )

Anonyme a dit…

Juste une rectification "théorique" (donc à destination de l'adulte): la préparation à l'addition (6 = 5 + 1) ce n'est pas du "complément à 5" (éventuellement du complément DE 5, ou du pivot à 5).
Le complément à 5 est une préparation à la soustraction (5 = 4+1, donc 1 est le complément à 5 de 4 et 5 est le complément à 5 de 1).
Avec ces jeunes poussinettes, les jeux de doigts donnent de bons résultats:
-pivot à 5: est-ce un "nombre qu'on peut mettre sur une seule main"? est-ce une nombre pour lequel il faut absolument deux mains? aujourd'hui, on le montre avec une main pleine et le reste (oui, oui, c'est une préfiguration de 6-5 reste 1) sur l'autre main.
-complément à 5: on regarde ma main, , il y a des doigts levés et des doigts baissés. Je la cache dans mon dos. Est-ce que vous pouvez retrouver dans votre tête combien il y avait de doigts levés? de doigts baissés? de doigts en tout? (dans le classes ordinaires, c'est stupéfiant les C.P. qui ont besoin de "dégainer" leurs doigts un à un en égrainant la comptine un-deux-trois-quatre-cinq quand on leur demande combien il y a de doigts sur leur main!
C.B.