L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

lundi 19 septembre 2011

Jeu du Sac Mystère

Dans un grand sac noir, des cartes (6x8cm) de multiplications. Evidemment au départ il n'y a qu'une table puis on complète au fur et à mesure qu'elles sont apprises. Je n'ai plus que Jeune Poulette pour jouer ,mais avant, il y avait compèt ! Ils adorent tous, et c'est pourtant d'une simplicité !!! La mise en scène y est pour beaucoup, comme toujours !
A ce jour, nous y avons mis toutes les tables de multiplication. Jeune Poulette tire un ticket au hasard et doit donner le résultat sans se tromper. Le challenge du moment c'est 15 tickets (quand ils sont plusieurs, ils font à tour de rôle). Nous passerons prochainement à 20. Quand il y a erreur,elle a droit à un jocker (par 10 tickets tirés au sort) qui, si elle répond correctement efface le mauvais résultat. Ce joker n'est autre qu'un nouveau ticket à tirer et cela ne lui laisse, pour gagner,  la possibilité de se tromper qu'une fois sur 10.
Cette année, nous avons corsé l'affaire : Jeune Poulette souhaitait gagner des points et je ne voulais pas d'images, surprises ou autres au bout de tant de points. Mais elle tenait à son crédit de points. Alors nous avons convenu d'une tirelire de points qu'elle peut utiliser pour augmenter les notes de ses évaluations qu'elle qu'en soit la matière. Elle s'applique donc à réviser ses tables dès qu'elle a un moment, pour gagner le point du jour et ainsi faire remonter les notes de ses dictées-questions qui restent son point faible...! Car au poulailler, ce sont les poulets qui ont toujours réclamé d'être notés. Ils aiment situer leur travail (je ne fais que les citer).Je me plie donc à leur souhait.
Je trouve notre système de tirelire intéressant. Il permet à l'enfant de rattraper par son seul travail un devoir qui le déçoit.La déception en est atténuée et l'enfant valorisé car le mérite ne tient qu'à lui ; il s'appuie sur ses points forts pour atténuer ses points faibles.

6 commentaires:

ffcscnbqn a dit…

Je suis admirative devant toute cette organisation ! Mais chez nous aussi, il y a des notes et les enfants aiment connaître ce que vaut leur travail :)

Cissou a dit…

Chez nous il n'y en a pas, c'est moi qui suis un peu plus frileuse (c'est ce qui me faisait hésiter notamment au niveau des CPC). Mais mon homme n'est pas du tout d'accord avec moi, il trouve que c'est important de savoir "ce qu'on vaut". Et en ce moment Pitch travaille sur un cahier où on lui propose de compter ses points, et il aime beaucoup ça ! Pour lui c'est peut-être un besoin de se situer, et puis je pense que ça l'amuse.

Gris fleur a dit…

Dans le systeme scolaire des enfants, ils peuvent reprendre un test ( euh ! pardon,une interro) qu'ils estiment ( avec le professeur) rate ou incomplet. Bien sur, il est impossible la 2 eme fois d'obtenir un 100% mais cela aide enormement !
Merci pour l'idee du sac a multiplication; je m'en vais de ce pas le fabriquer. J'utilise aussi beaucoup la " multiplication wheel" du systeme waldorf; elle est tres jolie et permet beaucoup d'applications. Ma fille de 6 ans , a force de la regarder et de jouer avec , a compris le systeme !

lamerepoule a dit…

Cissou,comme toi je suis un peu réticente avec les notes mais je m'aperçois que mes enfants sont demandeurs.Je crois qu'il nous faut faire preuve d'humilité et accepter de ne pas projeter nos désirs et nos frustrations sur eux.
Ambroise m'a demandé de gagner des points ce matin.J'ai donc accepter pour un travail qu'il ouvre lui aussi une tirelire de points qui lui donnera accès à des images.
En théorie, j'aurais aimé que mes enfants se satisfassent de la seule réussite de leur travail et qu'ils n'aient pas besoin de "carottes". Mais ils ne fonctionnent pas comme ça ! Il faut que je me rende à l'évidence.
Je crois que l'essentiel est de rester à leur écoute et de bien les observer. Les points et les notes n'ont pas même impact suivant la personnalité des enfants. Avec la note, il y a surtout l'enjeu, le regard de la maman,et par dessus tout le commentaire qui accompagne la note.Il est essentiel car c'est souvent lui qui valorise ou humilie l'enfant...
Par ailleurs, il est important d'aider nos enfants à s'adapter aux situations de vie et depuis que l'homme est homme, il a besoin d'un minimum d'enjeu, de compétition, de récompense, de classement.Cela se retrouve partout, à l'école mais aussi dans le milieu sportif, associatif, dans la fratrie, le milieu professionnel...Je considère que ma mission de mère n'est pas de leur faire éviter l'obstacle mais de leur apprendre à le franchir.
Plus que la note, il faut aider à rebondir après un échec, à encaisser des coups, à comprendre ses erreurs, à s'appuyer sur ses points forts (donc à se connaitre), les aider à trouver des méthodes de travail qui leur correspondent, mais aussi les aider à garder la tête froide quand ils réussissent, à faire preuve de modestie pour les uns ou au contraire de fierté pour les autres...
Gris Fleur, je ne connais pas du tout le systèle waldorf. Pourrais tu m'en dire plus?

Gris fleur a dit…

Des la semaine prochaine, je vous ecris un petit resume la -dessus ! A tres bientot.

Anonyme a dit…

je cherchais un système sympa pour faire "passer"les tables de mutiplication, grâce à toi j'ai trouvé, merci ! (j'ai pensé à toi la semaine dernière, j'étais en vacances à 30 km de Combourg)
Orangette



désolée de rester en anonyme, je ne comprends rien aux profils ci-dessous !!