L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

samedi 22 janvier 2011

Le taux de pourcentage

Les plus grands étudient en ce moment la proportionnalité, c'est une partie du programme de mathématiques de 6ème que j'aime bien car il est très facile de trouver des applications concrètes. Après les recettes de cuisine pour comprendre la règle de trois, nous avons abordé jeudi et vendredi le taux de pourcentage.
Coïncidence étonnante, nous parlions au petit déjeuner de la teneur en sucre et en fruits d'une confiture en regardant son étiquette...ma leçon était toute trouvée! Ce fut l'occasion de revenir sur le tout qui représente 100% et refaire un petit détour par les diagrammes circulaires étudiés il y a quelques temps avant de se demander  : si je devais refaire cette confiture, j'aurais besoin de savoir combien de grammes de fruits représentent 60% de fruits dans un pot de 350g de confiture....Nous avons recommencé avec des yaourts à 15% de fruits...puis fait un petit détour par une jupe soldée à 25%, pour déterminer ce que je vais payer à la caisse, et si c'est une affaire !
Tout ceci fait, quelques exercices du manuel pour bien ancrer la méthodologie et les techniques opératoires et la semaine prochaine à nous les situations-problèmes à résoudre! Les situations en géographie ou en sciences peuvent aussi être un bon angle d'attaque.

Le manuel des enfants proposaient d'aborder la notion de proportionnalité en 3 temps : 1) les tableaux de proportionnalité et la règle de trois 2) les rapports de linéarité, le coefficient de linéarité 3) le taux de pourcentage. A mon sens la 2ème partie est la plus abstraite et la plus complexe, je n'ai pour l'instant fait qu'évoquer le coefficient en même temps que les tableaux de proportionnalité, et je n'aborderai, je pense, la suite que l'année prochaine ou éventuellement plus tard dans l'année si l'occasion se présente.

1 commentaire:

Lysalys a dit…

Bonne idée d'utiliser la confiture pour aborder les pourcentages. Pour ma part, j'avais demandé d'imaginer 100 personnes puis d'en prendre par exemple 10. Mais l'avantage de la confiture, c'est que l'exemple trouve un ancrage dans la vie pratique.