L'Instruction en Famille Nombreuse est une Aventure Formidable !

Aucune des photos mises sur ce blog n'est libre de droit. Je vous prie donc d'en tenir compte et de vous abstenir de toute copie ou téléchargement sans mon autorisation
.

vendredi 31 décembre 2010

jeudi 30 décembre 2010

Les blinis pour Noël

Le dîner du 24 décembre s'est fait à base de poissons et crustacés, ce qui ne m'a pas demandé un énorme travail de préparation, il faut bien le reconnaître. En revanche, pour accompagner tout cela, les enfants tenaient beaucoup aux blini maison dont voici la recette.Ce n'est pas bien compliqué mais un peu long à cuire surtout quand il faut en faire beaucoup...
J'avais choisi de les faire en taille "cocktail "(plus pratique pour les petites mains) et j'ai donc utilisé pour cela quatre emporte-pièces cylindriques (type cercles à mousse) bien huilés, posés dans ma poêle en fonte préférée et cela a très bien fonctionné.
On dilue 1 sachet de levure boulangère dans 750ml de lait tièdi (au thermomix, 2min/37°/vit1). On mélange 250g de farine de blé, 250g de farine de sarrasin et 20g de sel. On ajoute 3 jaunes d’œufs (et on garde les blancs au frais), 50g de beurre fondu, et progressivement le lait tiède.Un fois la pâte lisse, on laisse pousser à température ambiante 2 heures.Avant la cuisson, on monte les blancs en neige ferme qu'on incorpore à la pâte.On fait chauffer la poêle graissée (au chiffon ou au pinceau), on fait cuire les blini (par 4 dans mon cas) 1 à 2 min sur une face (la surface doit laisser apparaître des bulles et se figer), on retourne, on cuit encore 1 min et on empile dans un plat.
Je badigeonne chaque blin (et oui, un blin, des blini) de beurre fondu avant d'empiler. Il suffit ensuite de réchauffer à four moyen avant de servir!

Et voilà le travail! Enfin le début....parce que les piles étaient beaucoup plus hautes à la fin du saladier!!
La photo est moins appétissante que la réalité

lundi 27 décembre 2010

lectures documentaires

Cette semaine, j'ai un peu de lecture pour préparer les séances prochaines des grands. J'aime beaucoup les éditions Faton et nous utilisons très souvent leurs dossiers pour les leçons d'histoire, littérature, arts ou sciences.
 
Nous allons donc étudier le peintre du XIXème siècle Gérôme à partir du dossier fourni dans Le Petit Léonard, ce qui donnera lieu à un atelier " peindre à la manière de" et à la création d'une frise de l'histoire de l'art que nous n'avons toujours pas faite.
Je vais utiliser le dossier sur l'esclavage de Citoyen Junior pour une leçon d'instruction civique dans le prolongement des droits de l'homme déjà étudiés et le dossier sur la démocratie athénienne pour l'histoire puisque nous en sommes à la Grèce antique.Je le compléterai avec un dossier sur la guerre de Péloponnèse proposé dans une Arkéo précédent.

jeudi 23 décembre 2010

Le temps

La nouvelle année approchant, il fallait que je fasse les frises de la classe. Mon étagère du temps n'étant pas assez grande pour la poutre du temps, j'ai opté pour une formule différente.
Nous avons au poulailler deux frises murales :
Une annuelle et horizontale :
en trois parties : 1) le mois, les événements familiaux et les anniversaires, 2) les événements et fêtes du mois, 3) le symbole de la saison.

nous déplaçons une pince à linge au fur et à mesure et marquons d'un gommette le mois terminé.

Le deuxième frise est mensuelle et verticale : le jour y inscrit en lettres cursives maintenant (car nous allons démarrer les lettres rugueuses cursives et le grand alphabet mobile), j'y reproduis les événements qui ont lieu dans le mois, les enfants y collent une gommette chaque jour dans la partie droite. Au dessus de la frise, je colle l'étiquette du nom du mois. Toutes les étiquettes sont rangées sur l'étagère du temps.
Elles sont évidemment complétées au fur et à mesure que les événements (sorties, visites, fêtes religieuses....) s'annoncent.
A la fin de chaque mois, nous roulons la frise et la rangeons dans la boite de l'année en cours.
Ainsi à la fin du mois de décembre, nous allons reprendre et dérouler côte à côte au sol tous les rouleaux mensuels de l'année 2010.De cette façon, les enfants visualisent la durée d'une année, et c'est aussi l'occasion de se rappeler des événements qui ont eu lieu, d'apprendre quel est le premier mois de l'année, le dernier etc...
Ces deux frises sont fixées au mur, si bien que mon étagère du temps n'est pas trop encombrée.
Cette année, avec la naissance du bébé prévue à la fin du mois de février, j'ai fait mes frises de janvier à juin, pour être tranquille mais en général, je les prépare d'un mois sur l'autre.

pochettes de sciences

Les vacances me permettent de fabriquer peu à peu le matériel montessorien dont les poussins ont ou auront besoin dans les mois qui viennent.Je viens donc à bout de mes premières pochettes de sciences pour Jeune Poulet et Petite Poulette
les couleurs : j'ai opté pour le jaune en zoologie (parce que le rouge est déjà utilisé pour le vocabulaire classifié, j'y reviendrai dans un autre billet) et le vert en botanique.
le contenu : il se fait en 3 parties : des cartes renseignées, des cartes non renseignées, des tickets de lecture.
l'utilisation : je vais, par exemple, présenter aux enfants la grenouille qu'ils verront dans son entier et en couleurs réelles sur une première carte, puis nous détaillerons les différentes parties de son anatomie (simple encore) mises en rouge sur le même dessin reproduit  sans couleurs cette fois-ci, autant de fois qu'il y a de parties. Ils mémorisent ainsi beaucoup de vocabulaire et aiguisent leurs connaissances et leur intérêt. Tant qu'ils ne savent pas lire, ils n'utilisent pas les tickets.Ils utilisent ensuite les pochettes seuls et librement en mettant les cartes par paires et en redonnant le vocabulaire ainsi appris.
Une fois qu'ils savent lire, ils utilisent les tickets de lecture qu'ils placent sous les cartes non renseignées et se contrôlent avec les cartes renseignées, le vocabulaire étant alors bien maitrisé.
le prolongement : Je n'ai pour l'instant fait que celles correspondant aux puzzles dont je dispose, de manière à prolonger la leçon avec l'utilisation du puzzle qui les aidera également à mémoriser. Ils pourront également utiliser les pièces du puzzle pour dessiner l'animal.




 Il me reste le criquet à terminer (j'ai trouvé mes renseignements sur enthomologie.fr) et la pochette de la fleur.

jeudi 16 décembre 2010

une année se termine doucement, une autre commence sur la pointe des pieds

Les dernières photos de la classe , les prochaines seront datées de 2011!


Blocs des cylindres pour Petite Poulette, 1 puis 2 puis 3...
Chevaliers à la peinture pour Jeune Poulet
Princesse à la craie pour Petite Poulette

lever le pied

Le temps est maussade au poulailler et la fatigue se fait réellement sentir chez tout le monde. Il faut dire que nous n'avons pris que 5 jours de vacances à la Toussaint pendant lesquelles était un inclus un aller retour express à Lille (12 heures de route!). Autant dire que depuis Septembre, nous n'avons pas beaucoup fait relâche...J'ai donc mis tout le poulailler officiellement  en vacances hier après midi et ça fait du bien de lever le pied!!
Nous savourons d'autant plus que, pendant que les enfants bricolent et peignent dans la classe, les élèves du collège passent sous fenêtre, couverts comme des oignons, pour aller au stade..."les pauvres!" s'est exclamé Jeune Poulet.
Je mesure la chance que l'IEF donne aux enfants de travailler à un rythme régulier mais sans stress ou fatigue inutile.
J'ai une amie qui lève toute sa famille à 6h30 pour pouvoir partir pour  l'école à 7h40 de manière à éviter les embouteillages qui mettraient les enfants en retard. Ils arrivent donc à l'école entre 8h00 et 8h10 pour le début de classe à 8h30, enchainent avec la cantine et reprennent leurs 30 minutes de route (minimum) pour rentrer et poursuivre avec 1heure de devoirs minimum...la dernière est tout juste en CP...! Que je les plains!

mercredi 15 décembre 2010

Se mettre au travail

Aider les enfants à se mettre chaque jour au travail est essentiel et demande des outils propres à chaque niveau.

Tout d'abord, pour les petits poussins de notre "maison des enfants" à nous :
J'ai eu le grand tort de ne pas être assez attentive et ferme l'année dernière avec Jeune Poulet (4ans1/2) qui travaillait un peu quand il le voulait -ce qui souvent m'arrangeait car j'étais déjà occupée avec les plus grands- il en résulte qu'il a pris de mauvaises habitudes par ma faute car c'est un petit garçon intelligent et vif qui comprend vite et s'intéresse à tout mais je n'ai pas su accompagner sa liberté de choix dont parlait Maria Montessori dans ses livres. Cette erreur a été amplifiée par la disposition même de la maison : la salle de classe communique avec la salle de jeux....et ça, je ne peux vraiment pas faire autrement! Je n'ai pas rencontré ce problème avec Petite Poulette (3 ans) pour qui j'ai été tout de suite plus vigilente.Elle est donc rentrée dans les apprentissages avec enthousiasme et concentration quand son frère a pris "un peu de retard" sur ce qu'il aurait pu faire avec la pédagogie montessori.
Ainsi, voyant le matin,Petite Poulette choisir ses activités sans hésiter et les enchainer avec application et Jeune Poulet tourner en rond ou se réfugier dans des activités rapidement expédiées car devenues trop simples pour lui, espérant ainsi jouer plus vite, ou encore dans le dessin et le bricolage, je me suis dit qu'il fallait que je l'aide à se structurer.
1) Les jouets ont considérablement reculé pour laisser place à de plus en plus de matériel  (nous avons donc 1 pièce et 3/4 pour la classe, le quart restant pour la salle de jeux).
2) Des règles ont été instaurées : j'ai limité l'espace d'installation des jeux à une table et un tapis, et j'ai imposé que les jeux ne viennent qu'après le travail et je range ,de toute façon, absolument tout le dimanche soir.
3) En octobre, j'ai fabriqué un tableau à glissière bicolore (une partie rouge pour Petite Poulette, une partie bleue pour Jeune Poulet).Les enfants disposent chacun d'une boite dans laquelle sont rangées des cartes du matériel qu'ils peuvent utiliser c'est à dire pour lesquels ils ont eu une présentation.Ils doivent en choisir 5 le matin et 5 l'après midi puis les glissent dans le tableau et les font.Ils organisent leur emploi du temps en quelque sorte.
Il arrive qu'ils passent plus de temps sur une activité et en fassent moins que prévu ou qu'ils souhaitent changer de carte, possibilité que je leur laisse car mon objectif pour Jeune Poulet est qu'il parvienne à choisir et qu'il travaille sans penser à la salle de jeux.
Petite Poulette aurait pu faire sans le tableau mais elle aime faire comme son frère.Bien souvent elle fait puis va mettre une carte du travail effectué dans le tableau.
Cela fonctionne maintenant très bien et je vois peu à peu Jeune Poulet qui choisit de plus en plus d'activités qui lui demandent un réel effort.
Donc, au fur et à mesure, je photographie le matériel présenté, je plastifie et je colle au dos une gommette rouge ou bleue (en cas de boites renversées...).

Pour les plus grands de la Basse Cour :
Chacun a une pochette "ma journée" dans laquelle il trouve un planning hebdomadaire qui lui donnera tous les thèmes et notions abordés dans la semaine par matière (y compris cuisine, arts, projets personnels,...) et un planning détaillé pour chaque jour de la semaine (les leçons, les exercices, les pages, les photocopies nécessaires, les supports à utiliser etc...).Autant vous dire que mes week-ends sont chargés! Mais ensuite, toutes mes soirées sont libres, aucune préparation car je n'en aurais pas l'énergie.
Le système fonctionne très bien et est aussi pratique pour moi que pour les enfants.Mon cahier journal est facilement rempli et toujours à jour. Je vois aussi que les week-ends où je ne l'ai pas fait, le travail de semaine est moins efficace et les enfants s'énervent davantage. Le fait d'avoir plusieurs niveaux demande de planifier beaucoup ce qui n'empêche pas ensuite de prendre certaines libertés...



mardi 14 décembre 2010

ça y est, je me lance!

Depuis le temps que je puise des infos, des trouvailles, des soutiens dans mes forums et blogs préférés, il fallait bien, qu'à mon tour, je rende un peu de ce que j'avais pris.
 Ainsi donc ce blog naît !
Le poulailler se compose 6 adorables poussins : Poulet (1999), Poulette (2000), Jeune Poulette (2002), Jeune Poulet (2006), Petite Poulette (2007) et Très Petite Poulette (2009)...et un petit frère, Minipoulet prévu pour février 2011!
Professeur des écoles de formation, je me suis lancée, avec l'appui de mon mari, dans l'instruction en famille en 2006 sans jamais avoir regretté mon choix malgré les doutes, les inquiétudes et les hésitations que j'ai parfois pu connaitre.
Les chroniques du poulailler devraient permettre de rendre compte de ce que nous vivons, de partager nos ressources, nos supports de travail, nos idées et nos humeurs...et que j'espère voir enrichies de vos remarques.
Ce blog est aussi fait pour montrer que l'instruction en famille nombreuse, c'est possible!
L'instruction en famille est une aventure formidable!